Arzembouy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arzembouy
Arzembouy
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Cosne-Cours-sur-Loire
Canton La Charité-sur-Loire
Intercommunalité Communauté de communes Les Bertranges
Maire
Mandat
Raphaël Haghebaert
2014-2020
Code postal 58700
Code commune 58014
Démographie
Population
municipale
69 hab. (2016 en diminution de 5,48 % par rapport à 2011)
Densité 5,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 14′ 45″ nord, 3° 22′ 07″ est
Altitude Min. 262 m
Max. 349 m
Superficie 12,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arzembouy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arzembouy
Liens
Site web www.arzembouy.fr

Arzembouy est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Champlemy, Chazeuil Authiou Rose des vents
Saint-Bonnot N Arthel
O    Arzembouy    E
S
Giry

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune viendrait du latin arcus, arche (d’un pont), et bouy, bois[1].

On relève les formes suivantes du nom de la commune : Villa Arcus en 849, Arceus en 1223, Ars en 1287, Cura de Arcubos-in-Buxo en 1478, Cura de Arcubus en 1518, Arc-en-Bouy en 1536, Ars-en-Bouy en 1638, Ars-en-Boux en 1649 et Arzanbouy en 1689[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Armoiries de la famille de La Rivière.

Au XVIe siècle le seigneur du lieu est François Ier de La Rivière, fils de Jean Bureau de La Rivière[3], seigneur de La Rivière, Champlemy, vicomte de Tonnerre et de Quincy, baron de Seignelay, seigneur d'Anthiol, Arzembouy, Beaumont, Bennes, Bonnard, Boulon (commune de Lurcy-le-Bourg), Cheny, Chevannes, Colméry, Corvol le Damp-Bernard, La Garde, Lurcy-le-Bourg, Lucy- ou Lurcy-le-Châtel, Norry, Ormoy, Perchin, Poilly, Rebourceau (Rebourseaux, commune de Vergigny), Saint-Martin, Souffin, Vézannes, etc. Enfant d'honneur ou page de Charles VIII, il épouse en 1499[4] Madeleine de Savoisy, dame de Seignelay et héritière de la maison de Seignelay[3] dont il a 11 enfants. Son testament date de 1534[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Renée Renault    
mars 2008 En cours Raphaël Haghebaert DVG Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 69 habitants[Note 1], en diminution de 5,48 % par rapport à 2011 (Nièvre : -4,2 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
326321374369353389375373414
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
418401402367408365334367344
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
342320292249227211188156150
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1771701451178592838271
2016 - - - - - - - -
69--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8]. |recens-prem=2007 |nomb.)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Armoiries de Jean Tirecuir, curé d'Arzembouy au XVIIe siècle[9].
  • Église Saint-Médard d'Arzembouy, édifice de la seconde moitié du XIXe siècle, anges en bois polychrome du XVIIIe siècle ; visite sur demande en mairie[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Tirecuir, curé de la paroisse, XVIIe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, 1963.
  2. Georges de Soultrait, Dictionnaire topographique de la Nièvre, 1865.
  3. a et b Philippe Le Bas. Famille de la Rivière. Dans France: Dictionnaire Encyclopédique, Volume 10, 1848. pp. 64-65.
  4. a et b Jean Née de la Rochelle, Pierre Gillet, Jean-François Née de la Rochelle. Jean Bureau, dans Mémoires pour servir à l'histoire, politique et littéraire, à la géographie ... du département de la Nièvre, 1827.
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. Armorial de France, Charles d'Hozier, 1697-1709.
  10. Dépliant, Visitez les églises de la Nièvre , Diocèse de Nevers, Pastorale Tourisme & Loisirs, 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :