Arzani-Volpini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le sport automobile
Cet article est une ébauche concernant le sport automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Arzani-Volpini est un constructeur italien de voitures de course. La marque fut créée en 1954 par l'association d'Egidio Arzani et de GianPolo Volpini, petits constructeurs de monoplaces de formule 3 et de formule italienne 750 cm3, afin de réaliser une formule 1 pour le pilote amateur Mario Alborghetti. Arzani et Volpini partirent d'une base de Maserati Milano de 1950, rachetée aux frères Ruggeri, dont ils modifièrent châssis et moteur. Porté à 2500 cm3 et alimenté par quatre carburateurs, le moteur fournissait environ 200 chevaux (pour 240 chevaux annoncés), la voiture pesant 630 kg.

Après des essais sur la piste de Modène, la monoplace fut engagée au Grand Prix de Pau en avril 1955. À l'issue d'essais laborieux, Alborghetti se qualifia en avant-dernière position. En course, il fut tout d'abord retardé par trois arrêts au stand, avant de sortir de la piste lors de son dix-neuvième tour, au virage de la gare, heurtant les bottes de paille. L'accident, probablement dû à une faute de pilotage, fut fatal à son conducteur. La monoplace réapparut en fin de saison, lors du Grand Prix d'Italie, pilotée par Luigi Piotti. Après les nombreux problèmes mécaniques rencontrés aux essais, la voiture ne fut pas présentée au départ[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mike Lawrence, Grand Prix Cars 1945-65, Motor racing Publications, , 264 p. (ISBN 1-899870-39-3)