Arrondissement de Pirita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Pirita
Coat of arms of Pirita.png
Flag of Pirita district, Tallinn, Estonia.svg
EU-EE-Tallinn-Pirita.JPG
Géographie
Pays
Comté
Capitale
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Identité
Site web
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Estonie
voir sur la carte d’Estonie
Red pog.svg
Situation de Pirita à Tallinn.

L’arrondissement de Pirita (anciennement en allemand : Sankt Brigitten, et en russe : Пирита) est une localité située au nord de Tallinn en Estonie.

Présentation[modifier | modifier le code]

Pirita est situé au bord de la baie de Tallinn et est un des huit arrondissements de la ville. On y trouve les ruines de l'ancienne abbaye des brigittines fondée à la fin du Moyen Âge et les installations de yachting et de compétition de voile pour les jeux olympiques de 1980 qui se tinrent à Moscou. Ce petit port estonien alors en URSS accueillit bon nombre de sportifs, de spectateurs et de journalistes étrangers pour les épreuves de voile olympique pour lesquelles une tour de télévision (Teletorn) fut construite, afin de retransmettre l'événement.

Pirita avait 12 985 habitants en 2006 répartis dans ses neuf sous-districts.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Pirita est composé de huit quartiers (estonien : asum): Iru, Kloostrimetsa, Kose, Laiaküla, Lepiku, Maarjamäe, Merivälja, Mähe et Pirita.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au bord de la Pirita, petit fleuve qui se jette dans la mer Baltique, l'Ordre de Sainte-Brigitte fonde une abbaye imposante en 1436, mais elle est détruite pendant la guerre de Livonie en 1577. On peut encore admirer ses ruines.

Les brigittines ont construit un nouveau couvent près des ruines dans les années 1990.

Dans le sous-district de Marienberg (aujourd'hui Maarjamäe) au sud-ouest du district de Pirita, le domaine de Marienberg, qui appartenait du temps de l'Empire russe à la famille aristocratique des Davydov-Orlov, est devenu un musée consacré à l'histoire des germano-baltes qui furent liés aux Pays baltes pendant sept siècles, jusqu'à leur expulsion après la Seconde Guerre mondiale.

On trouve à proximité un cimetière militaire soviétique et un cimetière militaire allemand regroupant les corps de combattants de la guerre de 1941-1945, tandis que le Metsakalmistu (ou cimetière de la Forêt) plus au nord accueille les dépouilles des personnalités éminentes du pays depuis les années 1930.

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Au , Pirita compte 17 592 habitants[1].

Évolution démographique
Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Habitants 10,388 11,299 12,277 13,235 14,039 14,595 15,135 15,567 16,636 17,019 17,373


Composition ethnique[modifier | modifier le code]

En 2013, sa composition ethnique est la suivante[2]:

Composition ethnique (2013)
Groupe ethnique %
Estoniens 78.6%
Russes 16.1%
Ukrainiens 1.6%
Finnois 0.7%
Biélorusses 0.7%
Juifs 0.5%
Tatars 0.1%
Autres 1.7%


Références[modifier | modifier le code]

  1. (et) « Tallinna elanike arv », Tallinn City Government (consulté le 9 juin 2016)
  2. (et) « Tallinn arvudes 2013 », Tallinn (consulté le 9 juin 2016), p. 19

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :