Arthur Lovejoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un philosophe
Cet article est une ébauche concernant un philosophe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Arthur Oncken Lovejoy (10 octobre 1873 ; 30 décembre 1962) est un philosophe américain et un des fondateurs d'un domaine transversal en histoire appelé histoire des idées.

Il a enseigné la philosophie à l'université Johns Hopkins à Baltimore et a fondé en 1940 le Journal of the History of Ideas.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Primitivism and Related Ideas in Antiquity (1935). (avec George Boas). Johns Hopkins U. Press. 1997 edition: (ISBN 0-8018-5611-6)
  • The Great Chain of Being: A Study of the History of an Idea (1936). Harvard University Press. Réimprimé par Harper & Row, (ISBN 0-674-36150-4), 2005 paperback: (ISBN 0-674-36153-9). Son ouvrage le plus cité, basé sur une série de conférences données à Harvard en 1933.
  • Essays in the History of Ideas (1948). Johns Hopkins U. Press. 1978 edition: (ISBN 0-313-20504-3)
  • The Revolt Against Dualism (1960). Open Court Publishing. (ISBN 0-87548-107-8).
  • The Reason, the Understanding, and Time (1961). Johns Hopkins U. Press. (ISBN 0-8018-0393-4)
  • Reflections on Human Nature (1961). Johns Hopkins U. Press. (ISBN 0-8018-0395-0)
  • The Thirteen Pragmatisms and Other Essays (1963). Johns Hopkins U. Press. (ISBN 0-8018-0396-9)