Art au Cameroun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Masque Bamoun

L'art camerounais est caractérisé par une très grande diversité de style liée à son histoire et sa géographie (diversité des ethnies, des langues, des religions...). Cette diversité culturelle permet le développement d’une grande créativité sur tous les supports de l'art contemporain (art plastique, peinture, sculpture, photographie...) et inspiré par son art traditionnel. Les événements artistiques, les lieux d'expositions et les galeries d'art se développent petit à petit au Cameroun.

Art traditionnel[modifier | modifier le code]

Masque en bronze
Statuette Bangoua

Il n'existe pas un seul art monolithique au Cameroun, mais une multiplicité de styles et de traditions coïncidant plus ou moins avec les ethnies et les royaumes. La manière la plus commune d'aborder les différents styles consiste à considérer l'origine ethnique des objets. Elle correspond le mieux aux notions d'art primitif, d'art premier ou d'art tribal. Aux yeux du grand public, ce sont ces traditions qui incarnent le plus immédiatement l'art africain. Elles sont principalement constituées de statuettes et de masques. Cette forme d'art ne prend tout son sens que lorsqu'elle est remise dans le contexte des croyances et des cérémonies au service desquelles elle se met. Si l'art Bamiléké et Bamoun, l'un des plus riches d'Afrique, se rattache à la zone du Bénin par certains aspect, l'art Fang-Béti et Batéké, célèbre par ses miniatures, ou par ses masques et ses reliquaires d'ancêtres à plaques métalliques, annonce celui du bassin du Congo[1].

Les masques[modifier | modifier le code]

Destinés aux cérémonies d'initiation, aux cultes des morts ou aux rites agraires, les masques matérialisent toujours des forces utilisées dans des buts précis. La plupart sont en bois. Ils sont recouverts de peaux d'animaux dans le Nord-Ouest, en perles multicolores chez les Bamilékés, boursouflés et en rondeurs chez les Bamouns, ornés de décorations géométriques chez les Doualas.

Les statuettes[modifier | modifier le code]

Les statuettes ont presque toujours des fins magiques. Elles sont le plus souvent en bois, parfois en terre cuite, plus rarement en laiton ou en cuivre. L'art sculptural des Bétis et des Fangs du Sud-Cameroun est caractérisé par des statues longiformes décorées de plaques de laiton et des figures d'ancêtres, de facture plus réaliste, liées au culte lignager du Byeri.

Architecture et objets[modifier | modifier le code]

Maison du peuple Mousgoum à l'Extrême Nord
Face à l'eau de Salifou Lindou

Un art symbolise, dans l'Ouest, les structures et les faits sociaux: architecture des chefferies bamilékées, panneaux sculptés sur bois par les Bamouns et les Bamilékés. Signalons encore l'originalité des décors de perles de verre qui recouvrent totalement la plupart des objets bamilékés, les gigantesques pipes en terre ou en bois de la région bamouns. L'art des Peuls, qui respecte les préceptes de l'islam interdisant toute figuration humaine ou animale, se manifeste dans l'architecture, par la richesse des vêtements et des bijoux, dans le travail des cuirs et dans les décors peints et pyrogravés des calebasses.

Art contemporain camerounais[modifier | modifier le code]

L’art contemporain camerounais s'inspire aussi bien des traditions du pays que des réalités urbaines contemporaines. Les techniques et les supports sont variés : peinture, installations avec projection vidéo, sculptures faites en matériaux de récupération…

Liste d’artistes contemporains[modifier | modifier le code]

Pascale Marthine Tayou Colonne pascale
Hervé Youmbi, Pirogue Celeste

Lieux et Événements artistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Esthétique de l'art africain: Symbolique et complexité, p. 51-53 de Mbog Bassong, Éditions L'Harmattan, 2007 [archive] (ISBN 2296043151)
  2. « Maréme Malong, l’art en héritage », sur Le Monde.fr (consulté le 5 juillet 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sylvain Djache Nzefa, Les civilisations du Cameroun : histoire, art, architecture et sociétés traditionnelles, Ed. de la Route des Chefferies, Dschang, Nantes, 2012, 223 p. (ISBN 978-9956-702-00-8)
  • Pierre Harter, Arts anciens du Cameroun, Arts d'Afrique Noire, Arnouville-lès-Gonesse, France, 1986, 374 p.
  • Henri Moussima Njanjo, Cameroun : art et architecture. Suivi de l'art de la sculpture, L'Harmattan, 2004, 60 p. (ISBN 9782296339538)
  • (en) Annette Schemmel, Visual Arts in Cameroon: A Genealogy of Non-formal Training 1976-2014, Langaa RPCIG, Mankon, 2016, 408 p. (ISBN 9789956763603)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]