Arthur Legat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arthur Legat

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Haine-Saint-Paul, Province de Hainaut, Belgique
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Haine-Saint-Paul, Province de Hainaut, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique belge
Carrière
Années d'activité 1952-1953
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Veritas privée
Statistiques
Nombre de courses 2
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Arthur Legat (né le à Haine-Saint-Paul et mort le ) est un ancien pilote belge de course automobile, qui débuta en compétition avant guerre. Il a notamment remporté le Grand Prix des Frontières à deux reprises, en 1931 et 1932, sur Bugatti. Il disputa deux Grand Prix de championnat du monde, en 1952 et 1953[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Arthur Legat débute en compétition automobile en 1926 à l'occasion de l'inauguration du circuit belge de Chimay. Il dispute, durant sa carrière, vingt-cinq fois le Grand Prix des Frontières[2], sur le circuit de Chimay et remporte l'épreuve en 1931 et 1932 sur une Bugatti T37 A. En 1949 il s'impose en course de côte lors de la dernière édition de la côte de Malchamps près de Spa, sur Maserati 6CM.

En 1951, il achète une Veritas Meteor qu'il engage la saison suivante alors qu'il a cinquante quatre ans. Il dispute le Grand Prix automobile de Belgique 1952, à Spa-Francorchamps, et se classe treizième à cinq tours du vainqueur Alberto Ascari. L'année suivante, toujours au volant de sa Meteor, il prend le départ du Grand Prix automobile de Belgique 1953 mais abandonne.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1952 Privé Veritas Meteor Veritas 6 en ligne Englebert Belgique 0 n.c.
1953 Privé Veritas Meteor Veritas 6 en ligne Englebert Belgique 0 n.c.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Pascal, Dictionnaire des pilotes de formule 1, Editions Dominique Pascal, , 252 p. (ISBN 978-2-908244-01-4)
  2. La dernière fois sur [[Veritas (entreprise)|]] RS/2 en mai 1959, 33 ans après ses débuts (Arthur Legat sur RacingSportsCars).