Art logiciel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’art contemporain
Cet article est une ébauche concernant l’art contemporain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'art logiciel (software-art), champ de l'Art numérique, consiste à concevoir et proposer des logiciels comme forme artistique. Le fait de proposer des outils en tant qu'œuvre peut être motivé par plusieurs raisons : l'envie de créer et de proposer un logiciel original qui puisse être la source d'autres œuvres (ou d'"œuvres dans l'œuvre") ou encore le détournement de logiciels existants.

La diffusion de ces œuvres est problématique car son public est plutôt "utilisateur" que spectateur ou visiteur, comme c'est habituellement le cas dans les cadres de diffusion "classiques" d'œuvres d'art (musées, expositions,...). C'est pourquoi elles sont souvent diffusées sur internet (de manière à pouvoir être utilisées directement en ligne ou téléchargées) et sont (souvent à tort) assimilées à l'Art en ligne.

Art programmatique[modifier | modifier le code]

L'art logiciel existe aussi sans support matériel informatique, soit en un programme à exécuter. Comme .walk par Socialfiction[1], qui indique aux participants la manière dont ils doivent marcher et interagir :

 Repeat { 
1 st street left
2 nd street right
X street left
When 2 programs meet {
Exchange E
...

Cette proposition formalise à travers le code la pratique de la dérive psychogéographique des situationnistes.

En fixant des règles préalables à la construction des œuvres, François Morellet, Olga Kisseleva et Claude Rutault sont très représentatifs de l'art programmatique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Social Fiction », sur Social Fiction (consulté le 17 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • processing Langage de développement (open source) orienté vers la création d'œuvres multimédia et créé par Ben Fry et Casey Reas.
  • D'autres langages permettent aussi d'écrire du code artistique : OpenFrameworks et Cynder, contrairement à Processing qui est une librairie Java, c'est deux derniers s'appuient eux sur le C++.

Liens externes[modifier | modifier le code]