Arturo Schwarz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arturo Schwarz

Arturo Umberto Samuele Schwarz, né le 3 février 1924 à Alexandrie en Égypte, est un historien de l'art, essayiste, commissaire d'exposition, écrivain et poète italien.

Il est considéré comme l'un des plus grands spécialistes de l’œuvre de Marcel Duchamp.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arturo Schwarz, issu d'une famille juive, d'un père allemand et d'une mère italienne, est expulsé d’Égypte en 1949 pour activités pro-sionistes. Il part alors s'installer à Milan.

Il y ouvre une galerie d'art et organise notamment des expositions sur Marcel Duchamp, André Breton, Man Ray, Jean Arp, et donc essentiellement autour du dadaïsme et du surréalisme.

Il a aussi produit une grande quantité d'écrits sur la kabbale, l'alchimie, la préhistoire, les philosophies orientales, dont le tantrisme.

Grand collectionneur d'art contemporain, il lègue en 1998 une partie de ses plus belles pièces au Musée d'Israël à travers la Vera & Arturo Schwarz Collection, soit près de 700 sculptures et tableaux.

Le 3 février 2014, Arturo Schwarz a publié un recueil de poèmes intitulé "L'amore a novant'anni" (L'amour à 90 ans)[1].

Expositions sélectives[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

  • [Sous/dir.] (en) H. N. Abrams, The Complete Works of Marcel Duchamp, New York, NY,‎ 1969 : catalogue raisonné.
  • Marcel Duchamp, Sixty-six Creative Years; From the First Painting to the Last Drawing, Milan, Gallery Schwarz & Éric Losfeld,‎ 1972
  • New York Dada: Duchamp, Man Ray, Picabia, Munich, Prestel Verlag, 1973
  • Almanacco dada: Antologia letteraria-artistica, cronologia e repertorio delle riviste, Milan, Feltrinelli, 1976
  • Man Ray: The Rigour of Imagination, New York, Rizzoli International, 1977.
  • André Breton, Trotsky, et l'anarchie, Paris, 10/18, 1977
  • L'arte dell'amore in India e Nepal, Laterza, 1980
  • I Surrealisti, Mazzotta, 1989
  • Maurice Henry, Mazzotta, 1991
  • Man Ray, Giunti, 1998
  • Konrad Klapheck, Gabrius, 2002
  • Kabbale et Alchimie. Essai sur les archétypes communs, Oxus, 2005
  • Être Juif, aussi. Réflexions d'un athée anarchiste, Oxus, 2007
  • Tutte le poesie, quasi (1941-2007), Moretti & Vitali, 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Arturo Schwarz, l'ami de Marcel Duchamp », sur Le Nouveau Cénacle,‎ le 13 mars 2015 (consulté le le 13 mars 2015)