Artins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Artin.
Artins
Image illustrative de l'article Artins
Blason de Artins
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Vendôme
Canton Montoire-sur-le-Loir
Intercommunalité Communauté d'agglomération Territoires Vendômois
Maire
Mandat
Patrick Huguet
2014-2020
Code postal 41800
Code commune 41004
Démographie
Population
municipale
265 hab. (2015 en diminution de 11,07 % par rapport à 2010)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 45″ nord, 0° 44′ 27″ est
Altitude Min. 57 m
Max. 139 m
Superficie 11,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Artins

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Artins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Artins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Artins

Artins est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du gallo-romain artinus (ours).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1791 an II Rotier    
an II an IV Gougeon    
an IV an VII Bourgeois    
an VII 1807 R. Guettier    
1807 1816 Garranger    
1816 1847 Gougeon fils    
1847 1848 Martineau    
1848 1865 Souriau    
1865 1870 Martineau    
1870 1871 Martin    
1871 1882 Pinaudier    
1882 1892 Casimir Bardet    
1892   Jules Pinaudier    
2001 2014 Henri Daumas    
2014 En cours Patrick Huguet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2015, la commune comptait 265 habitants[Note 1], en diminution de 11,07 % par rapport à 2010 (Loir-et-Cher : +0,9 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
492 480 516 508 531 506 489 500 502
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
501 513 485 486 471 468 468 468 482
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
501 502 534 446 448 401 394 428 363
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
336 317 265 272 247 282 284 295 269
2015 - - - - - - - -
265 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (38,3 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,3 %, 15 à 29 ans = 10,9 %, 30 à 44 ans = 15,6 %, 45 à 59 ans = 18,4 %, plus de 60 ans = 38,8 %) ;
  • 50,2 % de femmes (0 à 14 ans = 14,2 %, 15 à 29 ans = 11,5 %, 30 à 44 ans = 16,2 %, 45 à 59 ans = 20,3 %, plus de 60 ans = 37,8 %).
Pyramide des âges à Artins en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90  ans ou +
2,0 
14,3 
75 à 89 ans
16,2 
23,8 
60 à 74 ans
19,6 
18,4 
45 à 59 ans
20,3 
15,6 
30 à 44 ans
16,2 
10,9 
15 à 29 ans
11,5 
16,3 
0 à 14 ans
14,2 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vieille église d'Artins, Saint-Pierre, classée au titre des monuments historiques, qui contient des objets également classés : des statues en terre cuite polychrome du XVIIe siècle, de saint Jacques[7], saint Pierre[8] et sainte Apolline[9].
  • Ancien bourg.
  • Commanderie templière.
  • Château de la Roche Turpin[10].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason artins41.svg

Les armoiries d'Artins se blasonnent ainsi :

Écartelé : au premier et au quatrième losangé d'or et de gueules, au deuxième et au troisième d'azur aux cinq fleurs de lys d'or ordonnées en sautoir ; à la croix d'argent brochant sur le tout.

Création J.P Fernon - G. Tisserand (1991).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Alfred Martineau, né à Artins en 1859, fut professeur d'histoire coloniale au Collège de France.
  • Louis Alexis Bourgeois, né à Artins en 1819 et mort à Pontlevoy en 1878, fut un précurseur de la recherche préhistorique en Loir-et-Cher[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]