Arthur da Costa e Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Artur da Costa e Silva
Illustration.
Portrait officiel d'Arthur da Costa e Silva en 1967.
Fonctions
Président de la République fédérative du Brésil

(2 ans, 6 mois et 29 jours)
Élection
Vice-président Pedro Aleixo
Prédécesseur Castelo Branco
Successeur Emílio Garrastazu Médici (indirectement)
Biographie
Nom de naissance Arthur da Costa e Silva
Date de naissance
Lieu de naissance Taquari (Brésil)
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Rio de Janeiro (Brésil)
Nature du décès crise cardiaque
Nationalité Brésilien
Parti politique Alliance rénovatrice nationale
Conjoint Iolanda Barbosa
Profession militaire

Arthur da Costa e Silva
Présidents de la République fédérative du Brésil

Artur da Costa e Silva est un maréchal des forces armées brésiliennes et homme d'État ( à Taquari, Rio Grande do Sul- à Rio de Janeiro) qui fut président de facto de la République fédérative du Brésil de à , leader de la dictature militaire (1964-1985).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut le chef militaire qui orchestra le coup d'État de 1964 contre João Goulart, qui mit le maréchal Castello Branco au pouvoir. Aux élections d', il se présenta comme candidat à la présidence, fut élu et prit le pouvoir au printemps suivant[1]. Ses plans de réformes sociales n'avaient que très peu progressé lors de son retrait de la politique en raison d'une santé déclinante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Bailby, Les évêques font trembler les maréchaux, in L'Express no 798 du 3-9 octobre 1966, p. 56

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]