Arraye-et-Han

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arraye-et-Han
Arraye-et-Han
Église Saint-Étienne
Blason de Arraye-et-Han
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Canton Entre Seille et Meurthe
Intercommunalité Communauté de communes de Seille et Mauchère - Grand Couronné
Maire
Mandat
Philippe Arnould
2014-2020
Code postal 54760
Code commune 54024
Démographie
Population
municipale
350 hab. (2015 en augmentation de 5,74 % par rapport à 2010)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 28″ nord, 6° 17′ 31″ est
Altitude Min. 189 m
Max. 228 m
Superficie 10,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Arraye-et-Han

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Arraye-et-Han

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arraye-et-Han

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arraye-et-Han

Arraye-et-Han est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Seille sur la commune d'Arraye-et-Han.

Elle est riveraine de la Seille.

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

La commune est formée de deux bourgs : Arraye et son annexe Han distante d'environ 2,5 km

  • Lieu-dit Chambille
  • Écart du moulin d'Arraye
  • Écart du moulin de Chambille

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

-

Ajoncourt, Armaucourt, Leyr, Moivrons, Jeandelaincourt, Chenicourt

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Arraye : Arrey (1594), Arrée ou Arraye (1719), Arreye (Cassini).
  • Han : Han-sur-Saille (1354), Han-sur-Seille (1719).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Présences gallo-romaine et franque.
  • Dommages au cours des deux guerres mondiales ; la commune a reçu la Croix de guerre 1914-1918 et 1939-1945.


Cette commune fut un village-frontière avec l'Allemagne entre 1871 et 1918 et entre 1940 et 1944. Durant la 1ère guerre mondiale, le cimetière communal d'Arraye recevait les corps des habitants de la commune voisine d'Ajoncourt, annexée en 1871 à la Prusse, distante de 500 mètres et séparée de la France par un pont-frontière avec une douane. La commune d'Analdshofen (ex-Ajoncourt) ne possédant ni église, ni cimetière voyait donc ses habitants vivre et mourir Allemands et être enterrés...Français. Fait rarissime en France et évoqué sur le fameux pont le 2 août 2014 par une cérémonie officielle évoquant le centenaire du début du conflit et l'espoir du retour de l'Alsace-Lorraine dans le giron français.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Arraye-et-Han Blason De gueules à l'émanche renversé d'argent.
Détails
Armes de la famille de Han[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 En cours Philippe Arnould SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le site de la mairie d'Arraye et Han http://commune-arrayeethan.fr

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 350 habitants[Note 1], en augmentation de 5,74 % par rapport à 2010 (Meurthe-et-Moselle : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
321490486480495509487512507
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
511471521511487486501485489
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
500452342283409265189268248
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
276253240319332333333336350
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
Chapelle Saint-Pierre de Han

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Étienne XIXe siècle, restaurée après 1918.
  • Chapelle Saint-Pierre à Han.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :