Arthur Ochs Sulzberger, Jr.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arthur Ochs Sulzberger, Jr.
Image dans Infobox.
Arthur Ochs Sulzberger, Jr. en 2016
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Barbara Grant (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Gail Gregg (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Membre de
Distinction
Literarian Award for Outstanding Service to the American Literary Community (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Arthur Ochs Sulzberger, Jr., né le , est le directeur de la publication du journal américain The New York Times depuis 1992, succédant ainsi à son père, Arthur Ochs Sulzberger et son arrière-grand-père Adolph Ochs, qui avait acheté le journal en 1896, lorsque ce dernier ne tirait plus qu'à 9 000 exemplaires[1].

Les héritiers d'Adolph Ochs et Arthur Hays Sulzberger (1891-1968) ont conservé le contrôle du New York Times via le Trust familial Ochs-Sulzberger, qui contrôle 98 % des actions de classe B, les seules à être détentrices d'un droit de vote. La grande majorité des autres actionnaires détiennent des actions de classe A, partiellement dépourvues de droit de vote, et assorties en compensation d'autres privilèges sur le plan purement financier[2].

Pour « empêcher les divisions internes et les prises de pouvoir externes »[3], le système mis en place prévoit qu'au moins 6 des 8 administrateurs du journal doivent leur donner leur accord avant toute modification des statuts du journal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Foreign Correspondence: The Great Reporters and Their Times, ar John Hohenberg, page 67 [1].
  2. « The New York Times, résistance à la une », dans Télérama du 8 décembre 2009 [2].
  3. Déclaration de Alex S. Jones (en), biographe de la Famille Ochs et spécialiste du New York Times à Télérama du 8 décembre 2009 [3].

Liens externes[modifier | modifier le code]