Article 60 (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un contrat article 60 est un type de contrat de travail par lequel un bénéficiaire du revenu d'intégration sociale (RIS) peut bénéficier d'une mesure de mise à l’emploi. Ce type de contrat, ainsi que ceux dit « article 61 », est issu de la loi organique du 8 juillet 1976 sur le Centre public d'action sociale[1].

Le bénéficiaire est embauché par le CPAS. Il permet à ce premier de bénéficier d'une expérience professionnelle et, à la fin du contrat de travail, d'ouvrir le droit aux allocations chômages[1].

Conditions[modifier | modifier le code]

Trois conditions existent[1] :

  • bénéficier du revenu d'intégration sociale ou d’une aide sociale ;
  • être inscrit au registre de la population ou des étrangers ;
  • ne pas bénéficier d'allocations de chômage complètes.

Publication[modifier | modifier le code]

Un livre de 128 pages, publié sous le titre ARTICLE 60, de Cosmos Agbodji, fait témoignage d'une personne (l'auteur lui-même) employée sous ce type de contrat au Service Action Migrants du CPAS de Charleroi. L'auteur y relate une série de préjugés négatifs liée à ce contrat. Il évoque, par ailleurs, des conduites de tierces personnes (des collègues) qui l'ont "amené au bord du gouffre". Réagissant à la publication de ce livre, le porte-parole du CPAS de Charleroi déclare ne minimiser ni le vécu ni le ressenti de cet homme, mais affirme qu'il n'a jamais exprimé son mal-être. En outre Cosmos, qui se défini comme un écrivain public, aurait été refusé d'accès à l'Espace Citoyen de Marchienne-au-Pont, sur la base, selon lui, de ce bouquin qui aurait déplu. Le CPAS de Charleroi n'a pas commenté cet incident.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

http://www.dhnet.be/regions/charleroi/le-cpas-de-charleroi-m-a-demoli-et-humilie-quand-j-y-travaillais-en-article-60-5afc5467cd70c60ea705dbd2 http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180516_01171894/l-article-60-demonte-par-un-beneficiaire