Aslı Erdoğan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant la Turquie
Cet article est une ébauche concernant un écrivain et la Turquie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aslı Erdoğan, née en 1967, est une romancière turque et une militante pour les droits de l'homme.

Elle écrit son premier roman, Kabuk Adam (L'Homme croute), en 1993[1].

Elle a collaboré au quotidien de gauche turc Radikal, l'ensemble de ses chroniques ont été ensuite publiés dans l'ouvrage Bir Yolculuk Ne Zaman Biter.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En français

  • Le Mandarin miraculeux (Mucizevi Mandarin), 1996
  • La Ville dont la cape est rouge (Kırmızı Pelerinli Kent), 1998
  • Les Oiseaux de bois (Tahta Kuşlar), traduit en 9 langues
  • Je t'interpelle dans la nuit
  • Le Bâtiment de pierre

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mehmet Basut, « Aslı Erdoğan : Portrait insaisissable d’une jeune écrivaine tourmentée », Femmes méditérranéennes, 2 janvier 2005.