Art hispano-mauresque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

On englobe sous le terme d'art hispano-mauresque les diverses formes artistiques (et notamment l'architecture) de l'ouest du bassin méditerranéen qui commence à se développer au temps du califat de Cordoue qui réunissait sous son autorité le Maroc et l'Espagne, puis qui évolue dans le territoire d'Al-Andalus et dans les empires almoravides et almohades[1] dont Al-Andalus était partie intégrante, les marocains ayant très vite développé leur propre style [2][réf. à confirmer]. On peut dire que cet art connaitra des évolutions de manière générale dans le territoire d'Al-Andalus jusqu'au XVe siècle. L'extension géographique dépasse quelque peu la péninsule, certaines régions du Maghreb occidental ayant subi une forte influence de cette dernière.

Parmi les monuments relevant de l'art hispano-mauresque :

D'un point de vue historique, le développement au cours de cette période de l'histoire d'al-Andalus de l'art mozarabe montre que cet art n'est pas que mauresque mais comprend également un syncrétisme propre à l'Hispanie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Art hispano mauresque, Encyclopedie Larousse [1]
  2. MARRAKECH 2018/2019 Petit Futé, Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette[2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles détaillés[modifier | modifier le code]

Article générique[modifier | modifier le code]