Arthur Haseloff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arthur Haseloff
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
KielVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfants
Günther Haseloff (d)
Elisabeth Haseloff (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Arthur Georg Erich Haseloff, né le 28 novembre 1872 à Berlin et mort le 30 janvier 1955 à Kiel, est un historien de l'art allemand, spécialiste notamment de la période médiévale. Ses travaux sur les manuscrits enluminés font autorité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arthur Haseloff est diplômé à Munich en 1896 et reçoit son habilitation à Berlin en 1901. Il est ensuite Privatdozent, puis de 1905 à 1915 secrétaire du département d'histoire de l'art de l'Institut historique de Prusse à Rome. En même temps, il organise des expéditions dans le sud de l'Italie avec Martin Wackernagel, pour ses travaux d'études. Il est titulaire d'une chaire à Halle de 1915 à 1917, et jusqu'en 1920 il est Dozent à l'université de Berlin, puis professeur de la chaire d'histoire de l'art à l'université Christian Albrecht de Kiel. Il est nommé également directeur du Kunsthalle de Kiel et préside jusqu'en 1939 l'Association artistique du Schleswig-Holstein. Haseloff est recteur de l'université de Kiel en 1927-1928. Après avoir été nommé professeur émérite, il dirige de 1945 à 1954 des travaux de recherche et d'enseignement à l'université de Kiel.

Arthur Haseloff est le père de Günther Haseloff, historien et archéologue, et d'Elisabeth Haseloff, première femme-pasteur luthérienne de l'histoire allemande.

On doit au professeur Haseloff la désignation de l'auteur du manuscrit enluminé du Registrum Gregorii conservé à la Bibliothèque de Trèves (sauf la miniature d'Othon II conservée au Musée Condé de Chantilly), comme « Maître du Registrum Gregorii ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (de) Eine thüringisch-säschische Malerschule des dreizehnten Jahrhunderts, 1897; réédition: Klaus-Reprint, Nedeldn/Liechtenstein, 1979
  • (de) Hohenstaufische Erinnerungen in Apulien, 1906; réédition: Konrad, Weisserhorn, 1991
  • (de) Die Manessesche Handschrift, Faks, Augsbourg, 1927
  • (de) Die vorromanische Plastik in Italien, Pantheon, Florence, 1930
  • (en) Pre-Romanesque Sculpture in Italy, Hacker Art Books, New York, 1971 (traduction en anglais de l'édition précédente)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Uwe Albrecht, Arthur Haseloff und Martin Wackernagel, Ludwig, Kiel, 2005
  • (de) Ulrich Kuder, Arthur Haseloff als Erforscher der mittelalterlichen Buchmalerei, Ludwig, Kiel, 2009

Source[modifier | modifier le code]