Arthur Sullivan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arthur Sullivan
Description de cette image, également commentée ci-après

Sir Arthur Seymour Sullivan

Nom de naissance Arthur Seymour Sullivan
Naissance
Lambeth, Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 58 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale compositeur
Style Musique romantique, musique légère
Opérette, opéra
Activités annexes organiste
Distinctions honorifiques Membre de l'Ordre royal de Victoria (MVO), Chevalier de la Légion d'honneur, Knight Bachelor

Œuvres principales

Arthur Sullivan est un compositeur britannique né le à Lambeth en Londres (Royaume-Uni) et décédé dans cette même ville le . Il est surtout connu pour sa collaboration avec le librettiste William S. Gilbert, pour des œuvres cosignées Gilbert et Sullivan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la musique au conservatoire de Leipzig (1856-1861). De retour à Londres, il est nommé organiste, avant de donner son ballet L'Ile enchantée, au Covent Garden en 1864. En 1875, l'opérette Trial by Jury obtient un éclatant succès. Sullivan devient dès lors un des principaux compositeurs d'opérettes classiques avec, entre autres, Offenbach et Strauss.

Il était franc-maçon.

L'oeuvre musicale[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur d'un grand nombre d'opérettes, en collaboration avec le librettiste William S. Gilbert. Ces œuvres légères forment la part la plus connue de sa production, mais Sullivan a également composé de la musique sérieuse.

En carrière, il écrit 23 opéras, 13 œuvres orchestrales, 8 oratorios, deux ballets, des mélodies et chansons, parmi lesquelles la plus célèbre est The Lost Chord, ainsi que des œuvres chorales, des musiques de scène, des pièces religieuses, des pièces pour piano et de la musique de chambre.

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

Opérettes et opéras comiques sur des livrets de Gilbert[modifier | modifier le code]

Autres œuvres légères[modifier | modifier le code]

  • 1866 : Cox and Box (livret : F. C. Burnand)
  • 1867 : The Contrabandista (livret : F. C. Burnand)
  • 1892 : Haddon Hall (livret : Sydney Grundy)
  • 1894 : The Chieftain, version révisée de The Contrabandista
  • 1899 : The Rose of Persia (livret : Basil Hood)

Autres œuvres scéniques[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • 1863-4 : The Sapphire Necklace (livret : Henry F. Chorley, œuvre perdue)
  • 1891 : Ivanhoe (livret : Julian Sturgis)

Ballets[modifier | modifier le code]

  • 1864 : L'Ile enchantée
  • 1897 : Victoria and Merrie England

Cantates, oratorios, drame musical sacré[modifier | modifier le code]

  • 1869 : The Prodigal Son
  • 1871 : On Shore and Sea
  • 1873 : The Light of the World
  • 1880 : The Martyr of Antioch
  • 1886 : The Golden Legend

Œuvres orchestrales[modifier | modifier le code]

  • 1866 : Symphonie
  • 1866 : Concerto pour violoncelle et orchestre
  • 5 ouvertures
  • 2 marches composées pour des cérémonies officielles

Discographie[modifier | modifier le code]

Opéras comiques sur des livrets de Gilbert[modifier | modifier le code]

Les enregistrements réalisés par la compagnie anglaise Decca avec la troupe de la D'Oyly Carte Company sont réédités par les labels Pearl et Naxos depuis leur entrée dans le domaine public.

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

The Golden Legend : Hyperion CDA 67280

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. London Gazette : n° 25236, p. 2799, 29-05-1883
  2. London Gazette : n° 26871, p. 3820, 09-07-1897

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :