Asa Earl Carter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carter.
Asa Earl Carter
Nom de naissance Asa Earl Carter
Alias
Asa Carter, Forrest Carter
Naissance
Anniston, Alabama, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 53 ans)
Abilene, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Petit arbre (The Education of Little Tree)

Asa Earl Carter, né le à Anniston dans l’Alabama et mort le à Abilene au Texas, est un homme politique et un écrivain américain[1]. Ségrégationniste et membre du Ku Klux Klan, il est également connu comme écrivain sous le nom de plume de Forrest Carter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Anniston en Alabama, il est l'ainé d'une famille de quatre enfants. Il sert dans l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale et bénéficie à son retour du programme G.I. Bill pour terminer ses études de journalisme à l’université du Colorado. Il s’installe à Birmingham dans l’Alabama et devient présentateur radio, avant de s'orienter vers la politique. Membre du Ku Klux Klan, il écrit notamment les discours ségrégationnistes de George Wallace, gouverneur de l'Alabama[2].

Il publie en 1973 un western intitulé The Rebel Outlaw: Josey Wales sous le nom de plume de Forrest Carter. Clint Eastwood investit son argent personnel pour acquérir les droits de ce roman qu’il adapte au cinéma en 1976 sous le titre Josey Wales hors-la-loi. En plus de la réalisation, il tient également le rôle principal. Popularisé par le cinéma, ce roman connaît d’abord une suite littéraire en 1976 intitulé The Vengeance Trail of Josey Wales avant de connaître une suite cinématographique avec le film The Return of Josey Wales. Il s’agit de l’unique film tourné par l’acteur Michael Parks, qui assure également le rôle principal.

Carter publie la même année son bestseller The Education of Little Tree, qui est publié en français sous le titre Petit arbre. D’abord présenté comme l'autobiographie d'un petit indien cherokee, orphelin à l'âge de cinq ans, ce roman se révèle être en fait un canular[3]. A l’occasion de la réimpression de son roman The Rebel Outlaw: Josey Wales sous le nouveau titre Gone to Texas en 1976 aux États-Unis , c’est le quotidien The New York Times qui dévoile sa véritable identité et révèle la supercherie.

Carter travaille sur un nouveau roman, The Wanderings of Little Tree, la suite de The Education of Little Tree, quand il décède en 1979 à l’âge de cinquante-trois ans.

Oeuvre[modifier | modifier le code]

Série Josey Wales[modifier | modifier le code]

  • The Rebel Outlaw: Josey Wales (1973; réimprimé en 1975 sous le titre Gone to Texas et en 1980 sous le titre The Outlaw Josey Wales)
    Publié en français sous le titre Les Hors-la-loi du Texas, traduction de Jean Guiloineau, Paris, Stock, 1981, réédition Albi, Passage du Nord-Ouest, coll. « Short Cuts », 2013, réédition Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 987, 2015.
  • The Vengeance Trail of Josey Wales (1976)
    Publié en français sous le titre La Haine de Josey Wales, traduction de Michel Eichelberger, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Spécial Western » no 181, 1978, réédition Monaco, Éditions du Rocher, coll. « La Légende de l’Ouest », 1996.

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • The Education of Little Tree (1976)
    Publié en français sous le titre Petit arbre, traduction de Jean-Marie Léger, Paris, Stock, coll. « Bel oranger », 1979, réédition Paris, Hachette, coll. « Le Livre de poche Jeunesse », 1989, réédition Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Nuage rouge », 1992.
  • Watch for Me on the Mountain (1978, réimprimé en 1980 sous le titre Cry Geronimo!)
    Publié en français sous le titre Pleure Géronimo, traduction de Jean Guiloineau, Paris, Stock, 1980, réédition Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Nuage rouge », 1991, réédition Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 2968, 1997.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme auteur adapté[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]