Arthur James Nesbitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arthur James Nesbitt
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Enfants
Arthur Deane Nesbitt (en)
J. Aird Nesbitt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Arthur James Nesbitt (né le 19 août 1880 - mort le 24 octobre 1954) est un homme d'affaire et philanthrope canadien. Il est le co-fondateur de Nesbitt, Thomson and Company (en) et de Power Corporation du Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saint-Jean (Nouveau-Brunswick), Arthur Nesbitt travaille d'abord comme vendeur itinérant. Au cours de ses voyages, il rencontre Peter A. T. Thomson, vendeur pour la filière canadienne de Heinz. Les deux hommes se lient d'amitié et promouvoient leur produit respectifs.

Nesbitt est engagé par Max Aitken afin de travailler à la Royal Securities Corporation (en). En 1906, après avoir été formé à Londres, Nesbitt est renvoyé au Canada pour ouvrir des bureaux à Montréal. Nesbitt y fait de bonnes affaires. En 1910, marié, il a deux garçons et achète une maison à Westmount.

Ayant gardé contact avec Peter Thomson, les deux hommes s'associent et ouvre une firme de courtage (en), la Nesbitt, Thomson and Company, dont les bureaux sont situés au coin de la rue Saint-Jacques à Montréal et à Hamilton (Ontario). L'entreprise fait affaire avec l'industrie minière ainsi que d'autres compagnies œuvrant dans les ressources naturelles. En 1925, Nesbitt, Thomson and Company détient plusieurs parts dans le domaine de la production d'électricité. Les deux partenaires fondent Power Corporation du Canada et Nesbitt en est le premier président.

Nesbitt, Thomson and Company continue sa croissance et devient l'une des plus grosses firmes de courtage du Canada. Arthur Nesbitt soutient un nombre grandissant de projets bénévoles.

En 1927, Nesbitt achète le grand magasin Ogilvy's de Montréal. Ce dernier sera dirigé avec succès pendant plus de cinquante ans par son fils James Aird. Le second fils de Nesbitt, Arthur Deane, s'investira quant à lui dans l'entreprise familiale.

Nesbitt meurt en 1954, Il est inhumé au cimetière Mont-Royal de Montréal. En 1989, son petit-fils A. R. Deane Nesbitt publie son histoire : Dry Goods & Pickles: The Story of Nesbitt, Thomson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A. R. Deane Nesbitt, Dry Goods & Pickles: The Story of Nesbitt, Thomson, Toronto, Nesbitt, (ISBN 0-9694148-0-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]