Arrière-monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Arrière-monde est un concept développé par Friedrich Nietzsche (cf. « Un jour Zarathoustra jeta son illusion par delà les hommes, pareil à tous les hallucinés de l’arrière-monde ») qui réunit l'ensemble des philosophies qu'il s'attache à critiquer, c'est-à-dire celles qui extrapolent sur l'existence d'un monde supérieur ainsi que toute forme d'idéalisme. Nietzsche s'oppose à la conception d'un idéal transcendant chargé de morales, comme par exemple l'amour intellectuel de Dieu. Nietzsche cherche à briser les « arrières mondes » de la métaphysique. Pour exprimer la vie, Nietzsche préconise de réaffirmer le rôle du monde sensible.

Voir aussi[modifier | modifier le code]