Art Résilience

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Logo d'Art Résilience

Art Résilience est un mouvement artistique créé en 2014. Le siège du mouvement est situé au Bateau-Lavoir à Montmartre, Paris. France

Historique[modifier | modifier le code]

Le mouvement Art Résilience a été créé en 2014 par Ksenia Milicevic[1] et huit autres artistes fondateurs, notamment John Botica (Nouvelle-Zélande), Gregorio Cuartas (Colombie), Christelle Larson (France), Gérard Lartigue (Mexique), Victor Molev (Canada), Miguel Betancourt (Équateur), Senol Sak (Turquie) et Christopher Stone (Angleterre) à Paris, France. Le mouvement s'est créé en opposition à l'art contemporain considérant que celui-ci se trouve dans une brèche sans issue rompant avec tout fondement et tout cadre et s'enlise dans la logorrhée en s'appuyant uniquement sur l'intention conceptuelle de l'artiste, s'il ne se précipite sur toutes les nouveautés, même les pires, pour être médiatisé[2]. Ainsi, l'art a perdu toute sa particularité[3]. La résilience en art postule le rétablissement du fondement de l'art et son fondement se situe dans l'esthétique[4],[5]. Le mouvement Art Résilience n'est pas d’ordre formel, il cherche à redéfinir la notion d’art[6].

Manifeste de l'Art Résilience[modifier | modifier le code]

  • La définition de l'art est possible[7],[8]
  • Le beau est objectif et il est le fondement tout naturel de l'art[9].
  • L'expression formelle doit être libre, mais basée sur l'esthétique qui assure la qualité.
  • L'artiste doit être conscient et responsable de ses actes.
  • L'art est formateur de l'individu et de la collectivité [10].

La 1° Rencontre mondiale des membres du mouvement Art Résilience (82 membres) a eu lieu en visioconférence le 27 mars 2021. 11 artistes ont présenté la situation de l'art et des artistes dans leurs pays respectifs.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Le premier Salon International Art Résilience a été organisé en 2015 par Ksenia Milicevic[11] au musée de Peinture de Saint-Frajou, Saint-Frajou, France[12]. 1° Prix : Anna Grazi, Corse, France. 2° Prix : Uros Paternu, Ljubljana, Slovénie, 3° Prix : Irena Grant, Tasmanie, Australie , Prix du Jury : Yaffah Kanfitine, Lomé, Togo.
  • 2016, 2° Salon International Art Résilience[13]. 1° Prix : Rosemary Meza-Desplas, Dallas, États-Unis. 2° Prix : Tanya Ziniewicz, Baltimore, États-Unis, 3° Prix : Melvyn Chuang, Taipei, Taiwan, Prix du Jury : Mary Joyce, Edmonton, .Canada[14].
  • Participation de Ksenia Milicevic au Congrès Euro-Méditerranéen - Marseille: La Résilience dans le Monde du Vivant, sous la présidence de Boris Cyrulnik, 19-21 mai 2016, Archives Départementales des Bouches du Rhône[15]. Intervention sur la résilience en art[16],[17]
  • 2017, 3° Salon International Art Résilience [18]. Pays participants: Brésil, Indonésie, Canada, États-Unis, Pakistan, Suisse, Angleterre, Australie, Afrique du Sud, Tunisie, Turquie, France. 1° Prix: Mayanne Mackay, Toulouse, France, 2° Prix: Mary Joyce, Edmonton, Canada, Prix du Musée : Ipung Purnomo, Papouasie, Indonesie[19]. Prix du jury: Olivier Talon, L’Isle-sur-la-Sorgue, France[20].
  • 2018, 4° Salon International Art Résilience . Pays participants: Argentine, Australie, Canada, États-Unis, Indonésie, Israël, Puerto Rico, Turquie, France. 1° Prix: Mary Joyce, Canada. 2° Prix: Ana Erra, Argentine. Prix du jury: Corinne Medina Saludo, France. Prix du Musée: Allen Rush, États-Unis[21].

En 2018, la résilience en Art a été présenté au 4e Congrès Mondial sur la Résilience organisé par Resilio – Association internationale pour la promotion et la diffusion de la recherche sur la résilience en partenariat avec l’Université Aix-Marseille à Marseille (France), du 27 au 30 juin 2018[22],[23].

  • En 2019 Michelle Marder Kamhi critique d'art, rejoint le mouvement Art Résilience.
  • 2019, 5° Salon International Art Résilience . Pays participants: Canada, Indonésie, Iran, Égypte, France, Italie, République Tchèque, Suisse, Turquie, États-Unis. 1° Prix: Mahmoud El-Kouriny , Egypt. 2° Prix: Hector Lopez, Suisse. Prix du jury: Mary Nash, États-Unis. Prix du Musée: Samaneh Riazati, Iran. Prix de photographie: Nicholas Luchenbill, États-Unis[24].
  • 2020, 6° Salon International Art Résilience. En raison de l’épidémie du COVID-19 le 6° Salon Art Résilience a été organisé en ligne[25]. Pays participants : France, Russie, Argentine, Roumanie, Espagne, Australie, Chili, États-Unis, Italie, Bosnie et Herzégovine, Canada, Suisse, Egypte, Algérie, Indonésie, Malte, Ireland, Ukraine, Croatie, République Chèque, Chine, Afrique du Sud, Tunisie, Russie, Angleterre, Iran, Arménie, Autriche, Turquie, Pays-Bas, Corée du Sud. 1° Prix: Natalya Zhadenova, Russie. 2° Prix: Alain Schrotter, France. Prix de peinture: Cheryl Eggleston, USA. Prix du graphisme: Nicolas Blanquet (Han), France. Prix de sculpture: Suzanne Johnson, USA. Prix de photographie: Andrea Ratto, Espagne. Prix du public: Béatrice Rodaro Vico, France[26].
  • 2021, 7° Salon International Art Résilience. En raison de l’épidémie du COVID-19 le 7° Salon Art Résilience a été organisé en ligne. Pays participants: Argentine, Australie, Bangladesh, Canada, Croatie, Egypte, Équateur, États-Unis, France, Italie, Indonésie, Martinique, Roumanie, Suisse. 1° Prix: Margaret Wasiuta, Canada. 2° Prix: William Massias, France. Prix de peinture: Viktoria Romanova, USA. Prix de sculpture: Darko Stanic, USA. Prix de photographie: Christopher Fluder, USA. Prix du public: Marie André, France[2].

Membres et associés d'Art Résilience[modifier | modifier le code]

Actuellement le Mouvement Art Résilience compte avec 86 membres de 25 pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reading by Ksenia Milicevic, Le petit Journal, 11/18/2015
  2. Jean Clair, L'Hiver de la culture, Paris, Flammarion, 2011.
  3. Conference: The Need for Resilience in Art, the Dépêche du Midi, 25/11/2015
  4. Michel Haar, L'Œuvre d'art, Paris, Hatier, 1994. p. 78.
  5. La Dépêche du Midi, Art Resilience, a current concept, November 3, 2015.
  6. (fr)Yvelise Charette-Sénac, « Conférence : la nécessité de la résilience en art », La Dépêche du Midi, Toulouse[1]</,‎
  7. "What is art" in conference, La Dépêche du Midi, 17/12/2015.
  8. "How to define a work of art", La Dépêche du Midi, 05/01/2016.
  9. La Dépêche du Midi, Conference: "The beautiful, subjective or objective?", January 19, 2016.
  10. Ksenia Milicevic, Art-confusion.com, from the art image to the work of art,p. 23 48, Paris, Edilivre, 2013
  11. (en) « VINGT ARTISTES DE DIX PAYS AU SALON "ART RÉSILIENCE" », sur Midi Tour,
  12. La Dépêche du Midi, Art Resilience until Sunday at the Musée de peinture, August 22, 2015.
  13. (fr)https://www.ladepeche.fr/article/2016/08/05/2396211-le-salon-international-art-resilience-debute-tomorrow.html%7Cdate August 5, 2016
  14. (fr)Suzanne Fabre, « Place au Salon International », La Gazette du Comminges, Toulouse,‎
  15. (en) « le-musee-a-Marseilles.html »
  16. (en) « Résilience du vivant »
  17. K. Milicevic, Resilience at the Euro-Mediterranean Congress, La Gazette, No450
  18. (fr)https://www.ladepeche.fr/article/2017/08/16/2628635-vingt-artistes-issus-du-monde-entier-exposent-leurs-oeuvres.html
  19. (fr)Suzanne Fabre, « Trois prix remis aux artistes internationaux », La Gazette du Comminges, Toulouse,‎
  20. « Salon International Art résilience 2017 », sur Site de art-resilience ! (consulté le )
  21. (fr)https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/03/2845816-le-4e-salon-international-art-resilience-debute-saturday.html
  22. 4eWorld Resilience Congresshttps://docs.wixstatic.com/ugd/29e7f2_97effeb0000d4f36a4426309a4fd41f5.pdf
  23. 4eWorld Congress on Resilience https://www.resilience2018.org/
  24. (fr)https://www.ladepeche.fr/2019/08/25/trente-quatre-artistes-au-5e-salon-international-art-resilience,8375294.php
  25. (fr)Suzanne Fabre, « Le salon d'art ouvre ses portes », La Gazette du Comminges, Toulouse,‎
  26. (fr)Suzanne Fabre, « Six prix décernés, à vous de voter pour le prix du public », La Gazette du Comminges, Toulouse,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]