Asparagus fallax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Asparagus fallax est une espèce appartenant à la famille des Asparagaceae, endémique du nord de l'île de Ténériffe (îles Canaries) dans la vallée de Tagananae entre 400 et 700 m d'altitude.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Tiges[modifier | modifier le code]

Les arbustes peuvent atteindre 2 m de haut. Les tiges et les branches présentent des nervures longitudinales.

Feuilles[modifier | modifier le code]

Asparagus fallax (Conservatoire Botanique National de Brest)

L'Asparagus fallax est partiellement épineuse avec des feuilles linéaires.

Les cladodes de 15 à 25 mm sont canaliculée et forment 2 à 15 nœuds avec des fleurs.

Fleurs[modifier | modifier le code]

Fleur d'Asparagus fallax (Conservatoire Botanique National de Brest)
  • Le périgone est campaniforme.
  • Les tépales ont une taille de 3-4 x 1,5-2 mm, oblongs et obtus.
  • Les anthères d'environ 1 mm, correspondent approximativement la moitié de la longueur du filament, jaunes.
  • Les baies de 5-6 x 6-8 mm sont apiculées, orange, avec 1-2 graines.
  • La floraison a lieu en juillet et les fruits d'août à novembre. Il est aussi possible d'avoir une floraison en hiver.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été trouvé par Webb et Berthelot (1842) mais elle a été confondue avec l'Asparagus umbellatus qui est beaucoup plus grande, pouvant atteindre 5 m d'envergure.

fallax : provient du latin fallere, signifie "tromper", probablement pour avoir été confondue pendant longtemps avec d'autres espèces.

Écologie[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique exclusivement de l'île de Tenerife dans sa région nord-orientale avec un relief très accidenté. Elle se développe dans des altitudes comprises entre 660 et 800 m au-dessus du niveau de la mer.

Habitat[modifier | modifier le code]

On la retrouve dans les zones de forêts à laurier.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Intérêt ornemental par son aspect et ses fleurs odorantes.

Protection et menaces[modifier | modifier le code]

Elle est partiellement protégée car la zone de la péninsule d'Anaga a été déclarée "parque rural". Mais la proximité des chemins de randonnées relativement fréquentés affecte sa conservation.

Il n'y a pas de moyens concrets "in-situ" pour sa protection. L'espèce est en danger sur la liste rouge de l'UICN. Elle est cultivée au Jardín de Aclimatación de La Orotava ainsi que dans les serres tropicales n°2 correspondant au climat îles océaniques subtropicales du Conservatoire Botanique National de Brest et est présente dans moins de 6 jardins.

Il est recommandé de garder les graines pour les mettre dans des grainothèques afin de renforcer la population naturelle de l'espèce.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Gomez Campo et al., Libro rojo de especies vegetales amenazadas de las islas Canarias, Gobierno de Canarias, (ISBN 84-920730-9-8), pp. 128-129
  • (la) E.R. Sventenius, « Additamentum ad floram canariensem », Inst. Nac. Invest. Agronómicas - Ministerio de Agricultura (Madrid),‎ , p. 4
  • (es) B. Valdés, « Revision del genero Asparagus (Liliaceae) en Macaronesia », Lagascalia, vol. 9, no 1,‎ , pp. 65-107