Art fantastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le fond de cet article concernant le monde de l'art ou de la culture est à vérifier.

Vous êtes invités à l'améliorer, ou à discuter des points à vérifier. Si vous venez d'apposer le bandeau, merci d'indiquer ici les points à vérifier.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez aider en ajoutant des références. Voir la page de discussion pour plus de détails.

L'Art fantastique est un thème artistique qui s'inspire de sujets oniriques, ou fantasmagoriques (imaginaire), aussi bien en peinture, gravure ou sculpture.

Les différents thèmes[modifier | modifier le code]

L'architecture : architectures fantastiques, fantaisies géométriques et apesanteur, villes baroques, statues et personnages tourmentés ou d'un calme étrange, ou trompe-l'œil, participent d'une composition de l'espace, du mouvement, de la perception. D'Antoine Caron, Monsù Desiderio jusqu'à Paul Klee, Max Ernst, Edvard Munch, André Delvaux.

Sortilèges et démons : les représentations démoniaques sont inspirées par le christianisme, dans les tableaux de Jérôme Bosch, John Martin, Goya, Félicien Rops, Salvador Dalí.

Le gigantisme : qui fait référence aux proportions exagérées. Exemple: un géant, comme Francisco Goya l'a mis en scène dans son tableau Saturne dévorant ses enfants[1].

Technique[modifier | modifier le code]

L'art fantastique reste fidèle à la réalité de formes. On retrouve ces traits chez Bosch, Bruegel, et jusqu'à Dali en remontant le temps.

Quelques noms anciens[modifier | modifier le code]

Quelques noms actuels[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]