As-Sâlih Salâh ad-Dîn Sâlih

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

As-Sâlih Salâh ad-Dîn Sâlih[1] (vers 1337[2]- ?) est un sultan mamelouk bahrite d’Égypte de 1351 à 1354, huitième fils d’An-Nâsir Muhammad à régner. Son règne interrompt le règne de son frère An-Nâsir al-Hasan qui reprend le pouvoir en 1354.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1351, les émirs ourdissent un complot contre An-Nâsir al-Hasan qui tente de les contrer mais est il est pris de vitesse et arrêté. Son frère, As-Sâlih Salâh ad-Dîn Sâlih, n'a que quatorze ans quand les comploteurs le portent au pouvoir. Il voit son règne marqué par une recrudescence des persécutions contre les chrétiens. Un vizir d'origine chrétienne, converti à l'islam et qui s'est enrichi, est accusé d'être resté secrètement chrétien. Il est torturé puis banni après avoir avoué. Les mesures de restriction contre les chrétiens sont restaurées : interdiction de monter à cheval, port de vêtement distinctifs... Des églises sont détruites et leurs biens sont confisqués. En 1354, As-Sâlih Salâh ad-Dîn Sâlih est renversé et An-Nâsir al-Hasan est ramené au pouvoir[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. As-Sâlih Salâh ad-Dîn Sâlih, en arabe : al-ṣāliḥ ṣalāḥ al-dīn ṣāliḥ ben al-nāṣir muḥammad, الصالح صلاح الدين صالح بن الناصر محمد, « l’étoile, rectitude de la religion (Saladin) » ; en turc : Salih Salahaddin
  2. Il a quatorze ans en 1351 d'après André Clot, op. cit., « Le temps des crises / Horreurs et splendeurs », p. 149
  3. André Clot, op. cit., « Le temps des crises / Horreurs et splendeurs », p. 149

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]