Arsamosate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arsamosate ou Aršamašat (en arménien Արշամշատ), ou encore Chimchât, est une ancienne ville du royaume arménien antique de Sophène.

Situation[modifier | modifier le code]

Située sur la rive sud du Haut-Euphrate[1], son emplacement exact n'est pas connu, et différents sites ont été proposés : Haraba (60 km à l'est d'Elâzığ)[2], Kharpout, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est fondée par le roi Arsamès de Sophène (vers 220 av. J.-C.)[1]. À une période, elle a vraisemblablement servi de capitale au royaume[1]. Au printemps 212 av. J.-C., le roi Xerxès y est assiégé par le Séleucide Antiochos III[3].

Au Moyen Âge, elle passe à plusieurs reprises entre les mains des Byzantins et des Arabes.

Elle est abandonnée au XIIIe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Robert H. Hewsen, Armenia: A historical Atlas, The University of Chicago Press, Chicago et Londres, 2001 (ISBN 0-226-33228-4), p. 37.
  2. (en) T. A. Sinclair, Eastern Turkey, an Architectural and Archaeological survey, volume 3, Pindar Press, Londres, 1989, p. 112-115.
  3. René Grousset, Histoire de l’Arménie des origines à 1071, Paris, Payot, (réimpr. 1973, 1984, 1995, 2008), 644 p., p. 80.