Arsouf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arsouf ou Arsour, aujourd'hui Apollonie en Israël, est une ville qui date de l'antiquité, située entre Jaffa et Césarée. Le site est dominé par les ruines d'une forteresse de l'époque des Croisades.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant les Croisades, la ville est attaquée à deux reprises par les croisés en 1099. Elle est prise en 1101 par Baudouin Ier avec l'aide de la flotte génoise. La ville est appelée Arsouf ou Arsour par les Croisés. En août 1187, elle tombe au main de Saladin mais elle est reprise le lors de la bataille d'Arsouf qui oppose Richard Cœur de Lion à Saladin.

En 1241, Jean II d'Ibelin entreprend la construction d'un vaste château concentrique au nord de la cité[1]. En 1261, les Hospitaliers achète la ville et la forteresse à la famille d'Ibelin.

En 1265, le sultan mamelouk Baybars conquiert la ville. La forteresse tombe ensuite en ruine et il ne subsiste qu'un petit village[2].

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jérôme Murphy-O'Connor, The Holy Land, Oxford University press, coll. « Oxford Archaeological Guides », (ISBN 978-0-19-923666-4)
  • Katharina Galor, Israel Roll, Oren Tal, Donald H. Sanders, Andrew R. Willis et David B. Cooper, « Apollonia-Arsuf between Past and Future », Near Eastern Archaeology, The American Schools of Oriental Research, vol. 72, no 1,‎ , p. 4-27

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]