Artsper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Artsper

Mumart

logo de Artsper

Création 26 juillet 2012
Fondateurs Hugo Mulliez
François-Xavier Trancart
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Hugo Mulliez
Activité Traitement de données, hébergement et activités connexes
Produits Place de marché d'art
Effectif 30
Site web https://www.artsper.com

Chiffre d'affaires 832 100 € en 2017

comptes 2018 non disponibles

Résultat net 1 855 000 € en 2017 (perte)[1]

Artsper est une plateforme numérique permettant d’acheter de l’art en ligne. Par son fonctionnement, Artsper met en relation les galeries[2] et les collectionneurs ou amateurs d’art afin de faciliter la découverte et l’acquisition d’œuvres d’art contemporain sur Internet[3]. La plateforme est gérée par la société Mumart.

Historique[modifier | modifier le code]

Artsper a été créé en 2012 par Hugo Mulliez après que ce dernier ait effectué son stage de fin d’études comme analyste dans le fonds d’investissement General Atlantic[4]. Le nom « Artsper » est un hommage au peintre américain Jasper Johns[5].

Il est rapidement rejoint par un camarade de l’EDHEC, François-Xavier Trancart[4]. En mars 2013, le site est mis en ligne. Artsper est alors partenaire de 25 galeries réunissant 250 œuvres.

En 2014, Sébastien Tétard rejoint l’équipe. Il devient le premier employé de la startup, au poste de directeur technique.

En 2018, le site connaît un trafic de plus de 400 000 visiteurs uniques par mois[6].

En 2020, l’entreprise compte 30 salariés, plus de 1 500 galeries partenaires, 10 000 artistes et 130 000 œuvres[7]. Parmi les artistes représentés, Artsper compte par exemple Banksy, Helmut Newton, Picasso, Dalí ou Jeff Koons[7], mais aussi des artistes émergents, notamment des jeunes talents issus de la scène street art. Grâce à cette variété des profils représentés, la plateforme présente des œuvres à prix variés.

Produits et modèle économique[modifier | modifier le code]

La plateforme se compose de deux supports principaux :

  • Une marketplace numérique permettant aux visiteurs d’accéder aux œuvres, galeries et artistes représentés afin de se renseigner ou d’acheter de l’art.
  • Un backoffice accessible aux galeries d'art qui peuvent y gérer leur profil sur Artsper, notamment en y ajoutant des artistes et œuvres. Les galeries peuvent souscrire à un abonnement et reversent une commission de 10 à 20 % sur les ventes[4].

Artsper possède également ses propres moyens de médiation culturelle. Le principal, le Magazine Artsper[8], propose à ses lecteurs divers articles et interviews en lien avec l’actualité artistique.

Levées de fonds[modifier | modifier le code]

Depuis le début de son activité, Artsper a levé près de 4,5 millions d’euros auprès de nombreux investisseurs privés et institutionnels[9],[10]. Parmi ces investisseurs, l’entreprise compte notamment Guillaume Ceruti, PDG de Christie’s et Frédéric Jousset, propriétaire de Beaux Arts magazine dont Artsper est partenaire[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/mumart-752773630.html
  2. « Le meilleur des boutiques d'art en ligne - Elle Décoration », sur elle.fr (consulté le )
  3. « Comment l'entrepreneur Hugo Mulliez a mis le marché de l'art en ligne », sur Hello Open World (consulté le )
  4. a b et c « Artsper, l’art contemporain à portée de clics », GQ Magazine,‎ (lire en ligne)
  5. Armelle Malvoisin, « Ils font l'actu : Hugo Mulliez & François Xavier Trancard, Fondateurs d'Artsper, la start up qui monte », Beaux Arts Magazine,‎
  6. Bruna Basini, « Artsper met l'art sous écran total », Le Journal du Dimanche,‎ (lire en ligne)
  7. a et b (en-US) Bojana Trajkovska, « 10 European art tech startups to look out for in 2019 | EU-Startups » (consulté le )
  8. « Artsper | Magazine », sur Magazine Artsper (consulté le )
  9. « Artsper », sur Annuaire Startups France - Base de Données Start-Ups françaises - AlloWeb.org (consulté le )
  10. Aude Fredouelle, « Confidentiel : le site de vente d'œuvres d'art Artsper lève 1,2 million d'euros », Le Journal du Net,‎ (lire en ligne)
  11. « Frédéric Jousset apporte 2 millions d’euros à Artsper », Le Quotidien de l'Art,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]