Arthur Beugnot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beugnot.
Le comte Beugnot en 1850

Le comte Auguste-Arthur Beugnot est un érudit et homme politique français, né le 25 mars 1797 à Bar-sur-Aube (Aube) et décédé le 15 mars 1865) à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du comte Jacques Claude Beugnot, il épouse la fille du comte Auguste Rousseau de Saint-Aignan.

Il a écrit une Histoire de la destruction du paganisme en Occident (1835, 2 volumes in-8) et publié les Olim, ou registres des anciens arrêts royaux (1840-[1848], 3 volumes in-8), les Coutumes de Beauvoisis (1842, 2 volumes, in-8) et les Assises de Jérusalem (1848, 2 volumes in-folio). Il était membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Il futl'un des plus ardents défenseurs de la cause catholique à la Chambre des pairs, où il entra en 1841, et à l'Assemblée nationale (1849), où il fut le rapporteur de la loi sur l'instruction publique.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.