Art de l'évasion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harry Houdini, maître dans l'art de l'évasion

En prestidigitation, l’art de l'évasion ou escapologie est l'art d'échapper à toutes sortes d'entraves (coffre, cordes, chaînes…)

Souvent présentés dans des spectacles d'illusionnistes, les tours d'évasion demandent de grandes qualités de souplesse et de force.

Cet art de l'évasion est immortalisé par Harry Houdini capable de s'évader d'une malle remplie d'eau fermée et enchaînée.

Tous les plus grands magiciens ont à leur répertoire au minimum un tour d'évasion. David Copperfield par exemple, en a toujours un par spectacle. Une composante essentielle de l'évasion est d'y intégrer un sentiment d'urgence. L'artiste escapologiste est, par exemple, attaché à des rails et le train doit arriver 2 minutes plus tard (Lance Burton). David Blaine ou encore Criss Angel se sont fait enterrer vivant avant de s'échapper.

Il existe aux États Unis un congrès de l'art de l'évasion où se rassemblent les escapologistes américains. À l'occasion de ce congrès, ceux-ci se lancent des défis d'évasions. L'initiateur de ce congrès (le cannonball) est l'artiste magicien escapologiste Jay Leslie.

Des femmes pratiquent cette discipline à l'instar de Cynthia Morrison.

Il y a également au moins deux héros de bande dessinée escapologistes : Mister Miracle de Jack Kirby, inspiré par le dessinateur Jim Steranko, et Yorick Brown, le personnage central de la série Y, le dernier homme de Brian K. Vaughan.