Arnold Rosner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arnold Rosner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
BrooklynVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web
Œuvres principales
Symphonie n° 5 (Rosner) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Arnold Rosner, né le à New York − mort le dans la même ville[1], est un compositeur américain. Bon nombre de ses œuvres sont influencées par ses origines juives mais aussi par le catholicisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arnold Rosner est diplômé de l’université d'État de New York à Buffalo. Il a consacré son doctorat à la musique d’Alan Hovhaness.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras
  • Chronicle of Nine: The Tragedy of Queen Jane, op. 81 (1984), livret de Florence Stevenson
  • Bontsche Schweig, opéra de chambre, op. 102 (1994)
  • Spinoza, opéra de chambre, op. 123 (2011), livret du compositeur incluant quelques prières et des documents historiques
Symphonies
  • Symphonie no 1, op. 3 (1961)
  • Symphonie no 2, op. 8 (1961)
  • Symphonie no 3, op. 20 (1963)
  • Symphonie no 4, op. 29 (1964)
  • Symphonie no 5 Missa sine Cantoribus super “Salve Regina”, op. 57 (1973)
  • Symphonie no 6, op. 64 (1976)
  • Symphonie no 7 en la mineur The Tragedy of Queen Jane, op. 78 (1982), fondé sur l’opéra The Chronicle of Nine, op. 81 (1984)
  • Symphonie no 8 Trinity, pour orchestre, op. 84 (1988)
Concertos
  • Concerto pour piano no 1, op. 14 (1962)
  • Concerto pour violon, op. 17 (1962)
  • Concerto pour piano no 2, op. 30 (1965)
  • Five Meditations, pour cor, harpe et cordes, op. 36 (1967)
  • A Gentle Musicke, pour flûte et orchestre à cordes, op. 44 (1969)
  • Concerto pour deux trompettes, cordes et timpani, op. 107 (1997)
  • Concerto pour clavecin et cordes, op. 113 (2000)
Œuvres pour orchestre, orchestre symphonique et brass band
  • Fantasia quasi una Toccata pour brass band, op. 31 (1965)
  • Canzona sopra un tema di Monteverdi pour brass band, op. 38 (1968)
  • Canzona Secundi Toni pour brass band, op. 63 (1975)
  • Quintet pour cuivres, op. 70 (1978)
  • Symphonie no 8 Trinity, pour orchestre, op. 84 (1988)
  • Lovely Joan, rhapsodie sur une chanson folklorique anglaise, pour orchestre, op. 88 (1990)
  • De Profundis, pour orchestre, op. 91 (1991)
  • Dances of Initiation, pour orchestre, op. 98 (1993)
  • Eclipse, pour orchestre, op. 100 (1994)
  • RAGA!, pour orchestre, op. 104 (1995)
  • Three Northern Sketches, pour orchestre symphonique, op. 117 (2003)
  • Now Cometh the Redeemer, pour orchestre symphonique, op. 119 (2005), transcription du deuxième mouvement du Sextuor à cordes, op. 47 (1970, rév. 1997)
Quatuors à cordes
  • Quatuor à cordes no 1, op. 10 (1962)
  • Quatuor à cordes no 2, op. 19 (1963, rév. 1993)
  • Quatuor à cordes no 3, op. 32 (1965, rév. 1992)
  • Quatuor à cordes no 4, op. 56 (1972)
  • Quatuor à cordes no 5, op. 66 (1977)
  • Quatuor à cordes no 6, op. 118 (2004), dédié à Mattias Vanderwerf
Autres œuvres de musique à chambre
  • Sonate pour flûte et violoncelle, op. 16 (1962, rév. 1975)
  • Sonate pour violon et piano no 1, op. 18 (1963, rév. 2004)
  • Quintet pour instruments à vent, op. 26 (1964, rév. 1997)
  • Quintet pour piano no 1, pour piano et quatuor à cordes, op. 35 (1967)
  • Concertino, pour harpe, clavecin, céleste et piano, op. 39 (1968, rév. 1989)
  • Sonate pour violoncelle et piano no 1, op. 41 (1968)
  • Sextuor à cordes pour deux violons, deux altos et deux violoncelles, op. 47 (1970, rév. 1997)
  • Sonate pour hautbois et piano, op. 54 (1972)
  • Sonate pour violon et piano no 2, op. 54a (1972), transcription de la Sonate pour hautbois, op. 54
  • Quintet pour cuivres, op. 70 (1978)
  • Sonate pour cor et piano, op. 71 (1979)
  • Consort Music, pour cinq violes de gambe, op. 71 (1980), également pour orchestre
  • Sonate pour violoncelle et piano no 2 La Divina Commedia, op. 71 (1990), troisième mouvement orchestré en 1999 en A Millenium Overture, op. 112
  • A Duet for Violas, op. 94 (1991), également transcrit par Maxine Neuman pour deux violoncelles
  • Danses a la Mode, op. 101 (1994), également transcrit par le compositeur pour le violon
  • Piano Quintet no 2, pour piano et quatuor à cordes, op. 103 (1995)
  • Sonate en si bémol pour trombone et piano, op. 106 (1996)
  • Serpentine pour clarinette et piano, op. 110 (1999)
  • Clausulae pour trombones, op. 115 (2001)
  • Sonate pour basson et piano, op. 121 (2006)
  • Minyan, pour alto et guitare, op. 124 (2013)
Œuvres pour piano
  • Improvisation (no 1) in G minor, op. 1 (1958)
  • Improvisation (no 2) in E minor, op. 2 (1958)
  • Adam and Eve, op. 4 (1961)
  • Toccata en la majeur, op. 6 (1961)
  • Grand Waltz, op. 9 (1961)
  • Prelude in E minor, op. 11 (1956), œuvre de jeunesse, datant d’avant l’opus 1
  • Minuet in C major, op. 12 (1956), œuvre de jeunesse, datant d’avant l’opus 1
  • Waltz in G minor, op. 13 (1956), œuvre de jeunesse, datant d’avant l’opus 1
  • Sonate pour piano no 1 en fa majeur, op. 25 (1963)
  • Sonate pour piano no 2 en la majeur, op. 48 (1970)
  • And He Sent Forth a Dove, op. 49 (1971)
  • Wedding March, op. 53 (1971), également une version pour orgue
  • Sonate pour piano no 3 en la mineur Sonata Eterea, op. 69 (1978)
  • Of Numbers and of Bells, op. 79 (1983)
  • Etz Chaim, op. 99 (1993)
Œuvres pour autres instruments solo
  • Christmas Frescoes, pour percussion, op. 46 (1970, rév. 1997)
  • Wedding March, pour orgue, op. 53 (1971), également une version pour piano
  • Musique de Clavecin, pour clavecin, op. 61 (1974)
  • Prelude and Fugue, pour percussion, op. 76 (1980)
  • Sonatine d'Amour, pour clavecin, op. 83 (1987)
  • A Plaintive Harmony, pour cor solo, op. 85 (1988)
  • 3,7, pour harpe solo, op. 114 (2000)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Songs of Lightness and Angels: Vocal Music, Albany Records (TROY1353-54)
  • Etz Chaim, Albany Records (TROY1119)
  • Chamber Music, Albany Records (TROY163)
  • Chamber Music Vol. 2, Albany Records (TROY210)
  • Chamber Music Vol. 3, Albany Records (TROY553)
  • Symphonie no 8, “Trinity”, op. 84 (1988), avec une œuvre de Nicolas Flagello, Naxos Records (8.573060)
  • Symphonie no 5, “Missa sine Cantoribus super Salve Regina”, op. 57 (1973), avec une œuvre de Nicolas Flagello, Naxos Records (8.559347)
  • Music by Arnold Rosner, Laurel Records (LR-849CD)
  • Orchestral Music, Toccata Classics (TOCC0368)
  • Chamber Music, Toccata Classics (TOCC0408)
  • Chamber Music, Toccata Classics (TOCC0408)
  • Orchestral Music Vol. 2, Toccata Classics (TOCC0465)
  • Orchestral Music Vol. 3, Toccata Classics (TOCC0469)
  • The Masses, Convivium Records (CR053)
  • Requiem, op. 59, Toccata Classics (TOCC0545)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « In memoriam Arnold Rosner », sur https://nmbx.newmusicusa.org (consulté le 22 janvier 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]