Arthur Girault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arthur Girault
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
QuimperVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Arthur Girault (né le 2 mai 1865 à Neuville-de-Poitou (Vienne) et mort le 26 juillet 1931 à Quimper) est un juriste français.

Chargé de cours, puis professeur de droit public, il est doyen de la Faculté de droit de Poitiers de 1923 à 1931. Il publie en 1895 les Principes de colonisation et de législation coloniale chez Larose éditeurs. L'ouvrage deviendra un véritable classique ; il connaîtra cinq éditions depuis la première, jusqu'en 1927, date de la dernière édition. Un condensé remanié paraîtra chez Sirey, en 1943, à l'initiative d'un haut fonctionnaire du Gouvernement de Vichy. L'œuvre exercera une certaine influence dans la formation des juristes puisque le droit colonial est devenu, tout à la fin du XIXe siècle, un cours semestriel optionnel dans les Facultés de droit. Le livre d'Arthur Girault sera aussi beaucoup utilisé pour la formation des cadres coloniaux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Principes de colonisation et de législation coloniale, Larose, 1re édition, Paris, 1895
  • Principes de colonisation et de législation coloniale, Larose, 1 - Généralités. Notions historiques, 5e édition, Paris, 1927, 2 - Notions administratives, juridiques et financières, 5e édition, Paris, 1929, 3 - Notions économiques, 5e édition, Paris, 1930 (Lire en ligne)
  • Le Crédit foncier et ses privilèges, Larose et Forcel, Paris, 1889
  • Traité des contrats par correspondance, Larose et Forcel, Paris, 1890

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Samia El Mechat, "Arthur Girault et les principes de colonisation (1895), Revue historique, 2011-1, n° 657
  • Penser le fait colonial à travers le droit en 1900, Mil neuf cent. Revue d'histoire intellectuelle 1/2009 (no 27), p. 103-116.
  • Emmanuel Aubin, La Faculté de droit de Poitiers de 1918 à 1958, Cahiers poitevins d'histoire du droit, 2e cahier 2009, pp. 229-238

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]