Asplenium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le genre Asplenium regroupe des centaines d'espèces, de variétés et d'hybrides de fougères de la famille des Aspleniaceae.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme asplenium vient du grec ἄσπληνος (ásplênos), qui désigne la fougère capillaire nommée doradille ou ceterach qui était réputée bonne contre les maladies de la rate (σπλήν en grec).

Usages[modifier | modifier le code]

Les plantes de ce genre ne semblent pas avoir eu d'usages alimentaires, mais l'ethnobotaniste François Couplan rapporte que les frondes d’ A. septentrionale font partie des espèces introduites dans le ratafia de Catalogne (liqueur à base de noix verte)[1].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Acropteris Link
  • Amesium Newman
  • Asplenidictyum J.Sm.
  • × Asplenophyllitis Alston
  • Biropteris Kummerle
  • Boniniella Hayata
  • Caenopteris Bergius
  • Ceterac Adans.
  • × Ceterophyllitis Pic.Serm.
  • Chamafilix Hill ex Farw.
  • Darea Juss.
  • Eremopodium Trevis.
  • Glossopteris Raf.
  • Hymenasplenium Hayata
  • Loxoscaphe T.Moore
  • Neottopteris J.Sm.
  • Phyllitis Hill
  • Phyllitis Moench
  • Phyllitopsis Reichst.
  • Rutamuraria Ortega
  • Scolopendrium Adans.
  • Sinephropteris Mickel
  • Stormesia J.Kickx f.
  • Tarachia C.Presl
  • Thamnopteris (C.Presl) C.Presl
  • Trichomanes Hill

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Couplan, François (2009) Le régal végétal : plantes sauvages comestibles ; Editions Ellebore, 527 pages
  2. Jean-Marc TISON, Philippe JAUZEIN, Henri MICHAUD, « Flore de la France méditerranéenne continentale »,