Arnaque à la carte (téléfilm)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le téléfilm de Jonathan Judge. Pour le film de Seth Gordon, voir Arnaque à la carte (film).
Arnaque à la carte
Titre original Swindle
Réalisation Jonathan Judge
d'après le roman Swindle de Gordon Korman
Scénario Eric Freiser
Bill Motz
Bob Roth
Acteurs principaux
Sociétés de production Pacific Bay Entertainment
Nickelodeon Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 92 minutes
Première diffusion

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Arnaque à la carte (Swindle) est un téléfilm américain adapté du roman Swindle de Gordon Korman, réalisé par Jonathan Judge et diffusé le sur Nickelodeon aux États-Unis.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Griffin et Ben, deux meilleurs amis, trouvent une carte représentant le joueur de base-ball Honus Wagner dans la maison de Ben. Ils décident d'aller la revendre à un collectionneur, Paul Swindell, qui leur rachète la carte pour une somme assez mince. Mais les deux garçons vont vite découvrir que la carte vaut en fait énormément d'argent, assez pour aider la famille de Ben qui à des problèmes d'argent. Pour récupérer la carte, ils vont engager plusieurs élèves de leur lycée : Amanda, la pom-pom girl de l'école alias La Gymnaste ; Darren, la brute alias Les Muscles ; Savannah, une élève en art dramatique alias L'Actrice et la petite sœur de Griffin, Melissa alias La Hackeuse, et monter une grosse arnaque pour piéger Paul Swindell.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources V. F. : RS Doublage[1]

Accueil[modifier | modifier le code]

Audience[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, lors de sa première diffusion le sur Nickelodeon, le téléfilm a rassemblé 4.2 millions de téléspectateurs[2].

Critiques[modifier | modifier le code]

Le New York Daily News a publié une critique positive du téléfilm le décrivant comme « incroyablement amusant »[3]. Le magazine Variety a publié une critique mitigé déclarant que « si vous n'avez pas de posters avec l'un de ses jeunes acteurs sur votre mur, il ne vous est pas conseillé de le regarder sans être accompagné par un mineur », le magazine précise que les défauts du téléfilm sont tolérables étant donné qu'il est destiné à un public jeune[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Page doublage », sur RS Doublage,
  2. (en) « 'Swindle': TV review », sur nydailynews.com,
  3. (en) « Nickelodeon's 'Swindle' Takes the Top Spot With Kids and Tweens for the Week, Drawing 4.2 Million Total Viewers », sur TvByTheNumbers,
  4. (en) « Review: ‘Ghost Shark, Swindle’ », sur variety.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]