Arrondissement de Fontainebleau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrondissement de Fontainebleau
Arrondissement de Fontainebleau
Situation de l'arrondissement de Fontainebleau dans le département Seine-et-Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département et
collectivité territoriale
Seine-et-Marne
Chef-lieu Fontainebleau
Code arrondissement 774
Démographie
Population 155 817 hab. (2019)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 03″ nord, 2° 41′ 58″ est
Superficie 1 228,5 km2
Subdivisions
Communes 85

L'arrondissement de Fontainebleau est une division administrative française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

Historique[modifier | modifier le code]

Supprimé de 1926 à 1988, l'arrondissement fut restauré dans la composition qui était la sienne de 1800 (an VIII) à 1926, à l'exception du canton de Montereau-Fault-Yonne resté dans l'arrondissement de Provins.

L'arrondissement actuel est établi par le décret no 88-441 du portant création de l'arrondissement de Fontainebleau (Seine-et-Marne) :

« Art. 1er. - Il est créé dans le département de Seine-et-Marne un arrondissement comprenant les cantons de Fontainebleau, La Chapelle-la-Reine, Château-Landon, Lorrez-le-Bocage-Préaux, Moret-sur-Loing et Nemours.
Le chef-lieu de cet arrondissement est fixé à Fontainebleau. »[1]

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans la partie sud du département de Seine-et-Marne, l'arrondissement de Fontainebleau est délimité au nord par les arrondissements de Melun et Provins, à l'est et au sud-est par celui de Sens dans le département de l'Yonne en Bourgogne-Franche-Comté, au sud-ouest par celui de Montargis dans le Loiret dans le Centre-Val de Loire et à l'ouest par l'arrondissement d'Évry dans l'Essonne.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • La Seine au nord et à l'est de l'arrondissement
  • La rivière le Loing dont le confluent avec la Seine et le canal du Loing.
  • La rivière l'Orvanne.
  • Le Lunain se jette dans le Loing au niveau de l'écluse d'Épisy.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

L'arrondissement est desservie par l'autoroute A6 à l'échangeur n°14 près du centre d'Ury, au sud-ouest de Fontainebleau et à l'échangeur de Nemours. De plus l'autoroute A77 possède son extrémité nord dans l'arrondissement à Poligny.

La ligne R du Transilien traverse l'arrondissement et dessert plusieurs gares de la ligne

L'aérodrome de Moret-Episy, ouvert à l'aviation légère, est l'unique aérodrome de l'arrondissement, situé sur la commune de Moret-Loing-et-Orvanne.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Localisation de l'arrondissement avant 2015.

Liste des 6 cantons qui composait l'arrondissement avant le redécoupage cantonal de 2014

Nom du canton Population (2014) Superficie (km²) Nombre de communes Ancien code canton
La Chapelle-la-Reine 13 213 247,68 18 77 03
Château-Landon 14 447 134,09 15 77 04
Fontainebleau 45 969 209,87 7 77 13
Lorrez-le-Bocage-Préaux 11 164 214,06 16 77 16
Moret-sur-Loing 34 806 132,49 14 77 21
Nemours 32 232 188,98 17 77 24

Découpage cantonal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Détails des 4 cantons actuels de l'arrondissement de Fontainebleau

Nom du canton Code canton[2] Nombre de communes Population 2014 Superficie
(km²)
Densité Communes du canton composant l'arrondissement
Fontainebleau 7707 32 61 267 505,27 121 Achères-la-Forêt, Amponville, Arbonne-la-Forêt, Avon, Barbizon, Boissy-aux-Cailles, Boulancourt, Bourron-Marlotte, Burcy, Buthiers, Cély, Chailly-en-Bière, Fleury-en-Bière, Fontainebleau, Fromont, Guercheville, Héricy, La Chapelle-la-Reine, Le Vaudoué, Nanteau-sur-Essonne, Noisy-sur-École, Recloses, Rumont, Saint-Germain-sur-Ecole, Saint-Martin-en-Bière, Saint-Sauveur-sur-Ecole, Samois-sur-Seine, Samoreau, Tousson, Ury, Villiers-sous-Grez, Vulaines-sur-Seine.
Montereau-Fault-Yonne 7713 7 29 442 150,83 195 Champagne-sur-Seine, Moret-Loing-et-Orvanne, Saint-Mammès, Thomery, Vernou-la-Celle-sur-Seine, Villecerf, Ville-Saint-Jacques.
Nangis 7714 2 8 201 17,01 482 Bois-le-Roi, Chartrettes.
Nemours 7715 45 55 260 607,66 91 Arville, Aufferville, Bagneaux-sur-Loing, Beaumont-du-Gâtinais, Bougligny, Bransles, Chaintreaux, Château-Landon, Châtenoy, Chenou, Chevrainvilliers, Chevry-en-Sereine, Darvault, Dormelles, Égreville, Faÿ-lès-Nemours, Flagy, Garentreville, Gironville, Grez-sur-Loing, Ichy, La Genevraye, La Madeleine-sur-Loing,Larchant, Lorrez-le-Bocage-Préaux, Maisoncelles-en-Gâtinais, Mondreville, Montcourt-Fromonville, Montigny-sur-Loing, Montmachoux, Nanteau-sur-Lunain, Nemours, Nonville, Obsonville, Ormesson, Paley, Poligny, Remauville, Saint-Ange-le-Viel, Saint-Pierre-lès-Nemours, Souppes-sur-Loing, Treuzy-Levelay, Vaux-sur-Lunain, Villebéon, Villemaréchal, Villemer.
Arrondissement 86 154 170 1 280,77 120

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Fontainebleau est ainsi de 86 en 2015, 84 en 2016, 86 en 2017 et 85 en 2019. Au , l'arrondissement groupe les 85 communes suivantes[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2019, l'arrondissement comptait 155 817 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2019
106 271115 229120 845134 111144 849147 507160 700156 193155 817
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (24,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (15,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,7 %) est légèrement supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de l'arrondissement par tranches d'âge est, en 2014, la suivante :

  • 0 à 14 ans  : 18,3 %
  • 15 à 29 ans : 16,6 %
  • 30 à 44 ans : 18,3 %
  • 45 à 59 ans : 21,9 %
  • 60 à 74 ans : 15,3 %
  • 75 ans ou + : 9,6 %
Pyramide des âges dans l'arrondissement de Fontainebleau en 2014 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90  ans ou +
1,8 
6,7 
75 à 89 ans
9,9 
15,2 
60 à 74 ans
15,4 
22,0 
45 à 59 ans
21,8 
18,3 
30 à 44 ans
18,2 
17,5 
15 à 29 ans
15,8 
19,5 
0 à 14 ans
17,2 

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des sous-préfets successifs[7]
Période Identité Fonction précédente Observation
[8] Pierre de Meulan Secrétaire général du Rhône Nommé préfet des Vosges
[9] Henry Vallet de Villeneuve Nommé préfet du Tarn
[10] Gilbert Cournon Sous-préfet d'Alès Nommé préfet du Cantal
[11] André Réal Sous-préfet de Langres Nommé préfet de l'Aude
[12] Eugène Lagarde Sous-préfet de Sélestat-Erstein Nommé préfet de Seine-et-Marne
[13] Aubin Brondealt de Saulxures Sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue Nommé préfet de l'Ardèche
[14] Michel Decazes Inspecteur général des établissements de bienfaisance Nommé préfet de l'Indre
[15] Édouard Haward de la Blotterie Sous-préfet d'Issoudun Nommé sous-préfet de Douai
[7] Gustave Le mallier Sous-préfet de Rambouillet Nommé préfet de l'Allier
[7] Eugène Doucin Sous-préfet d'Argentan Nommé préfet de Constantine en Algérie française
[7] Louis Lépine Sous-préfet de Langres Nommé préfet de l'Indre
[16] Emile Dornois Sous-préfet d'Étampes Nommé préfet de la Drôme
[7] Olivier Sainsère Sous-préfet de Lunéville Nommé préfet de Loir-et-Cher
[7] Jean Dufoix Secrétaire général de la préfecture du Puy-de-Dôme Nommé secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Oise
[7] Gabriel Fourcy Sous-préfet de Verdun Nommé préfet de la Haute-Saône
[7] Georges Tallon Sous-préfet de Senlis Nommé préfet des Vosges
[7] Jean de Gaffory Sous-préfet de Dreux Nommé secrétaire général de la préfecture des Bouches-du-Rhône
[7] Jean-Baptiste Roudaud Sous-préfet de Reims Remplacé et devient percepteur
[7] Hippolyte Juillard Nommé préfet de la Corse
[7] Hilaire Delfini Sous-préfet de Montargis Nommé préfet de l'Ain
[7] Maurice Fragnaud Sous-préfet d'Issoire Détaché à la disposition du sous-secrétaire d'État des Régions libérées
[7] Maurice Luchaire Sous-préfet de Beaune Rattaché à la préfecture de Seine-et-Marne lors de la fermeture de la sous-préfecture
[17] Gérard Senegas Nommé sous-préfet d'Alès
[18] [19] Jean-Claude Closset Administrateur civil
[20] [21] Patricia Willaert Administratrice civile Nommée sous-préfète des Sables-d'Olonne
[22] [23] Philippe Chopin Nommé directeur de cabinet du préfet du Val-de-Marne
[24] [25] Philippe Darcel Sous-préfet hors classe, hors cadre Nommé sous-préfet hors cadre
[26] [27] Dominique Fétrot Secrétaire général de la préfecture de la Haute-Savoie Nommé sous-préfet hors cadre
[28] [29] Philippe Ronssin Sous-préfet de Briey Nommé préfet hors cadre, chargé d'une mission de service public relevant du Gouvernement
[30] [31] Chantal Manguin-Dufraisse Sous-préfète de Saint-Omer Retraite
[32] Jean-Marc Giraud Secrétaire général de la préfecture de l'Indre Sous-préfet de Montluçon[33]
[34],[35] En cours Véronique Solere Vétérinaire détachée en qualité de sous-préfète hors classe, directrice de cabinet du préfet du Morbihan  

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 88-441 du portant création de l'arrondissement de Fontainebleau (Seine-et-Marne)
  2. « Département de Seine-et-Marne (77) − COG | Insee », sur www.insee.fr (consulté le )
  3. Insee, « Arrondissement de Fontainebleau (774) » (consulté le ).
  4. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  5. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  6. « Evolution et structure de la population en 2014 », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  7. a b c d e f g h i j k l m et n « Personnel de l’administration préfectorale (1881-1926) », sur Archives nationales (consulté le )
  8. « DE MEULAN, Pierre Louis Nicolas », sur Archives nationales (consulté le ).
  9. « VALLET DE VILLENEUVE, Henry Léonce », sur Archives nationales (consulté le ).
  10. « COURNON, Gilbert Henry Amable », sur Archives nationales (consulté le ).
  11. « RÉAL, André Gustave », sur Archives nationales (consulté le ).
  12. « LAGARDE, Eugène Antoine », sur Archives nationales (consulté le ).
  13. « BRONDEAULT DE SAULXURES, Aubin Amédée », sur Archives nationales (consulté le ).
  14. « DECAZES, Michel Edmond », sur Archives nationales (consulté le ).
  15. « HAWARD DE LA BLOTTERIE, Édouard Jean Eugène Frédéric Camille », sur Archives nationales (consulté le ).
  16. « DORNOIS, Emile Charles », sur Archives nationales (consulté le ).
  17. Décret du 1er décembre 1995 portant nomination (administration préfectorale)
  18. Décrets du 9 janvier 1996 portant nomination (administration préfectorale)
  19. Décret du 15 juin 2000 portant cessation de fonctions (administration préfectorale)
  20. Décrets du 29 juin 2000 portant nomination (administration préfectorale)
  21. Décret du 30 avril 2004 portant nomination (administration préfectorale)
  22. Décret du 4 mai 2004 portant nomination (administration préfectorale)
  23. Décret du 20 mars 2007 portant nomination du directeur de cabinet du préfet du Val-de-Marne (1re catégorie) - M. Chopin (Philippe)
  24. Décret du 20 mars 2007 portant nomination du sous-préfet de Fontainebleau - M. Darcel (Philippe)
  25. Décret du 30 juillet 2007 portant nomination hors cadre d'un sous-préfet - M. Darcel (Philippe)
  26. Décret du 11 janvier 2008 portant nomination du sous-préfet de Fontainebleau - M. Fétrot (Dominique)
  27. Décret du 11 mars 2009 portant nomination d'un sous-préfet hors cadre - M. Fétrot (Dominique)
  28. Décret du 23 mars 2009 portant nomination du sous-préfet de Fontainebleau - M. RONSSIN (Philippe)
  29. Décret du 22 février 2012 portant nomination d'un préfet hors cadre, chargé d'une mission de service public relevant du Gouvernement - M. Ronssin (Philippe)
  30. Décret du 29 novembre 2012 portant nomination de la sous-préfète de Fontainebleau - Mme MANGUIN-DUFRAISSE (Chantal)
  31. Décret du 21 décembre 2015 portant cessation de fonctions de la sous-préfète de Fontainebleau - Mme MANGUIN-DUFRAISSE (Chantal)
  32. Décret du 30 décembre 2015 portant nomination du sous-préfet de Fontainebleau - M. GIRAUD (Jean-Marc)
  33. Décret du 13 octobre 2020 portant nomination du sous-préfet de Montluçon (classe fonctionnelle III) - M. GIRAUD (Jean-Marc)
  34. Décret du 13 octobre 2020 portant nomination de la sous-préfète de Fontainebleau - Mme SOLERE (Véronique)
  35. Yoann Vallier, « Fontainebleau. Véronique Solere, nouvelle sous-préfète veut « être au maximum sur le terrain » » Accès libre, sur actu.fr, La République de Seine-et-Marne, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]