Arouquesa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AROUQUESA
{{#if:
Image illustrative de l'article Arouquesa

Région d’origine
Région Portugal, district d'Aveiro
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe Unie froment
Autre
Diffusion Locale, race préservée
Utilisation Mixte

L'arouquesa est une race bovine portugaise. Ancienne race à multiples usages, elle est devenue purement bouchère.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle présente des caractères des animaux du rameau blond et de la branche fauve du rameau brun, en particulier avec la race espagnole Asturiana de los Valles. Elle doit son nom à la municipalité d'Arouca dans le district d'Aveiro[1].

L'arouquesa résulte de l'homogénéisation de trois populations anciennes voisines. Le registre généalogique (herd-book) a été ouvert en 1982 mais n'a pas enrayé la baisse de sa population: 15 600 en 1986 et 4 800 en 2004[2]. La qualité des mères couplée à la génétique de taureaux de races bouchères sélectionnées à fait diminuer les effectifs par absorption[N 1].

Les effectifs sont remontés pour atteindre 10 000 animaux en 2013, grâce à un effort d'élevage en race pure et à la disponibilité de taureaux en insémination artificielle[2].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Photo couchée de vache fauve à petite tête, chanfrein concave, mufle noir cerclé de blanc et cornes en croissant à pointes relevées vers le haut.
Vache Arouquesa au pâturage.

Elle porte une robe froment à rouge et aux muqueuses sombres. Les cornes sont épaisses et claires à pointe sombre, en forme de croissant tourné vers l'avant. C'est une race de taille modeste, 120-130 cm au garrot pour un poids de 350 kg pour la vache à 600 kg pour le taureau[2].

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Autrefois race à triple fonction, lait, viande et travail, elle a été reconvertie en race allaitante avec la fin de la traction animale et l'arrivée de races laitières plus efficaces. L'élevage en plaine plus fertile s'est reconverti avec des races plus intensives Cette race « menue » a vu son aire se contracter sur les terrains les plus difficiles et les moins fertiles. C'est grâce à sa rusticité, son aptitude à la marche et sa faculté d'adaptation que cette race perdure, nettoyant les pentes boisées d'une zone pauvre sur sous-sol granitique[1].

Afin de valoriser leurs produits, une association de producteurs en race pure s'est constituée pour commercialiser le fromage et la viande issue de cette race[1].


Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un croisement d'absorption est une technique pour transformer une population bovine. Des mâles d'une race sont utilisés sur les vaches d'une autre race dont on a exclu les taureaux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « raça arouquesa », Site « pecuaria.no.sapo.pt » de l'association des éleveurs d'arouquesa] (consulté le 8 décembre 2015)
  2. a, b et c « Arouquesa », Site « dad.fao.org » de DAD-IS, base de données de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (consulté le 8 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (pt) « raça arouquesa », Site « pecuaria.no.sapo.pt » de l'association des éleveurs d'arouquesa (consulté le 8 décembre 2015)
  • (it) « Arouquesa », Site « agraria.org » (consulté le 8 décembre 2015)