Asima Chatterjee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Asima Chatterjee
Description de l'image Asima Chatterjee - Calcutta 1993-03-29 35.tif.
Naissance
Calcutta (Inde)
Décès (à 89 ans)
Calcutta (Inde)
Nationalité Drapeau d'Inde Indien
Domaines Chimie organique, phytochimie
Institutions Université de Calcutta
Diplôme Scottish Church College
Université de Calcutta
Renommée pour recherches sur les vinca-alcaloïdes, développement de substances anti-épileptiques et anti-malaria, travaux sur les plantes médicinales du sous-continent indien
Distinctions Chaire de "Khaira professorship of Chemistry" à l'Université de Calcutta (1962-1982)
"Fellow" de l'Indian National Science Academy de New Delhi (1960)
Shanti Swarup Bhatnagar Award en sciences de la chimie (1961)
Membre du Rajya Sabha (1982-1990)

Asima Chatterjee (en bengali : অসীমা চট্টোপাধ্যায়), née le à Calcutta et morte le dans la même ville, est une chimiste indienne reconnue pour ses travaux en chimie organique et en phytochimie[1]. Parmi ses travaux les plus connus figurent ses recherches sur les vinca-alcaloïdes et le développement de substances anti-épileptiques et anti-malaria. Elle a également publié de très nombreux travaux portant sur les plantes médicinales du sous-continent indien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Asima Chatterjee naît le à Calcutta, en Inde (alors colonie du Royaume-Uni). Après d'excellentes études dans cette ville, elle s'inscrit au Scottish Church College à l'Université de Calcutta, où elle obtient un diplôme en chimie avec les honneurs en 1936[2],[3].

En 1938, Asima Chatterjee obtient un "Masters degree" en chimie organique, puis entreprend un travail de doctorat à l'Université de Calcutta où elle mène des recherches sur la chimie des produits végétaux et la chimie organique synthétique. Parmi les chercheurs qui dirigent ses travaux figurent notamment Prafulla Chandra Roy et le professeur S. N. Bose.

En 1940, Asima Chatterjee rejoint le Lady Brabourne College à l'université de Calcutta, en tant que fondatrice et directrice du département de chimie. En 1944, Chatterjee est la première femme à obtenir un diplôme de doctorat en science dans une université indienne[1]. En 1954, elle rejoint l'University College of Science de l'université de Calcutta, en tant que lectrice (reader, titre équivalent à associate professor) en chimie pure. En 1962, Chatterjee obtient le "Khaira professorship of Chemistry", une chaire prestigieuse de l'université de Calcutta, qu'elle occupe jusqu'en 1982[1].

En 1972, elle devient Coordinatrice honoraire du Programme d'assistance spécial pour aider à intensifier l'enseignement et la recherche en matière de chimie des produits naturels, un programme élaboré par l'University Grants Commission en Inde[1].

Asima Chatterjee reçoit plusieurs distinctions. En 1960, elle devient "Fellow" de l'Indian National Science Academy de New Delhi[1]. En 1961, elle reçoit le Shanti Swarup Bhatnagar Award en sciences de la chimie, qu'elle est la première femme à recevoir[1]. En 1975, elle reçoit le Padma Bhushan et devient la première femme scientifique à devenir Présidente générale de l'Indian Science Congress Association[1]. Plusieurs université lui décernent un diplôme honoris causa. En , elle est nommée membre du Rajya Sabha par le Président de l'Inde, et le reste jusqu'en [1].

Asima Chatterjee est morte le à Calcutta.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • "Premchand Roychand Scholar" à l'Université de Calcutta[3].
  • Le , google l'honore dans son Doodle, pour les 100 ans de son anniversaire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Asima Chatterjee » (voir la liste des auteurs).
  • (en) The Shaping of Indian Science, Indian Science Congress Association, Presidential Addresses By Indian Science Congress Association. Published by Orient Blackswan, 2003. (ISBN 978-81-7371-433-7)
  • (en) « Some Alumni of Scottish Church College », dans le 175th Year Commemoration Volume Scottish Church College, 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Indian Science Congress Association (2003), p. 1036.
  2. « Some Alumni of Scottish Church College », dans le 175th Year Commemoration Volume Scottish Church College, 2008, p. 584.
  3. a et b Chemistry alumni of Scottish Church College, page du site officiel de l'institution. Page consultée le 29 octobre 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]