Art and Language

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Art and Language est un collectif d'artistes conceptuels britanniques fondé en 1968 à Coventry en Angleterre.

Il a eu un rôle essentiel, de même que le journal Art-Language qu'il éditait (premier numéro en novembre 1969) dans la naissance de l'art conceptuel[1] et avec une forte influence sur le développement aux États-Unis et en Grande-Bretagne[2] de cet art qui dès la fin des années 1960 remit en question la nécessité d'un objet pour une démarche artistique et analysa de manière critique les conditions d'existence d'une œuvre d'art[1].

La composition du groupe — informelle — a connu de nombreux changements au cours de son histoire, voyant passer d'autres artistes anglais, américains ou australiens. D'une dizaine lors de la documenta 5 en 1972[1], il a pu compter plus de 30 contributeurs dans les années 1970 et 1980[3],[4]. Depuis la mort de Charles Harrison en 2009, Michael Baldwin, l'un des quatre membres fondateurs, et Mel Ramsden arrivé en 1970, conduisent seuls les activités d'Art & Language.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Le groupe Art & Language a été créé en 1968[1],[3] en Angleterre par Terry Atkinson (1939 - ), David Bainbridge (1941 - ), Michael Baldwin (1945 - ) et Harold Hurrell (1940 - ), quatre artistes dont la collaboration a commencé en 1966[3] à Coventry alors qu'ils étaient enseignants[5].

Le nom du groupe a été décidé d'après le nom de leur journal Art-Language déjà existant sous forme de conversations/œuvres depuis 1966. Les artistes d'Art & Language étaient très critiques vis-à-vis de la pratique traditionnelle du modernisme. Dans leurs conversations-œuvres, ils ont inventé l'« Art conceptuel » comme faisant partie de ces conversations[6]. Charles Harrison et Mel Ramsden rejoignent le groupe en 1970. Entre 1968 et 1982, plus de cinquante participants ont pris part aux activités du groupe[7]. Parmi eux, dès le début des années 1970 on retrouve les Australiens Ian Burn et Terry Smith, les Américains Michael Corris et Joseph Kosuth, les Anglais Philip Pilkington et David Rushton de Coventry ainsi que Preston Heller, Graham Howard et Andrew Menard.

Dans les faits, savoir qui a fait quoi, de quelle manière et en quelle quantité est plus ou moins bien connu et documenté. Les œuvres étaient volontairement signées sous le nom générique d'Art & Language et l'anonymat, relatif, des auteurs est d'ailleurs historiquement important dans la genèse et l'histoire de ce collectif.

Le premier numéro du journal Art-Language[8] (Volume 1 Number 1, mai 1969) est intitulé "The Journal of Conceptual Art". Dès le deuxième numéro (Volume 1 Number 2, février 1970) il est devenu évident qu'il existait un certain art conceptuel et plus encore des artistes conceptuels pour lesquels et auxquels le journal ne parlait pas. Le titre fut donc abandonné. Art-Language avait néanmoins jeté les bases de l'idée du groupe. Il est devenu la première empreinte qui identifia une entité publique appelée "Art Conceptuel", et aussi le premier à servir de base théorique et conversationnelle à une communauté de critiques et d'artistes qui en étaient ses producteurs et ses utilisateurs. Bien que cette communauté était assez loin d'être unanime sur comment décrire la nature de l'art conceptuel, les éditeurs et la plupart de ses contributeurs historiques partageaient des avis étrangement ressemblants : l'art conceptuel était une critique des côtés bureaucratiques et historicistes du modernisme, et du conservatisme philosophique du minimalisme ; l'art conceptuel était avant tout de la théorie, le plus souvent formalisé par des textes.

Tandis que la distribution du journal et les activités d'enseignement des éditeurs et autres contributeurs se développaient, la « conversation » s'accrut et se multiplia en incluant en 1971, en Angleterre, Charles Harrison, Philip Pilkington, David Rushton, Lynn Lemaster, Sandra Harrison, Graham Howard, Paul Wood, et à New-York, Michael Corris, et plus tard Paula Ramsden, Mayo Thompson[9], Christine Kozlov, Preston Heller, Andrew Menard et Kathryn Bigelow[10].

Le nom Art & Language resta malgré tout précaire. Sa signifiance ou instrumentalisation variait d'une personne à l'autre, d'une alliance à l'autre, de discours en discours - de ceux qui à New-York produisaient le journal The Fox (1974-1976)[11] à ceux qui étaient pris par des projets musicaux[12] ou encore ceux qui continuaient l'édition du journal. Il y eut des désaccords entre les membres et en 1976 une impression croissante de division qui conduisit à une compétition entre artistes et divers autres problèmes.

Durant les années 1970, Art & Language aborda des questions liées à la production artistique, et essaya d'opérer un passage d'une forme conventionnelle d'art « non-linguistique » comme la peinture et la sculpture à des œuvres plus explicitement théoriques. Le groupe prit souvent des positions argumentées contre des positions dominantes de critiques tels que Clement Greenberg et Michael Fried[13].

Le groupe Art & Language à l'époque de l'exposition internationale d'art contemporain Documenta 5 de Cassel en 1972 était composé d'Atkinson, Bainbridge, Hurrell, Pilkington et Rushton et aussi de l'éditeur Américain d'Art-Language Joseph Kosuth[14]. L'œuvre présentée était constituée d'un système de classement de textes qui avaient été publiés et avaient circulé entre les membres d'Art & Language[15].

Art & Language, Mirror piece - Untitled Painting (1965). Courtesy Tate Modern.

Depuis la fin des années 1970[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1970, le groupe s'était essentiellement réduit à Michael Baldwin, Charles Harrison et Mel Ramsden, avec la participation occasionnelle de Mayo Thompson et de son groupe de rock expérimental américain Red Krayola. Les analyses et développement politiques du groupe conduisirent beaucoup de membres à partir et aller s'engager politiquement de manière plus active. Ian Burn retourna en Australie pour joindre ses forces à celles de Ian Milliss, un artiste conceptuel qui avait commencé à travailler avec des syndicats dès le début des années 1970, en créant Union Media Services, un atelier créatif au service du développement des initiatives sociales et communautaires des syndicats. D'autres membres Anglais se sont orientés vers des activités créatives, académiques ou « politisées ».

Charles Harrison est mort en 2009, laissant Baldwin et Ramsden seuls conduire les activités du groupe Art & Language.

Œuvre[modifier | modifier le code]

L'œuvre d'Art & Language interroge la nature de l'œuvre d'art, et sa possible indépendance par rapport à l'objet d'art. Elle est constituée d'une grande multiplicité de supports : manuscrits, tapuscrits, vidéos, photographies, textes imprimés, certificats, performances, mais aussi dessins, peintures et sculptures. Il est possible de distinguer trois grandes périodes dans leur œuvres :

  • 1965-1968 : premières années du groupe durant lesquelles naît un esprit critique du modernisme et une volonté d'impliquer le visiteur dans une discussion sur la nature de l'œuvre d'art.
  • 1969-1977 : cette période est caractérisée une intense production de textes, et leur possible indexation et présentation. Elle est aussi celle de la première collaboration avec le groupe de rock expérimental Red Krayola sur l'album Music-Language : Corrected Slogans.
  • 1977 à aujourd'hui : cette période a souvent été vue comme le retour d'Art & Language à des activités plus classiques, c'est-à-dire à des activités de production d'objets, qu'ils soient des peintures, des dessins ou des sculptures[16]. Les collaborations avec Red Krayola continuent, de même que la production de textes. En 1998, une nouvelle série de collaborations commencent avec le Jackson Pollock Bar (de), une compagnie de théâtre allemande, sous forme de textes performés.

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

Année Titres
1965
1966
  • Acid Boxes
  • Air-Show
  • Frameworks
  • Frameworks Exhibit I
  • Art Out of Sound
  • Crane
  • An Argument from Illusion
  • Aim at Boredom, Kasimir?
  • Loop
  • The Air-Conditioning Show
  • Note Topography for Text Book or Encyclopedia from 1965-66
  • Notes on Malevich
  • Paintings Nr. 1
  • Oxfordshire Show
  • Performance as Text. Appendix. Note 6
  • Robotic Sculpture
  • The Temperature Show
  • Two Black Squares
  • Two Black Rectangles
1967
  • 22 Sentences: The French Army
  • A Note on the Notion of a 368 Years Old Spectator
  • Abstract Art Paintings
  • Acrostic Paintings
  • Bibliography Installation
  • 11 Studies for a Secret Painting
  • 4 Studies for a Secret Painting
  • Frameworks Exhibit II
  • Hot-Cold
  • Identificatory Fragment
  • Map of Itself
  • Map to not Indicate...
  • Map of a Thirty-Six Square Miles Surface Area of the Pacific Ocean West of Oahu
  • Mirror Piece
  • On the Concept of a Non Exhibition
  • Ontology
  • Undeclared Glasses
  • Potato Print Model I & II
  • Readings of Readings of the Tractatus
  • Some Notes about Art and Time
  • 23 Title Equals Text Paintings
  • Temperature Prints
  • Time and News
  • Time Show Fragment
  • Two Black Squares (The Paradoxes of the Absolute Zero)
  • Study for a Secret Painting
  • Notes: Harold Hurrell
  • 100% Abstract
  • Geology
  • Notes on Entropy
  • The Identity Bracelet
1968
  • Secret Painting
  • 22 Sentences the French Army
  • 100% Abstract
  • Abstract of Perception I & II
  • Abstract Relations
  • Analogy Model 1-8
  • Art as Theory
  • Art Objects and Real Things
  • Conceptual Art and Inten(s)ion
  • M1
  • Fluidic Device
  • Elements of an Incomplete Map
  • Intensionality, Quantification. Fragment
  • Laocoon is a Name
  • Models + Dictionaries
  • Notes on Substance Concepts (Art Object)
  • Notes Toward the Art of Terry Atkinson
  • Objects-Ontology
  • On "Conceptual Art" Criticism
  • Six Negatives Categories
  • Systematically Altered Photographs
  • The Object-Language. The Art-Language. The Ascribing of Responsibility
  • Thirty-Nine Negatives Categories
  • Notes Towards "From an Art-Language Point of View"
  • Six Negatives
  • The Art of David Bainbridge
  • The Art of Terry Atkinson
1969
  • A Point of Reference is a Product of Discourse
  • Concerning Interpretation of Bainbridge/Hurrell Models
  • Concerning the Form of Some of the Works and Some of the Form of Some Other Works
  • Frameworks Appendix
  • Information Position 001
  • Ingot
  • Intensionality and Ascription of Responsibility
  • Introduction to Discourse
  • Is Art What Art Says?
  • Lecher System
  • Ontological Fragments
  • Paradigms. Draft 2
  • Textbook - Project Semantics
  • The Art of David Bainbridge: Introduction to Discourse
  • The Literate and the Non-Literate
  • Anthropology
  • Describing Things
  • Notes-Reference to Machine Itself
  • The Theory of Art
  • Fragments of Some notes Towards a Correct Textbook
1970
  • Art and Antinomicness
  • "Art" and Language
  • Existential References. Art Object
  • Fondations of Arithmetic-Frege
  • Handbook on Models. The Relativity of Emotion
  • Handbook to "Ingot"
  • Identity
  • Intension II:: Draft for a Book Section
  • Lecher System
  • "Moral Law" Propadeutic 1.00
  • Noisy Channel: A
  • Notes on Analyses
  • Numbers
  • Ontological Fragment
  • The Grammarian
  • This is Semantics
  • Notes on M1
  • Theories of Ethics
1971
  • Artforum Annotations (Comparative Models)
  • Authorship
  • Comparative Models
  • Exhibition of lectures
  • Latin Index
  • Notes on 'De Legibus Naturae
  • Notes on "Pragmatics I"
  • Olivet Discourse
  • Suggestion for a Map
  • Village Explanation: On Norbert Weiner on the Role of the Intellectual and the Scientist
  • Frameworks Retrospect
  • Notes on Mapping and Indexing
  • The Moral Law
  • Theories of Ethics and Meaninglessness
  • Topological Notebook
  • Transformational Matrices
1972
  • A Dithering Device
  • Art as an Activity which the Artist Enjoys
  • Comparative Models
  • Documenta Memorandum (Indexing)
  • Index 01
  • Index 02
  • Index of a Discussion
  • Index or What?
  • Information and Markov Chains
  • Mapping and Filling
  • Materialism - from "The Fourth International"
  • Schema for Art Models
  • Translation Piece I-V
  • Village Explanation, no.2-no.5
  • The Turin Index
  • Notes for a Lecture
1973
  • A Fragment of a Model for Rigour: "Ontology"
  • All Friends Together
  • Art and Its Cultural Context
  • Art Theory and Scientific Theory
  • Blurting in Art & Language
  • Hybridity Resonance
  • Index 02 (Bxal) Indexical Fragments
  • K Index
  • Li Proceedings Index
  • Logical Construction
  • Notes on 77 Sentences
  • Notes on Hand Book Project
  • Studies for an Art & Language Index
  • Transcription
  • Village Explanation, no.5-no.8
  • 77 Sentences
  • Index Printout
  • Charles Harrison Talking to Michael Baldwin. An Incomplete Index
1974
  • 77 Sentences
  • A Point of Reference is a Product of Discourse (Surf)
  • Ask Yourself Which is the Index
  • Corrected Slogans Music-Language
  • Map of War/Blurt A & L
  • Dialectical Materialism
  • Emma
  • Exemplary Guide to the Aviation Industry 001.1
  • Fine Art Has No History
  • Going-on Douglas Haig
  • Going-on, Going-on
  • Heuristic Sketches for Hell vs Bedlam
  • Historically Proper Names
  • I can't Think: Fear, Death, etc.
  • Index Printout
  • Index 02 (Bxal): Indexical Fragments
  • Internal Description as External Description
  • K Formulae
  • P of H S
  • Printing or Writing
  • Projekt 74 Index
  • Reference Points
  • Remember the Somme - Douglas Haig
  • Self-Superseding Strategy... Or the Given Political Moment
  • Surf as a Function
  • The Machine Appropriated
  • The Masses are the Decisive Force in All Social Change
  • The Paradox of Drawing as an Ideological Resource 1 & 2
  • The Phenomenology of Asking a Question About a Given Item
  • The "Red Lattice" Problems
  • Threshold Agreement
  • Transformational Matrix
  • Transmitted Recipe Knowledge
1975
  • Blindness
  • Dialectic and Unsightly Drinking: Art Galleries and the Putative Sites of Non-Trivial Conflict
  • Indexing Project
  • Internal Evidence Suggests a Kempis / Lowenheim-Skolem Paradox Alone
  • Art & Language Attacks on Socialist Artists
  • Corrected Slogans: Paper Music
  • Good Evening... It is Modern amusements-Time Again
  • Posters for The Fox
  • Print (Section A, Questionnaire)
  • Shouting Men
  • Singing Men
  • The Notion of Conditioning Persuasion and the Notion of Consciousness
  • Village Explanation no.9-no.10
1976
  • Above Us The Waves (A Fascist Index)
  • Illustrations for Art-Language Vol.3 Nr.4
  • Corrected Slogans
  • Dialectical Materialism
  • Notes
  • Posters for the Fox
  • School Poster
1977
  • Ten Postcards
  • Ten Posters: Illustrations for Art-Language
  • Our Progress Lies in Hard Work
  • Born in Flames
1978
  • Born in Flames
  • Flags for Organisations
  • Ils donnent leur sang, donnez votre travail
  • Le Monde bestorne
1979
  • Art & Language in Disguise
  • Etudes pour "Portraits of V.I. Lenin in the Style of Jackson Pollock"
  • Portraits of V.I. Lenin in the Style of Jackson Pollock
1980
  • Born in Flames
  • Portraits of V.I. Leni in the Style of Jackson Pollock
  • Etudes pour "Picasso's Guernica in the Style of Jackson Pollock"
  • Picasso's Guernica in the Style of Jackson Pollock
1981
1982
  • Etudes exécutées à la bouche pour "Index: The Studio at 3 Wesley Place Painted by Mouth"
  • Etude pour "Index: The Studio at 3 Wesley place illuminated by an Explosion Nearby
  • Etude pour "Index: The Studio at 3 Wesley Place Showing the Position of Embarrassements
  • Index:_The Studio at 3 Wesley Place Painted by Mouth version I et II
  • Index:_The Studio at 3 Wesley Place in the Dark
1983
  • Art & Language Paints a Picture
  • Index: The Studio at 3 Wesley Place Illuminated by an Explosion Nearby I-VII
  • Impressionism Returning Sometime in the Future
1984
  • Impressionism Returning Sometime in the Future
1985
1986
1987
1988
  • An Incident in a Museum: Study for Hostage
  • Unit Cure Unit Ground I à X
  • Hostage I à IX
  • Hostage: An Incident and a People Flag I à VII
1989
  • Hostage XIX à XXIX
  • Hostage α, β, γ, δ
1990
  • Hostage XXX à LXXX
1991
  • Hostage LXXXI à LXXXIV
  • Index: Now They Are
1992
  • Index V à XX (Now They Are)
1993
1994
  • Incident, Foreground I
  • Index 11: Background, Incident, Foreground no.I à XXXVIII
1995
1996
  • Sighs Trapped by Liars
1997
  • Sighs Trapped by Liars
1998
  • Sighs Trapped by Liars
  • A Model for Lucy Grays (Study for Barcelona Wall)
1999
  • A Picture Painted by Actors
  • Wrongs Healed in Official Hope
  • Material Slang
  • About Reading and Looking
2000
  • Study for Mother, Father, Monday: Map of the World
  • Mother, Father, Monday: Map of the World

Critiques et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1986, Art & Language a été nominé pour le Turner Prize[17], prix qui récompense chaque année un artiste contemporain et décerné par la Tate Gallery.

En 1999, Art & Language a exposé une installation majeure intitulée "The Artist Out of Work" au PS1-MoMA[18], NY. Les deux curateurs Michael Corris et Neil Powell ont choisi cette forme de re-collection pour aborder l'ensemble des pratiques en même temps que l'aspect discursif du groupe. Cette exposition venait directement à la suite de l'exposition révisionniste : "Global Conceptualism : Points of Origin" présentée au Musée d'Art du Queens aussi à New York. L'exposition d'Art & Language au PS1 a offert un point de vue objectif sur les antécédents et l'héritage de l'art conceptuel "classique" et a renforcé une lecture transatlantique plutôt que nationaliste des évènements de 1968-72. Dans sa revue critique de l'exposition, Jerry Saltz écrit : « Il y a un quart de siècle, Art & Language a tissé des liens forts avec l'Art conceptuel lors de sa naissance, mais les efforts ultérieurs ont été tellement autosuffisants et obscurs que leur travail est devenu virtuellement hors de propos. »[19]

Les œuvres de Michael Baldwin et Terry Atkinson (sous le nom Art & Language) sont présentes dans les collections de la Tate Modern, London[20].

Des documents et manuscrits relatifs à Art & Language lors de leurs années à New York sont conservés au Getty research Institute à Los Angeles.

En mars 2011, le collectionneur français Philippe Méaille a prêté 800 œuvres du groupe Art & Language au Musée d'art contemporain de Barcelone (MACBA).

En avril 2016, le Conseil départemental de Maine-et-Loire[21] loue avec un bail amphytéotique de 25 ans le château de Montsoreau à Philippe Méaille[22] qui y installe sa collection centrée sur l'art conceptuel de Art & Language et crée le Château de Montsoreau-Musée d'Art Contemporain.[23],[24] Il organise parallèlement de nombreux événements : expositions temporaires, conférences, performances.

Art & Language New York[modifier | modifier le code]

Burn et Ramsden ont fondé conjointement The Society for Theoretical Art and Analysis à New York à la fin des années 1960. Ils ont rejoint Art & Language en 1970-71. Art & Language New York a été dissout après 1975 à cause de désaccords profonds sur les principes de collaboration[25]. Karl Beveridge et Carol Condé qui étaient des membres périphériques du groupe sont alors retournés au Canada où ils ont travaillé avec des syndicats et des groupes sociaux. En 1977, Ian Burn est retourné en Australie, et Mel Ramsden en Angleterre pour continuer les activités du groupe.

Installations théoriques[modifier | modifier le code]

Art & Language et le Jackson Pollock Bar (de) ont pour la première fois collaboré en janvier 1995[26] lors du symposium intitulé « Art & Language and Luhmann », organisé par l'Institut für soziale Gegenwartsfragen (de) de Fribourg (un institut allemand de recherche et d'enseignement en sciences sociales) au Kunstraum de Vienne. Ce symposium a vu intervenir des conférenciers tels que la conservatrice et commissaire d'exposition Catherine David qui préparait alors l'exposition documenta X et Peter Weibl, artiste et également commissaire d'expositions. Ces trois jours de colloque ont été rendus mémorable par la première installation théorique d'un texte de Art & Language avec leur production en playback par le Jackson Pollock Bar. Cette installation théorique a donc vu cinq acteurs Allemands jouer les rôles de Jack Tworkow, Philip Guston, Harold Rosenberg, Robert Motherwell et Ad Reinhardt, pour une conversation du « Concept du Nouveau ». La tension de cette reconstitution résidait dans la synchronisation des mouvements des lèvres des acteurs avec le texte pré-enregistré. Depuis cette collaboration entre Art & Language et le Jackson Pollock Bar perdure et chaque ouverture d'une exposition majeure d'Art & Language voit une installation théorique mise en place par le Jackson Pollock Bar[27].

Membres et associés de Art & Language[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Année Expositions personnelles
1967
1968
1969
  • Art & Language - Pinacotheca Gallery, Melbourne.
1971
  • The Air-Conditioning Show - Visual Arts Gallery, New York.
  • Art & Language - Galerie Daniel Templon, Paris.
  • Art & Language - Galleria Sperone, Torino.
  • Tape Show: Exhibition of Lectures - Dain Gallery, New York.
  • Questionnaire - Galleria Daniel Templon, Milano.
1972
1973
  • Index 002 Bxal - John Weber Gallery, New York.
  • Art & Language - Galerie Paul Maenz, Cologne.
  • Art & Language - Lisson Gallery, London.
  • Annotations - Galerie Daniel Templon, Paris.
1974
  • Art & Language - Galleria Sperone, TurinGalerie Paul Maenz, Cologne.
  • Art & Language - Galerie Bischofberger, Zürich.
  • Art & Language - Galleria Schema, Florence.
  • Art & Language - Lisson Gallery, London.
  • Art & Language - Galerie MTL, Brussels.
  • Art & Language - Studentski Kulturni Centar, Belgrade.
1975
  • Art & Language New York ↔ Australia - Art Gallery of New South Wales, Sydney, and the National Gallery of Victoria, Melbourne.
  • Art & Language - Foksal Gallery, Warsaw.
  • Dialectical Materialism - Galleria Schema, Florence.
  • Art & Language - Galerie Ghislain Mollet-Viéville, Paris.
  • Art & Language - Galerie MTL, Brussels.
  • ‘Piggy-Cur-Perfect’ - Auckland City Art Gallery, Auckland.
  • Music-Language - John Weber Gallery, New York.
1976
1977
  • 10 Posters: Illustrations for Art-Language - Robert Self Gallery, London.
  • Music-Language - Galleria Lia Rumma, Rome et Naples.
1978
  • Flags for Organisations - Cultureel Informatief Centrum, Ghent.
  • Flags for Organisations - Lisson Gallery, London.
1979
  • Ils donnent leur sang ; donnez votre travail - Galerie Eric Fabre, Paris.
1980
  • Portraits of V.I. Lenin in the Style of Jackson Pollock, University Gallery, Leeds.
  • Portraits of V.I. Lenin in the Style of Jackson Pollock, Lisson Gallery, London.
  • Portraits of V.I. Lenin in the Style of Jackson Pollock, Van Abbemuseum, Eindhoven.
1981
  • Portraits of V.I. Lenin in the Style of Jackson Pollock - Centre d'art contemporain, Genève.
  • Gustave Courbet "Burial at Ornans" Expressing - Galerie Eric Fabre, Paris.
1982
1983
  • Index : Studio at 3 Wesley Place I, II, III, IV - Gewald, Ghent.
1986
1987
1990
1993
1995
1996
  • Sighs Trapped by Liars - Galerie de Paris, Paris.
1999
2000
2002
2003
2004
2005
2006
  • Il ne reste qu'à chanter - Galerie de l'Erban, Nantes (Miroirs, 1965, Karaoke, 1975-2005) et
  • Il ne reste qu'à chanter - Château de la Bainerie (travaux 1965-2005), Tiercé.
2008
2009
2010
2011
2013
2014
  • Art & Language Uncompleted : The Philippe Méaille Collection - MACBA, Barcelona.
  • Nobody Spoke - Lisson Gallery, London.
2016
2018

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Année Expositions collectives
1968
1969
1970
1971
  • The British Avant-Garde - New York Cultural Center, New York.
1972
1973
1974
1976
1979
1980
1982
1987
1989
1992
1995
1997
1999
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
  • Vides. Une rétrospective - Musée National d'art moderne, Centre Pompidou, Paris.
2009
2010
2011
2012
2013
2014

Principes linguistiques[modifier | modifier le code]

Le collectif démontre qu'il existe une hiérarchie entre les termes. Cela leur permet d'établir une sorte de carte marquant les liens entre les concepts et d'indiquer les termes qui dominent. Au cours de leur recherche, on voit que l'objet d'art domine. Ils vont se référer à la structure de pensée d'autres disciplines ainsi qu'au vocabulaire (l'analytique, le pragmatique, la linguistique, le structuralisme, la sociologie des sciences), la théorie de la communication (cybernétique), l'anthropologie. Le collectif a la particularité de s'auto-analyser.

Art & Language utilise par défaut le féminin quand aucun genre n'est engagé ; au lieu du masculin générique, le collectif utilise « elle » et des accords féminins[29].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Alfred Pacquement et Catherine David, Galerie nationale du Jeu de Paume (trad. de l'anglais), Art & Language (Catalogue d'exposition), Paris, éditions du Jeu de Paume/Réunion des musées nationaux, , 163 p. (ISBN 978-2-908901-21-4, notice BnF no FRBNF35624619), p. 1 et 2
  2. (en) « Art & Language », sur Lisson Gallery,
  3. a b et c (en) Charles Harrison et Fred Orton, A Provisionnal History of Art & Language, Paris, éditions E. Fabre, , 89 p., « Préface », p. 3
  4. Harry Bellet, « Des mondes à penser pour les crocodiles soumis », Le monde,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2019)
  5. (en) Neil Mulholland, The cultural devolution : art in Britain in the late twentieth century, Londres, Ashgate Publishing, Ltd, , 220 p. (ISBN 978-0-7546-0392-4, notice BnF no FRBNF39031994), p.165
  6. (en) « Art & Language », sur Tate Modern,
  7. (en) Charles Green, The third Hand : Collaborations in Art from Conceptualism to Postmodernism, Londres, UNSW Press, , p.47
  8. (en) Art & Language, Art-Language The Journal of Conceptual Art, Coventry, Art & Language,
  9. (en) « Mayo Thompson », Robert Rauschenberg Foundation,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2017)
  10. (en-US) Bettina Korek, « Kathryn Bigelow's Life in Art », sur Huffington Post, (consulté le 19 août 2017)
  11. (en-US) « This Short-Lived ’70s Magazine Shaped Conceptual Art », Guggenheim,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2017)
  12. Norock Androll, « Art & Language - Music-Language: Corrected Slogans (Full Album) », (consulté le 19 août 2017)
  13. (en) « Art & Language », sur frieze.com (consulté le 14 août 2019)
  14. (es) Anna María Guasch, Arte y archivo, 1920-2010 : Genealogías, tipologías y discontinuidades, Ediciones AKAL, , 320 p. (ISBN 978-84-460-3814-6, présentation en ligne)
  15. (en) Anna Bentkowska-Kafel, Trish Cashen, Hazel Gardiner, Digital Visual Culture : Theory and Practice, Londres, Intellect Books, , p.104
  16. Eric de Chassey, Après la fin Suspensions et reprises de la peinture abstraite dans les années 60., Paris, Klincksieck, , 265 p. (ISBN 978-2-252-04099-7, notice BnF no FRBNF45404471)
  17. (en-GB) Tate, « Turner Prize 1986 shortlist: Art & Language | Tate », Tate,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2017)
  18. « MoMA PS1: Exhibitions: The Artist Out of Work: Art & Language 1972–1981 », sur momaps1.org (consulté le 19 août 2017)
  19. (en) Jerry Saltz, Seeing out loud : the voice art column 1998-winter 2003, New York, Geoffroy Young, , p.293
  20. (en) « Art & Language », sur Tate Modern
  21. « Philippe Méaille installe sa collection au château de Montsoreau | Connaissance des Arts », Connaissance des Arts,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2017)
  22. « Everybody Talks About Collecting with Their Eyes, Not Their Ears; Few Do It Like Philippe Meaille », sur Art Market Monitor, (consulté le 19 août 2017)
  23. (en-US) « Largest Art & Language Collection Finds Home - artnet News », artnet News,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2017)
  24. Jean-Philippe Peynot, « Art & Language empêcheurs de tourner en rond », artpress,‎ (ISSN 0245-5676, lire en ligne)
  25. (en) Charles Green, The third Hand : Collaboration in Art from Conceptualism to Postmodernism, Londres, UNSW Press, , p.48
  26. Business Technology Consulting, « CCS Bard | Jackson Pollock Bar », sur www.bard.edu (consulté le 19 août 2017)
  27. (es) « Art & Language en práctica », sur Fundació Antoni Tàpies (consulté le 14 août 2019)
  28. Museum Fridericianum, Kassel
  29. Nadia Candet, Collections particulières : 150 commandes privées d'art contemporain en France, Paris, Flammarion, , 315 p. (ISBN 978-2-08-121465-1 et 2081214652, OCLC 436981004, notice BnF no FRBNF41354163, lire en ligne), p. 222