Arthur Dillon (1834-1922)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arthur Dillon et Dillon.

Arthur Dillon
Illustration.
Détail d'une caricature boulangiste (1889)
Fonctions
Député du Morbihan
Élection
Législature Ve
Successeur Pierre-Paul Guieysse
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès (à 88 ans)
Lieu de décès Berder (Morbihan, France)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique Boulangisme
Profession Militaire et journaliste

Arthur Dillon ou comte Dillon (1834-1922), officier de cavalerie et journaliste français, ami du général Boulanger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut secrétaire général de la Compagnie du câble transatlantique et financier du boulangisme. Il lança une vaste campagne journalistique en faveur de Boulanger avec le bonapartiste Georges Thiébaud et le polytechnicien Vincent Sibille[1]. Le 25 novembre 1888, il est élu au comité directeur de la Ligue des patriotes[2].

Son élection de député à l'automne 1889 fut invalidée, ayant été condamné en août 1889, par la Haute Cour de justice, et par contumace, à la déportation en enceinte fortifiée, avec Boulanger et Henri Rochefort.

Il achète l'île de Berder en 1879[3], ainsi qu'une voiture électrique Krieger pour s'y déplacer. Il y fit construire des bâtiments de villégiature et une chapelle dans laquelle il fut enterré avec sa femme. Il vendit Berder en 1920 à la duchesse d'Uzes qui lui en laissa la jouissance jusqu'à sa mort.

Arthur Dillon projeta la construction d'un port en eau profonde dans le golfe du Morbihan, après avoir étudié plusieurs sites, dont celui de la Pointe du Blair, ce projet fut abandonné.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Arthur Dillon (1834-1922) », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site assemblee-nationale.fr : Arthur Dillon (1834 - 1922) lire (consulté le 16 juillet 2012)
  2. Journal des débats, 4 mars 1889, p. 2.
  3. Site Glad, le portail des patrimoines de Bretagne : Château de l'île de Berder, lire (consulté le 16 juillet 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]