Arnuwanda II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arnuwanda ii est un roi hittite du Moyen Empire qui régna de 1323 à 1322 av. J.-C. (en chronologie courte[1]). Il succèda à son père Suppiluliuma ier, mort d'une épidémie, supposément de peste, due aux prisonniers égyptiens qu'il avait ramenés avec lui d'une campagne victorieuse en Canaan.

Vie[modifier | modifier le code]

Les documents hittites mentionnent qu'Arnuwanda est aussi touché par l'épidémie dont son père a été victime. Son jeune frère, le futur Mursili ii, l'aide dans les querelles de Hatti avec les territoires des Gasgas et d'Arzawa. À cette occasion, les deux frères écrivent à Karkiya (peut-être souverain de la Carie) qu'ils donnent l'asile à Manapa-Tarhunta, descendant légitime du défunt roi de la région de la rivière Seha (ou Bakırçay), lequel avait été renversé par un coup d'État. Cela permet à Manapa-Tarhunta de rétablir son autorité sur la région de la Seha (même si plus tard, il dénoncera l'alliance avec les Hittites).

Arnuwanda règne peu et meurt du mal contracté. Il laisse le trône à son frère Mursili ii, lequel a beaucoup moins profité de l'éducation au pouvoir que leur père avait prodigué surtout à son fils aîné.

Lignage[modifier | modifier le code]

L'arbre généalogique ci-dessous est une reconstruction possible, parmi d'autres, du lignage de la famille royale de l'empire hittite. La nomenclature des souverains, les liens de parenté demeurent obscurs par de nombreux aspects[2],[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir : Chronologie du Moyen-Orient ancien.
  2. (en) Trevor Bryce, The Kingdom of the Hittites, Oxford (Grande-Bretagne), Clarendon Press, .
  3. (en) Trevor Bryce, The World of the Neo-Hittite Kingdoms, Oxford (Grande-Bretagne), Oxford University Press, .
  4. Étant donné l'incertitude des connaissances actuelles, on ne s'étonnera pas des désaccords entre cet arbre généalogique et les notices détaillées des rois.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]