Arnoul de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 5 novembre 2019 à 23:18 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Arnoul de France au Concile de Reims, 991

Arnoul de France[1], ou Arnoul de Reims (Arnould, Arnoulf, Arnulf), né avant 967, mort le [2], fils bâtard du roi Lothaire de France. Il est nommé archevêque de Reims après la mort d'Adalbéron de Reims en par Hugues Capet, contre Gerbert d'Aurillac, avec la promesse que son oncle, Charles de Basse-Lorraine rendra la cité de Laon au roi. Il sera déposé en 991 après la capture de son oncle et protecteur, Charles de Basse-Lorraine mais sera remis sur le trône épiscopal en 995 à la suite de la défection de Gerbert d'Aurillac. Il y siégera jusqu'à sa mort en 1021.

Notes et références