Asperge de Rommel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Asperges de Rommel en France en 1944.

Les asperges de Rommel (en allemand : Rommelspargel) est le nom donné aux pieux de bois de 4 à 5 mètres de longueur, plantés dans les champs et autres terrains plats en arrière des littoraux français, belge et néerlandais de la Manche ou de la mer du Nord.

L'objectif d'un tel dispositif de défense est de prévenir l'atterrissage de planeurs chargés de parachutistes, ces parachutistes devant être déposés pour accompagner un éventuel débarquement allié dans le Nord-Ouest de l'Europe, avec pour mission de :

  • prendre à revers les défenses littorales ;
  • ou freiner l'arrivée d’éventuelles troupes en secours.

Installation et efficacité[modifier | modifier le code]

Également connues en allemand sous le nom de Holzpfähle (en français : « pieux en bois »), ces défenses furent érigées au début de 1944 lorsque le maréchal Rommel conçut ce dispositif — que lui-même avait nommé Luftlandehindernis (« obstacle d'atterrissage ») — pour renforcer les défenses côtières du mur de l'Atlantique. Plus d'un million de ces pieux furent dressés mais leur effet sur le débarquement de Normandie s'avéra négligeable.

Autre acception[modifier | modifier le code]

Le terme de Rommelspargel fait spécifiquement référence aux pieux de bois utilisés contre une éventuelle invasion aérienne mais il lui arrive aussi d’être employé pour décrire les pieux de bois (plus petits) dressés sur les plages dans le but de gêner l'arrivée de troupes alliées installées à bord de péniches de débarquement. En effet, ces pieux deviennent invisibles à marée haute et sont alors susceptibles d'endommager la coque de ces embarcations ou de considérablement gêner leur navigation.

Notes et références[modifier | modifier le code]