Corveissiat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Arnans)
Aller à : navigation, rechercher
Corveissiat
Image illustrative de l'article Corveissiat
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Saint-Étienne-du-Bois
Intercommunalité Bassin de Bourg-en-Bresse
Maire
Mandat
Brigitte Morelet
2014-2020
Code postal 01250
Code commune 01125
Démographie
Population
municipale
619 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 14′ 38″ nord, 5° 28′ 55″ est
Altitude Min. 262 m – Max. 668 m
Superficie 22,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Corveissiat

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Corveissiat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Corveissiat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Corveissiat
Liens
Site web corveissiat.fr

Corveissiat est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Corveissiat se situe dans la région naturelle du Revermont, dans le nord du département de l'Ain, au bord de l'Ain, au confluent de la Valouse, une rivière qui coule principalement dans le département voisin du Jura.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Corveissiat
Nivigne-et-Suran
(Germagnat)
Aromas (Jura) Thoirette-Coisia (Jura)
(Chavannes-sur-Suran) Corveissiat Matafelon-Granges
Simandre-sur-Suran Grand-Corent, Cize, Bolozon

Histoire[modifier | modifier le code]

Limites des anciennes communes.

La commune absorbe Saint-Maurice-d'Échazeaux en 1943, et Arnans en 1964.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
1947 1953 Ernest Curvat    
1953 1974 Félix Guerrier Rad. Entrepreneur en bâtiment, conseiller général, démissionne en cours de mandat
1974 1989 Hubert Curvat PRG Artisan
1989 2001 Didier Guillot DVD Contremaître, réélu en 1995
2001 2014 Jackie Ballet DVG Retraité, réélu en 2008
2014 En cours Brigitte Morelet SE Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie de Corveissiat.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 619 habitants, en augmentation de 6,36 % par rapport à 2009 (Ain : 5,95 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
547 547 576 619 575 475 575 586 633
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
564 566 531 531 504 510 480 433 460
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
409 397 379 361 347 409 418 444 447
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
468 448 411 438 437 469 508 582 619
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le tour de l'Ain à la montée de Corveissiat, en 1962.
Bâti par Renaud de Bourgogne, comte de Montbéliard, à la fin du XIIIe siècle.
  • Ruines du château d'Arnans.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Dictionnaire des hommes et des femmes politiques de l'Ain de 1789 à 2003, Dominique Saint-Pierre, Musnier-Gilbert Editions, 2003
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. Notice no PA00116602, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir la catégorie : Corveissiat.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]