Armorial des communes du Finistère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blason Projet-Blasons.svg
Cet armorial peut être amélioré car il comporte les défauts suivants :
  • il reste des blasons à dessiner dans cet armorial.
  • certaines figures sont encore dans un format bitmap et doivent être vectorisées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du Projet Blasons.

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes du Finistère. À la différence des blasons familiaux, les blasons des communes sont souvent des créations récentes, dont le(s) concepteur(s) et les explications de conception sont souvent connus. L'armorial a donc été adapté afin de pouvoir contenir ces informations.

Pour les communes du département du Finistère, on peut noter comme créateurs principaux :

  • Louis Le Guennec : cet érudit finistérien du début du XXe siècle, bibliothécaire archiviste de la ville de Quimper, au cours de ses voyages dans le département pour élaborer son œuvre Le Finistère monumental, s'attacha également à l'héraldique et proposa pour de nombreuses communes un blason, en général écartelé et composé des éléments marquants des blasons des familles remarquables de la commune. Certaines communes (5) ont adopté ce blason.
  • La Commission départementale d'héraldique du Finistère (CDHF), qui mena de nombreux travaux de création, au travers de ses membres distingués Jean Édouard Benoiston (8 blasons), Bernard Le Brun (48 blasons), a maintenu dans le département un cadre de dépôts en préfecture des armoiries des communes au-delà de la simple procédure d'adoption en conseil municipal.
  • Yves Clerc'h (11 blasons)

Le Finistère présente la particularité de posséder un armorial officiel tenu en préfecture à la suite des travaux de la Commission Départementale d'Héraldique du Finistère (CDHF). Les communes se donnant un blason par décision municipale le font ensuite déposer et authentifier au niveau du département, par arrêté préfectoral.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Argol
Blason de Argol Blason Écartelé : au premier d'hermine plain, qui est de Bretagne ; au deuxième fascé d'or et de gueules de six pièces, qui est Du Chastel et du Kerlec’h; au troisième d'or aux trois pommes de pin d'azur mal ordonnées, qui est Hirgars ; au quatrième d’azur à une colombe d’argent portant dans son bec un rameau d’olivier de sinople brochant sur une crosse d'abbé de sable, qui est Jean Briant, abbé de Landévenec; sur le tout de gueules au roi Gradlon d'or chevauchant un cheval d'argent.
Détails Le blason représente la diversité des quartiers qui forment la commune d’Argol, puisqu'on y retrouve le bourg, les « colonies » et le « bas d’Argol » (Caméros), tout en faisant référence à la Bretagne et à l’abbaye bénédictine de Landévennec dont a longtemps dépendu la paroisse d’Argol.
Approuvé par délibération du conseil municipal du 20 juin 2009[2]
Alias
Alias du blason de Argol
Écartelé : au premier d'hermine plain, au deuxième fascé d'or et de gueules de six pièces, au troisième d'or aux trois pommes de pin d'azur mal ordonnées, au quatrième d'argent à l'arbre arraché de sinople, un oiseau de sable tenant en son bec un rameau aussi de sinople brochant sur le fût ; sur le tout de gueules au roi Gradlon d'or chevauchant un cheval d'argent[1].

Proposition de 1934 par Louis Le Guennec, jamais officialisée.
Arzano
Blason de Arzano Blason De gueules à la croix endentée d'argent, chargée en chef d'une moucheture d'hermine de sable soutenue d'un croissant du champ, chargée aussi en abîme d'un lion léopardé d'azur armé et lampassé aussi de gueules, et cantonnée en chef de deux mâcles d'or[3],[1],[4].
Détails Les blasons de plusieurs familles nobles possédant des fiefs dans la paroisse inspirent ce blason. S'y trouvent les macles des Rohan, seigneurs de la Roche-Moisan, mais aussi l'hermine des Quimerc'h, le croissant des Bizien, le lion des Leslé et la croix endentée des Fraval.
Armes officielles déposées en préfecture le 24 mai 1978.
Audierne
Blason de Audierne Blason D'or à une ancre de marine de sable accostée de deux homards de gueules et accompagnée en pointe d'un merlu d'azur, au chef d'hermine plain[1],[3],[4],[5].
Détails Ces armoiries sont symboliques d'un important port breton pour la pêche des crustacés et des poissons de haute mer.
Blason utilisé sur le site officiel de la commune[6]
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B[modifier | modifier le code]

Bannalec
Blason de Bannalec Blason De sinople à un rameau de genêt à trois fleurs épanouies d'or, au chef d'hermine chargé d'un croissant de gueules.
Détails Les fleurs de genêt évoquent le nom de la commune ("Banaleg"=la genêtaie), et le croissant sur fond d'hermine rappelle les armes de la famille de Quimerc'h.
Adopté par décision du conseil municipal le 5 avril 1979[7], déposé en préfecture le 28 novembre 1979.
Bénodet
Blason de Bénodet Blason D'azur à un yacht de sable, voguant sur une mer d'argent, habillé d'une grande voile du même et d'un spinnaker d'or chargé d'une harpe d'azur, à l'aquilon d'or mouvant de l'angle senestre du chef.
Détails Le yacht sous spinnaker évoque l'essor pris par Bénodet dans le domaine de la plaisance, tandis que la harpe, attribut de sainte Brigitte, et l'hermine de la couronne ducale, symbole d'attachement à la Bretagne, renvoient à l'identité historique de la commune.
Déposé en préfecture le 18 avril 1978.
Berrien
Blason de Berrien Blason D'argent aux trois jumelles de gueules, au franc-canton d'or chargé d'un lion de sable.
Détails Armoiries de la famille des Berrien
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Bodilis
Blason de Bodilis Blason Fascé de six pièces de sable et d'or au griffon de gueules brochant ; au chef d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine de sable[8].
Détails Bodilis, ancienne trêve de Plougar, était divisé en six cordellées : le Bourg, Mouster-Paul, Coat-Sabiec, Ninivit, le Plessix ou le Quinquis et Lambezre. Ce sont ces six divisions territoriales qui ont été symbolisées sur les armoiries par six barres horizontales, jaunes et noires, couleurs du Léon. L'origine de la trêve est le monastère que fit bâtir St Paul (Mouster-Paul), rappelé sur les armoiries par le dragon qui fut vaincu par ce vénérable personnage. Les hermines situent la commune dans la péninsule armoricaine.
Adopté en Conseil Municipal le 25 juin 1991[9].
Bohars
Blason de Bohars Blason D'or au bosquet d'arbres au naturel sur une terrasse de sinople, au chef d'azur chargé trois tours d'or ouvertes, ajourées et maçonnées de sable, coulissées de gueules[3].
Détails Blason utilisé sur le bulletin municipal[10]
Botmeur
Blason de Botmeur Blason D'argent au lion de gueules, accompagné de quatre mouchetures d'hermine de sable posées une en chef, une à dextre, une à senestre, et une en pointe.
Détails En janvier 2008, le maire a fait part de la décision du conseil municipal de créer un blason communal inspiré en partie des armoiries de la famille de Botmeur (qui portait "Ecartelé aux I et IV d’or au lion de gueules, et aux II et III d’argent au lion de gueules" et avait pour devise « Délivrez-moi de la gueule des lions »), représentant « un lion de gueules sur fond argenté avec quatre hermines »[11].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Bourg-Blanc
Blason de Bourg-Blanc Blason D'or à une fasce de sable ondée en pointe, chargée d'un dragon d'argent.
Détails Le Dragon rappelle la légende du dragon de Prat-ar-Zarp qui terrorisait les habitants en crachant du feu. Ses maléfices furent réduits à néant par l’intervention salutaire de Saint-Urfold. Les poissons (2 truites) rappellent que Bourg-Blanc est sillonnée par des rivières très poissonneuses en particulier l’Aber Benouhic qui traverse l’agglomération.
Conseil municipal du 6 décembre 1976. Arrêté préfectoral du 24 août 1977[12].
Brasparts
Blason de Brasparts Blason De sinople à une tête de cheval arrachée d'argent, au chef denché de trois pièces du même.
Détails La couleur verte représente les nombreux bois et pâturages, ainsi que le parc naturel régional d'Armorique, dont fait partie ce bourg des Monts d'Arrée, symbolisés par les pointes. Au XVIIIe siècle, se tenaient sur la commune de nombreuses foires réputées pour la vente des chevaux du pays, de la race "bidet breton".
Déposée en préfecture le 24 août 1977.
Brélès
Blason de Brélès Blason D’azur, mantelé de sinople chargé de quatre mouchetures d’hermine d’argent rangées en chef; à un château du même maçonné de sable ouvert et ajouré du champ, brochant en cœur et soutenu de trois tours de sable maçonnées d’argent, (celles des flancs brochant sur la partition).
Nuvola apps important square.svg
Différences entre dessin et blasonnement : les tours ne sont pas dessinées "maçonnées d'argent", et celles des flancs ne brochent pas comme sur la source.
Détails Présent sur le site officiel de la commune[13].
Brest
Blason de Brest Blason Parti, au premier d'azur à trois fleurs de lys d'or, qui est de France, au deuxième d'hermine plain, qui est de Bretagne[14].
Détails On trouve parfois de manière erronée un blasonnement Mi-parti de France et de Bretagne.
Une source[15] cite en 1882 un blason D'azur à un navire d'or, au chef d'hermine.

Adoptée en conseil municipal le 15 juillet 1683[16].
Briec
Blason de Briec Blason Tiercé ployé en pairle renversé, les coutures élargies en filet d'argent : au premier de gueules à la croix alésée pattée d'or, au deuxième de sinople à la roue dentée d'or, au troisième d'azur au bouquet de trois épis de blé d'or ; le tout sommé d'un chef bastillé de trois pièces d'argent chargées de trois mouchetures d'hermine de sable[3].
Détails Le chiffre trois, fréquemment rencontré dans la commune, se retrouve dans le partage du blason en trois parties et dans les trois hermines qui rappellent, par ailleurs, son appartenance à la Bretagne. Le chef bastillé rappelle le camp romain de Brithiac ou Brissiac, à l'origine du nom de la commune, la croix évoque les chapelles; Le gueules rappelle le sang versé par les patriotes de la Compagnie de Briec. Roue dentée pour l'industrie, blé pour l'agriculture.
Présent sur le bulletin officiel de la mairie[17]
Alias
Blason à dessiner
Tiercé-ployé en pairle, les coutures élargies en divises d'argent ; au 1, de gueules à une croix pattée d'or ; au 2, de sinople à une roue dentée également d'or; au 3, d'azur à une gerbe de trois épis de blé également d'or; au chef bastillé d'argent à trois mouchetures d'hermine de sable[1].

Pas de blason connu pour les communes suivantes : Baye - Beuzec-Cap-Sizun - Bolazec - Botsorhel - Brennilis - Brignogan-Plages.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

C[modifier | modifier le code]

Camaret-sur-Mer
Blason de Camaret-sur-Mer Blason D'azur à une nef équipée, habillée et flammée d'argent, voguant sur une mer de sinople, senestrée d'une tour d'or maçonnée ouverte et ajourée de sable, au chef d'hermine.
Détails La Nef rappelle la tentative de débarquement des anglo-hollandais le 18 juin 1694, la Tour les fortifications Vauban, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, et le chef représente le blason ducal de la Bretagne.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Carantec
Blason de Carantec Blason D'azur au rocher de trois coupeaux de sable, issant d'une mer ondée d'argent, au chef de contre-hermine.
Détails Déposée en préfecture le 28 août 1981.
Carhaix-Plouguer
Blason de Carhaix-Plouguer Blason D'or au bœuf de sable colleté, clariné et accorné d'argent.
Détails Présent sur l'armorial d'Hozier de 1696.
Châteaulin
Blason de Châteaulin Blason D'azur au château d’argent girouetté d’or, accompagné en pointe d’un saumon aussi d’argent mis en fasce.
Détails Le saumon figure sur les armoiries de Châteaulin depuis le XVe siècle. Les saumons ont fait la renommée de Châteaulin. Sa pêcherie de saumons est reconnue depuis le XIe siècle. Au XVIIe siècle, les saumons sont déjà exportés sur Paris.
En usage depuis 1878. Déposé en préfecture le 24 mai 1978[18].
Châteauneuf-du-Faou
Blason de Châteauneuf-du-Faou Blason D'azur au château d'argent ouvert du champ, ajouré et maçonné de sable, accompagné en pointe d'une fasce ondée aussi d'argent.
Détails Déposé en préfecture le 17 juillet 1978. Présenté sur le site officiel de la commune[19]
Cléden-Cap-Sizun
Blason de Cléden-Cap-Sizun Blason De gueules à un rencontre de cerf d'or, accompagné en chef de trois mouchetures d'hermine du même ordonées 2 & 1; chaussé d'or, chargé à dextre de trois fleurs de lys, à senestre de trois roses, le tout de gueules, disposé en bordure.
Détails Le blason consiste en l'assemblage de trois parties correspondants aux trois seigneuries ayant existé au Moyen Âge : la partie gauche et ses lys correspond à la seigneurie de Kerazan; la partie centrale et son cerf correspond au marquisat de Kerharo; la partie droite et ses roses correspond à la seigneurie de Keridiern.
Délibération municipale du 16 novembre 1999. Le blason est présent sur le site officiel de la commune[20].
Cléder
Blason de Cléder Blason De gueules au château de deux tours et de deux cheminées d'or, ouvert et ajouré du champ, un dragon de sable issant de son porche, accompagné en chef de trois artichauts d'argent rangés en fasce et en pointe d'une moucheture d'hermine du même.
Détails Blason enregistré le 28 juin 1978 à la préfecture du Finistère.
Clohars-Carnoët
Blason de Clohars-Carnoët Blason Coupé : au premier de sinople à la croix pommetée alésée brochant sur six épis de blé passés en sautoir, 3 et 3, cantonnée de quatre pommes, le tout d'or ; au second d'or à la nef de gueules, habillée d'hermine, voguant sur une mer ondée de sinople mouvant de la pointe.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Clohars-Fouesnant
Blason de Clohars-Fouesnant Blason D’azur à la croix d’or chargée de cinq fleurs de lys d’Azur, cantonnée aux I et IV d’un croissant, aux II et III d’une étoile, le tout d’or.
Détails Il s'agit du blason d’une des maisons nobles de la commune, la famille de Kernafflen de Kergos (les couleurs ont cependant été modifiées).
Présenté sur le site officiel de la commune[21]. Décision municipale du 3 juin 1985.
Coat-Méal
Blason de Coat-Méal Blason D'or, chargé en chef d'une tour ouverte et ajourée du champ, accompagnée de deux mouchetures d'hermine, le tout de sable et de même hauteur. A la pile, parti d'azur et de sinople. Sur le tout un calvaire issant de la pointe[22].
Détails L'or et le noir sont les deux couleurs du Léon, ancien comté dont l'appartenance à la Bretagne est ici symbolisée par les hermines. Le rouge situé en bas du blason était la couleur utilisée par les familles nobles qui se sont succédé tant à kérascoët que dans les manoirs du bourg. La tour évoque le Castel Huel, jadis siège de la vicomté de Coat-Méal, bâti au sommet d'une motte figurée par la pile bleue et verte. Le calvaire rappelle les nombreux lieux sanctifiés (croix et calvaires) édifiés par les seigneurs pour commémorer les événements survenus sur la commune. Les couleurs utilisées en pointe représentent la campagne de Coat-Méal, le bleu étant pour les plans d'eau et les rivières, le jaune pour la vocation agricole (moisson), le vert pour les bois et les taillis.
Créé par la commission départementale d'héraldique en 1993[23]. Approuvée par décision municipale du 15 novembre 1993.
Combrit
Blason de Combrit Blason Écartelé : au premier d'hermine plain, au deuxième d'azur à la tour ruinée d'argent, maçonnée de sable, mouvant de la pointe, surmontée à senestre d'un drapeau breton (qwenn ha du), au troisième d'azur à la nef d'or, habillée d'argent, voguant sur une fasce ondée du même, au quatrième de sable aux cinq palmettes (plumes de paon) d'or ordonnées en sautoir.
Détails Déposé en préfecture le 25 novembre 1985. Présent sur le site officiel de la commune[24],[25]
Commana
Blason de Commana Blason D'argent aux trois mouchetures d'hermine de sable, au mantel renversé de gueules chargé de quatre fasces aussi d'or et d'un lion léopardé morné aussi de sable brochant en pointe.
Détails Ce blason évoque le combat livré en 1169 à Commana, au cours duquel Conan, Duc de Bretagne vainquit Guiomar IV, Comte du Léon. Les trois hermines représentent les armoiries du duché de Bretagne affrontant et dominant le lion noir du Léon. Les neuf bandes rappellent les 9 fratries qui constituaient la paroisse : la Garenne, Kerangouly, Kergoat, Kermabil, Linguinou, le Mougau, Perroz, Quillidiec et Restancaroff. Les bandes jaunes constituent le fond des armes du Léon ; les bandes rouges dépeignent combien ce combat fut sanglant.
Approuvé par décision municipale le 20 avril 1977. Déposé en préfecture le 18 mai 1977. Présenté sur le site officiel de la commune[26].
Concarneau
Blason de Concarneau Blason D'hermine chargé de trois haches d'armes de gueules posées en pal et rangées en fasce.
Détails Les trois haches symbolisent les défenses de la ville close.
Présent sur l'armorial d'Hozier en 1696. Déposé en préfecture le 26 janvier 1978.
Conquet (Le)
Blason de Conquet (Le) Blason Écartelé, au premier d'or à une tour d'argent * maçonnée de sable accostée de deux ancres de gueules et soutenue d'une coquille aussi d'argent ; au deuxième d'azur à trois mouettes d'argent bécquées et membrées de gueules ; au troisième d'argent à la fasce d'azur accompagnée de deux poissons du même ; au quatrième de gueules à un lion d'argent. Sur le tour, de sinople à un navire d'argent, voiles chargé d'une moucheture d'hermine de sable, voguant sur une mer de sinople. * Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (argent sur or).
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Coray
Blason de Coray Blason D'azur à la croix latine gironnée d'or et de sable, au chef ondé d'or chargé de trois mouchetures d'hermine aussi de sable.
Détails Les hermines de Bretagne surmontent une croix facettée, symbolisant la pierre de staurotide présente dans le sous-sol de Coray. Les couleurs bleu, jaune, noir, sont celles de l'ancien costume des hommes de Coray.
Présenté sur le site officiel de la commune[27]
Alias
Alias du blason de Coray
Coupé d’azur et de sable, une croix gironnée d’or de huit pièces brochant sur le tout, cantonnée en chef de deux mouchetures d’hermine d’or.

Ancien blason de Coray, créé par Bernard Le Brun.
Crozon
Blason de Crozon Blason D'or au lion morné de sable, à la bordure de gueules chargé en chef, à dextre et à senestre d'une macle d'or.
Détails Le blason de Crozon reprend le sceau du comté de Crozon, datant de 1525. Il est issu des armes de la famille Rohan-Chabot, une branche cadette de la famille de Rohan.
Approuvé par décision municipale le 17 décembre 1977. Présent sur le site officiel de la commune[28].

Pas de blason connu pour les communes suivantes : Cast - Cléden-Poher - Le Cloître-Pleyben - Le Cloître-Saint-Thégonnec - Collorec - Confort-Meilars.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

D[modifier | modifier le code]

Dinéault
Blason de Dinéault Blason D'or à la burelle d'azur, haussée, vivrée de trois pièces, accompagnée en chef de deux mouchetures d'hermine de sable, calées dans les chevrons versés formés par la burelle, et en pointe d'un vase sphérique de gueules, à la bordure crénelée du même.
Détails Déposé en préfecture le 14 octobre 1992.
Dirinon
Blason de Dirinon Blason Écartelé, au premier d'or au léopard de gueules, au deuxième d'azur au chevron d'argent accompagné de trois huppes du même, au troisième d'azur aux trois annelets d'argent, au quatrième d'or aux trois merlettes de sable; sur le tout, d'argent aux lettres N et D capitales d'azur entrelacées surmontées d'une couronne de gueules accostée de deux mouchetures d'hermine de sable.
Détails Basé sur l'assemblage des blasons des 4 familles nobles vivants à Dirinon au XVe siècle : Nevet, de Maufuric, Kerguern, Roualze[29].
Utilisé par la commune depuis 1983 dans son bulletin municipal[30].
Douarnenez
Blason de Douarnenez Blason D'azur à la clé d'or renversée et posée en pal, l'anneau en losange pommeté, le panneton figurant une ancre.
Détails L'azur symbolise la mer, la situation portuaire de Douarnenez, sa vocation maritime, sa baie, les eaux ayant englouti la Ville d'Is ; le meuble mixte d'or (mi-clé, mi-ancre de marine) est une figure originale spécialement créée pour Douarnenez. Cette figure symbolise à la fois en un seul objet la clé des portes de la mer (légende de la Ville d'Ys, du roi Gradlon, de la princesse Dahut, etc.) et les activités maritimes, navales et portuaires de Douarnenez. La couronne murale d'or avec une porte centrale, évoque le rempart fortifié protégeant des flots la Ville d'Is. Quant à la porte, elle représente la fameuse "Porte de la mer" dont Dahut déroba les clés. Les entrelacs de cordage aux couleurs de la Bretagne accompagnent les fous de Bassan qui font référence à la symbolique locale (détails d'églises) et à la vie professionnelle des marins pêcheurs.
Blason enregistré à la préfecture du Finistère le 21 février 1977[31].
Drennec (Le)
Blason de Drennec (Le) Blason Écartelé, au premier d'azur au barbeau d'argent en pal, au deuxième de gueules à la tête de lièvre d'or accompagnée de trois quintefeuille du même, au troisième d'argent aux deux fasces de sable surmontées d'un lambel de gueules, au quatrième d'or à l'arbre arraché d'azur, sur le tout d'or au pairle d'azur cantonné de trois mouchetures d'hermine de sable.
Détails La paroisse de Le Drennec possédait quatre familles nobles comme l’indiquent les armoiries figurant sur le blason. Le poisson représente les Seigneurs du Drennec qui habitaient le Coat ; la famille disparut après la révolution, le château et le moulin furent acquis par les familles Jestin et Huguen. La tête de lièvre avec les quintefeuilles représente la famille Le Ny de Coatéles. Après la révolution, le château fut la propriété de la famille Bigot d’Engente. L’arbre représente la famille de Coatéozen ou de Boisyvon, qui s’est fondue dans la famille de Kerouartz de Lannilis. En 1783, Jacques Louis de Kerouartz et son épouse Charlotte furent parrain et marraine de la grande cloche de Landouzen. Les deux faces et le lambel sont des Barbier de Landouzen, branche cadette des Barbier de Kerjean et des Barbier de Lescoat.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas de blason connu pour la commune suivante : Daoulas.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

E[modifier | modifier le code]

Elliant
Blason de Elliant Blason D'or à une mâcle de sinople, au chef d’argent chargé de cinq mouchetures d’hermine de sable.
Détails La macle évoque la famille de Tréanna.
Blason présent sur le site officiel de la commune[32]
Ergué-Gabéric
Blason de Ergué-Gabéric Blason De gueules à la croix potencée d'argent cantonnée de quatre croisettes du même, au chef denché aussi d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le blason reprend la croix portée sur les armes des fondateurs de la commune, les Cabellic, seigneurs de Lezergué. La croix des Cabellic est inspirée de celle du St-Sépulcre, le 3e ordre après les Templiers et les Hospitaliers, ce qui laisse à supposer qu'ils ont participé aux XIIe ou XIIIe aux croisades. Le découpage danché du chef rappellent les nombreuses vallées et hauteurs verdoyantes de la commune, et les trois hermines, symboles bretons par excellence, rappellent les trois pôles principaux d'Ergué-Gabéric (Rouillen, le Bourg et Lestonan).
Fixée par arrêté préfectoral le 3 septembre 1980[33].
Esquibien
Blason de Esquibien Blason D'azur à l'ancre de marine encordée d'or, surmontée d'une mitre du même décorée d'un galon de sable bordé d'or en pairle renversé, dont les fanons aussi de sable bordés et doublés aussi d'or délimitent un chef émanché de sinople, ladite mitre accostée de deux mouchetures d'hermine d'or.
Détails Déposé en préfecture le 24 juin 1992.

Pas de blason connu pour la commune suivante : Edern.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

F[modifier | modifier le code]

Faou (Le)
Blason de Faou (Le) Blason D'azur au léopard d'or.
Détails Armes de la famille du Faou (XIe siècle)
Déposé en préfecture le 21 octobre 1977. Présent sur le site officiel de la commune[34]
Feuillée (La)
Blason de Feuillée (La) Blason De sinople au chef emmanché de deux pièces d'or, chargé de deux mouchetures d'hermine du champ, au chêne englanté et arraché aussi d'or brochant sur le tout.
Détails Approuvé par décision municipale du 6 février 1999.
Folgoët (Le)
Blason de Folgoët (Le) Blason D'azur à un lys au naturel accompagné de trois quintefeuilles d'or, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.
Détails Présenté sur le site officiel de la commune[35]
Forest-Landerneau (La)
Blason de Forest-Landerneau (La) Blason Écartelé, au premier de gueules aux neuf mâcles d'argent ordonnées 3,3 et 3, au deuxième d'or à l'arbre arraché de sable et feuillé de sinople, au troisième d'or au vaisseau de sable habillé d'argent, au quatrième de gueules aux neuf mouchetures d'hermine d'argent ordonnées 4, 3 et 2.
Détails Le chêne symbolise la forêt d'où la commune tire son nom. Les mâcles rappellent la famille de Rohan. Les hermines rappellent la Bretagne. Le navire symbolise le domaine maritime de la commune.
Présenté sur le site officiel de la commune[36]
Forêt-Fouesnant (La)
Blason de Forêt-Fouesnant (La) Blason D'azur, à l'arbre arraché d'or, au feuillage constitué d'un vol de mouettes d'argent, accompagné à dextre d'une croix pattée d'or et à senestre d'une ancre du même, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.
Détails L'arbre est le symbole de la forêt, la croix pattée, rappelle l'ancien prieuré de Locamand, le bleu évoque la mer, l'ancre symbolise la marine, la pêche et la plaisance, et les hermines sont l'emblème de la Bretagne, leur nombre rappelle le nombre de départements bretons. Le feuillage de l'arbre est formé d'un vol d'oiseaux de mer.
Officialisé par décision du conseil municipal du 11 juin 1991, déposé en préfecture le 24 juin 1991[37],[38].
Fouesnant
Blason de Fouesnant Blason De sable à l'aigle bicéphale d'argent becquée et membrée de gueules.
Détails Blason de la famille de Fouesnant.
Blason traditionnel de Fouesnant datant de 1426.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

G[modifier | modifier le code]

Gouesnac'h
Blason de Gouesnac'h Blason D’argent à la bordure abaissée d’azur ; un rencontre de bélier d’or brochant sur le tout accompagné de trois mouchetures d ‘hermine posées deux en chef, une en pointe.
Détails Le bleu symbolise l'Odet qui borde la commune de Gouesnac'h. La tête de bélier rappelle les combats qui chaque année opposent à Saint Cadou l'élite de la lutte bretonne; le vainqueur y remporte le maout.
Approuvé par le conseil municipal le 24 septembre 1987[39].
Gouesnou
Blason de Gouesnou Blason De gueules à la fasce d'or accompagnée de six besants du même, rangées trois en chef et trois en pointe.
Détails Utilisé sur le site officiel de la commune[40].
Gourlizon
Blason de Gourlizon Blason Coupé : au premier d'azur au calice d'or accosté de deux mouchetures d'hermine du même, au second d'or à la levrette de sable.
Détails Officialisé par arrêté municipal le 2 décembre 1991, déposé en préfecture le 10 octobre 1992. Le blason est utilisé sur le site officiel de la commune[41].
Guengat
Blason de Guengat Blason D'azur aux trois mains dextres appaumées d'argent.
Détails Il s'agit des armes de la famille De Guengat[42].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Guerlesquin
Blason de Guerlesquin Blason D'or à la fasce de gueules.
Détails Le blason est celui de la famille Charuel.
Présent sur le site internet de la mairie[43]
Guiclan
Blason de Guiclan Blason Coupé voûté : au premier d'or à trois mouchetures d'hermine de sable rangées en fasce, au second de sable à un fermail d'or.
Détails Approuvé par décision municipale du 26 juin 1976, déposé en préfecture le 11 août 1976. Présent sur le site internet de la mairie[44]
Guilers
Blason de Guilers Blason D'azur à la croix d'or chargée en cœur d'un lion morné de sable, cantonnée en chef de deux aiglettes et en pointe de six annelets, le tout d'argent.
Détails Approuvé par le conseil municipal le 22 octobre 1987.
Guilvinec
Blason de Guilvinec Blason Tranché: au premier d'or au crabe de gueules senestré d'une crevette du même posée en pal, au deuxième de gueules au bateau de pêcheur d'or; à la bande fascée ondée d'argent et d'azur
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias
Alias du blason de Guilvinec
Tranché : au premier d'or au crabe de gueules senestré d'une crevette du même, au second de gueules au bateau de pêcheur d'or ; à la bande ondée d'argent et d'azur brochant sur la partition
Guimaëc
Blason de Guimaëc Blason Parti, au premier d'argent à l'épée haute de gueules, au second de gueules à la nef d'argent voguante.
Détails La symbolique du blason repose sur les deux personnages les plus marquants de l'histoire de la commune, Rannou Trelever[45](l'épée et les couleurs) et Jean Coëtanlem[46] (la nef).
Approuvé par conseil municipal le 13 mai 1987[47].
Guipavas
Blason de Guipavas Blason D'azur à une roue dentée d'or aux huit rais en forme de fusée, flanquée de deux demi-vols d'argent, le tout soutenu par trois trangles ondées de même mouvant de la pointe.
Détails La roue symbolise deux caractéristiques essentielles de Guipavas : la route (Route Nationale 12) et l'essor industriel. Les rais en forme de fusée évoquent la Pyrotechnie de Saint-Nicolas. Les ailes rappellent l'importance de l'aéroport. Enfin, les lignes ondées représentent d'une part le passé car la Chapelle Notre Dame du Rheun fut édifiée sur un rocher d'où jaillissait une fontaine, d'autre part la situation géographique : la position de Guipavas en bordure de l'Elorn, ainsi que le relief vallonné de la commune.
Décrit sur le site internet officiel de la commune[48]
Guipronvel
Blason de Guipronvel Blason Parti : au 1er d’argent à la roue à aubes de sable brochant sur une champagne ondée d’azur chargée de deux burelles ondées d’argent et accompagnée de trois épis de blé d’or mal ordonnés en chef, au 2e de sinople au clocheton du lieu d’argent, ombré de sable et mouvant des flancs et de la pointe.
Détails La commune présente un blason sur son site internet officiel[49].
Guissény
Blason de Guissény Blason Écartelé, au premier d'argent au rencontre de cerf de gueules, posé de front, qui est Lavengat ; au deuxième, d'azur à une croix pattée et chevronnée et trois coquilles d'argent, qui est Kersulac ; au troisième, de sable à un chevron d'argent et trois trèfles de même, qui est Kériber ; au quatrième, de gueules à une tête de cheval d'argent, qui est Penmarc'h.
Détails Présent sur le site internet officiel de la commune[50].

Pas de blason connu pour les communes suivantes : Garlan - Gouézec - Goulien - Goulven - Guiler-sur-Goyen - Guilligomarc'h -Guimiliau.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

H[modifier | modifier le code]

Henvic
Blason de Henvic Blason D'argent au lion morné de sable, accompagné de trois molettes du même.
Détails Déposé en préfecture le 3 avril 1978.
Hôpital-Camfrout (L')
Blason de Hôpital-Camfrout (L') Blason D'argent à la barque de pêcheur de sable, habillée de gueules, au chef aussi de sable chargé d'une croisette pattée de gueules °, accostée de deux coquilles d'or. * Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (gueules sur sable).
Détails Le blason est présent sur le site officiel de la commune[51].
Huelgoat
Blason de Huelgoat Blason De gueules au cerf passant d'or, au chef ondé de sinople soutenu aussi d'or, chargé d'une moucheture d'hermine accostée de deux carpes posées en face et affrontées, le tout aussi d'or.
Détails Déposé en préfecture le 24 août 1977. Blason présenté sur le site de l'office de tourisme de la commune[52].

Pas de blason connu pour la commune suivante : Hanvec.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

I[modifier | modifier le code]

Île-de-Batz
Blason de Île-de-Batz Blason D’or au lion morné de sable en abîme accompagné de douze mouchetures d’hermines du même mises en gironné accolées par les pointes.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Île-de-Sein
Blason de Île-de-Sein Blason D'azur à un besant d'argent chargé d'une moucheture d'hermine de sable, accompagné de trois homards d'or appointés en pairle.
Détails Le blason est présent en première page du site de la mairie[53]
Île-Molène
Blason de Île-Molène Blason D'azur à deux crosses adossées passées en sautoir et brochant sur une ancre marine, toutes de gueules accompagnées de trois quintefeuilles d'argent.
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives.
Détails L'ancre symbolise le port, les crosses symbolisent sans doute Saint-Ronan (le Saint patron). Les 3 quintefeuilles représentent la fleur de Molène et la Ste Trinité. Les décors de l'Écu sont 2 molènes (fleur) entourant l'écu. Ces fleurs médicinales peuvent atteindre 2 mètres de hauteur, avec un long épi terminé par des pétales dorés. La Couronne est un dérivé de la couronne des villes (généralement composée d'une enceinte surmontée de tours représentant ainsi une place forte ou un château fort) mais ici, les tours ont été remplacées par un phare entouré de 4 caravelles, pour rappeler que Molène est une île et non une ville. (cette couronne est une invention et n'a aucune valeur héraldique classique).
Le blason est présent sur le site officiel de la mairie[54].
Île-Tudy
Blason de Île-Tudy Blason D’argent au poisson contourné de gueules[55].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Irvillac
Blason de Irvillac Blason Écartelé: au 1er d'azur à deux clés d'or passées en sautoir, au 2e d'argent à la moucheture d'hermine de sable, au 3e d'argent à la fleur de lin d'azur boutonnée d'or, au 4e de sinople à la tête de bélier d'argent accorné d'or.
Détails Adopté par le conseil municipal le 5 septembre 2011[56].
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

J[modifier | modifier le code]

Juch (Le)
Blason de Juch (Le) Blason D'azur au lion d'argent, armé et lampassé de gueules.
Détails Il s'agit du blason de la famille des barons du Juch dont le sceau date d'au moins 1365.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

K[modifier | modifier le code]

Kerlaz
Blason de Kerlaz Blason Tiercé en pairle, au premier d'argent aux trois mouchetures d'hermine de sable, au deuxième d'azur plain, au troisième de gueules plain; au château d'or sommé de trois tourillons du même, ouvert et ajouré de sable, brochant sur la partition.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Kerlouan
Blason de Kerlouan Blason Ecartelé, au premier d'or au lion morné de sable, au deuxième de sinople à un ormeau d'argent, au troisième de sinople à une endive d'argent, au quatrième d'argent à deux chevrons d'azur; une croix mince de gueules brochant sur l'écartelé.
Détails Le premier quartier rappelle que la commune fait partie du Léon. L'ormeau et l'endive font partie des productions locales. Le quatrième quartier est formé des armoiries de la famille de Kerlouan.
Approuvé en conseil municipal le 21 janvier 1976[57].
Kernilis
Blason de Kernilis Blason D'or au lion d'azur, au chef d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Kernouës
Blason de Kernouës Blason D'argent aux deux fasces de sable accompagnées en abîme d'une moucheture d'hermine du même, accostée de deux quintefeuilles aussi de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas de blason connu pour la commune suivante : Kergloff.

L[modifier | modifier le code]

Lampaul-Guimiliau
Blason de Lampaul-Guimiliau Blason De sinople à la came d'un moulin à tan d'or posée en barre et cantonnée de six besants du même, ordonnés 1 et 2 dans l'angle dextre en chef et 2 et 1 dans l'angle senestre en pointe, au chef d'argent chargé d'un dragon de sable.
Détails La came est une pièce actionnant les pilons des anciens moulins à tan broyant l'écorce de chêne utilisée en tanneries. Le dragon rappelle la légende de Saint-Paul, fondateur de la paroisse au VIe siècle.
Déposé en préfecture le 29 octobre 1986.
Lanarvily
Blason de Lanarvily Blason Parti : au 1er d'or au lion morné de sable, au 2e de sinople à la gerbe de blé d'or ; à la pointe écimée d'argent brochante ; à la croix de calvaire du lieu, perronnée de quatre pièces, au naturel et brochant sur le tout ; au comble d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable[55].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Landéda
Blason de Landéda Blason D’azur à la barque de face équipé d’argent, la voile chargée d’une croix celtique de sable, accompagnée à dextre et senestre d’une coquille Saint Jacques d’or. Coupé du même à 2 pals d’azur déportés en flancs dextre et senestre.
Détails La couronne représente le symbole de l'économie - le blé : c'est le passé, la richesse due à sa culture - le goémon : récolte séculaire, actuellement toujours une activité importante. La nef représente l'histoire, symbole de l'arrivée des bretons venant de Grande-Bretagne et des Saints évangélisateurs (Téda pour Landéda) d'où la croix. La nef symbolise aussi l'activité maritime (pêche, plaisance). La coquille st jacques représente l'acquaculture (huîtres, palourdes...), symbole aussi d'une ancienne famille.
Décision municipale du 27 juin 1985, enregistré en préfecture le 27 novembre 1985.
Landerneau
Blason de Landerneau Blason D'azur au trois-mâts-carré d'or équipé de même, ayant au pavillon du mât d'artimon les armes de Rohan, qui sont de gueules à neuf mâcles d'or, posées 3, 3, et 3 ; au pavillon du grand mât les armes de Bretagne, qui sont d'hermine ; et au pavillon du mât de misaine, les armes de Léon, qui sont d'or au lion morné de sable.
Détails Brevet d'Hozier (1696)
Landévennec
Blason de Landévennec Blason D'hermine au gousset d'azur, chargé en chef d'un navire équipé et habillé d'or et en pal d'une crosse du même.
Détails Approuvé en conseil municipal du 1er décembre 1986
Landivisiau
Blason de Landivisiau Blason De gueules à l'écusson d'or chargé d'un lion morné de sable, accompagné de huit mâcles aussi d'or ordonnées en orle 3, 2 et 3.
Détails Les armoiries se basent sur un sceau de 1482 où apparaissaient les armoiries des familles de Léon et de Rohan. Le lion représente la famille des Léon, les macles d’or la famille des Rohan.
Approuvé en conseil municipal le 22 mai 1981[58].
Landrévarzec
Blason de Landrévarzec Blason D'argent aux trois fasces de gueules accompagnées, en chef, d'une volute de crosse de sable issant de la première fasce, accostée de quatre mouchetures d'hermine du même, à la bordure d'azur chargée de neuf quintefeuilles du champ.
Détails Le blason est entouré d'une bande bleu azur, couleur du Pays Glazik, décorée de quintefeuilles d'argent. Les quatre hermines de sable symbolisent notre région, la Bretagne. La crosse de sable qui se trouve entre ces hermines rappelle le lien étroit entre l'abbaye de Landévennec et la paroisse de Landrévarzec pendant des siècles à travers le personnage de Saint-Guénolé. En dessous, les bandes rouges et blanches sont les couleurs de la famille Kerguélen qui a vécu un temps à Landrévarzec.
Armoiries inscrites à l'armorial officiel du Finistère[59],[60].
Langolen
Blason de Langolen Blason D'argent au sanglier courant de sable, allumé et défendu d'argent, accompagné en chef d'un croissant de gueules accosté de deux mouchetures d'hermine de sable, à la filière engrêlée de sinople.
Détails Le sanglier et le croissant sont des emblèmes de différents seigneurs de Trohanet.
Approuvé en conseil municipal du 10 juillet 1977, présenté sur le site officiel de la commune[61]
Lanhouarneau
Blason de Lanhouarneau Blason Coupé, au premier de sable à la croix d'or chargée en cœur d'une moucheture d'hermine de sable et cantonnée de quatre besants d'or, au second d'or au loup passant de sable allumé aussi d'or.
Détails Approuvé en conseil municipal en 1992
Lanmeur
Blason de Lanmeur Blason D'argent à la divise de gueules, accompagnée de trois mouchetures d'hermine de sable.
Détails La barre horizontale du tribunal royal rappelle que Lanmeur fut, jusqu'en avril 1755, le siège d'une sénéchaussée[62].
Blason de la paroisse, antérieur à 1351.
Lanneuffret
Blason de Lanneuffret Blason De sinople aux deux haches d'armes adossées d'or, au chef d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine de sable.
Détails Adopté en conseil municipal le 12 octobre 2004.
Lannilis
Blason de Lannilis Blason D'azur à trois mâcles d'or.
Détails Repris modernisé en version "logo" sur le site officiel de la commune[63].
Lanrivoaré
Blason de Lanrivoaré Blason De sinople à l'était abaissé d'or sommé d'une croisette du même, accompagné de sept besant d'or également ordonnés en orle et chargés chacun d'une moucheture d'hermine de sable.
Détails Adopté en conseil municipal du 3 juillet 1997, déposé en préfecture le 12 septembre 1997.
Lanvéoc
Blason de Lanvéoc Blason Echiqueté d'argent et de gueules de quatre tires, aux quatre mouchetures d'hermine de sable posées à plomb et rangées en bande sur quatre points d'argent de l'échiqueté, à la champagne d'azur chargée d'une ancre d'or sans trabe, brochant sur un vol stylisé d'argent.
Détails L'échiqueté est hérité des barons de Poulmic (XIIe siècle), anciens propriétaires des terres de Lanvéoc. L'ancre et les ailes symbolisent la base aéronavale de "Lanvéoc-Poulmic" de la marine nationale, où se trouve également l'École navale.
Déposé en préfecture le 29 octobre 1986.
Laz
Blason de Laz Blason Ecartelé, au premier d'argent à l'étoile de quatre rais de gueules cantonnée de quatre tourteaux du même, au deuxième de sinople à la croisette pattée soutenue d'un annelet, accostée à senestre d'un bâton de pèlerin, le tout d'or, au troisième de sinople aux trois gerbes de blé d'or, au quatrième d'argent au cor de gueules posé en pal[64].
Détails Approuvé en conseil municipal du 25 octobre 1988.
Lesneven
Blason de Lesneven Blason D'or au lion morné de sable tenant entre ses deux pattes de devant un guidon d'azur chargé d'une fleur de lys d'or, la hampe de gueules.
Détails Le lion morné de sable est le lion du Léon.
Aurait été donné d'office dans l'armorial d'Hozier en 1696[65].
Leuhan
Blason de Leuhan Blason D’argent chargé à dextre : en chef d’un casque de fantassin parti de sable et de gueules, sur lequel broche en flanc un écu parti de sable et de gueules chargé d’une croix latine alésée et brochante d’argent, sur lequel surbroche en pointe un masque stylisé de loup parti de sable et de gueules, à senestre de deux têtes de loup rangées en pal de gueules en chef et de sable en pointe brochant sur la précédente : au chef de gueules chargé de l’inscription « LEUHAN » en lettres capitales de sable[66].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Loc-Brévalaire
Blason de Loc-Brévalaire Blason Parti, au premier d'or au lion morné contourné de sable tenant une crosse de gueules brochant sur la partition, au second d'argent aux deux fasces de gueules, au serpent d'azur en pal brochant ; au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Locmaria-Plouzané
Blason de Locmaria-Plouzané Blason De sinople aux trois épis de blé d’or en forme de fleur de lys, à la champagne ondée d’argent.
Détails Présenté sur le site officiel de la commune[67]
Locmélar
Blason de Locmélar Blason Parti, au premier de gueules au pied de profil d'or, au second d'or à la main dextre appaumée de gueules; le tout sommé d'un chef d'hermine chargé d'une truite d'azur.
Détails Approuvé en conseil municipal en 1985, déposé en préfecture le 27 novembre 1985. Le blason est présenté sur le site officiel de la mairie[68]
Locronan
Blason de Locronan Blason De gueules à la force de tondeur (au compas ouvert en chevron) d’argent accosté de deux navettes d’or.
Détails Les bobines et le compas rappellent que Locronan était une riche cité bâtie sur le filage et le tissage des voiles pour la marine. Il existe une variante avec en chef d'argent cinq mouchetures d'hermine de sable.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Loctudy
Blason de Loctudy Blason D'or à la balise échiquetée de sable et d'argent sur une mer d'azur ondée d'argent au poisson de même en pointe ; au chef d'argent chargé de quatre mouchetures d'hermine de sable et une ancre d'azur au centre[69].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Loperhet
Blason de Loperhet Blason Coupé engrêlé : au premier d'argent aux trois mouchetures d'hermine de sable et aux deux trèfles de sinople, ordonnés 3 et 2, au second d'azur au voilier d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas de blason connu pour les communes suivantes : Lampaul-Plouarzel - Lampaul-Ploudalmézeau - Landeleau - Landudal - Landudec - Landunvez - Lanildut - Lannéanou - Lannédern - Lennon - Loc-Eguiner - Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec - Locmaria-Berrien - Locquénolé - Locquirec - Locunolé - Logonna-Daoulas - Lopérec - Loqueffret - Lothey.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

M[modifier | modifier le code]

Martyre (La)
Blason de Martyre (La) Blason D'or au lion morné de sable, à l'écusson de gueules aux neuf mâcles aussi d'or ordonnées 3, 3 et 3 brochant sur le tout.
Détails présent sur le site officiel de la commune[70]
Mellac
Blason de Mellac Blason D'argent aux deux haches adossées de sable, chargées en pointe d'un croissant de gueules, à la bordure du même chargée d'une chaîne d'or, au chef d'argent chargé d'un coq passant aussi de gueules, crêté, membré et becqué d'or, accosté de deux mouchetures d'hermine aussi de sable.
Détails Déposé en préfecture le 5 juillet 1979.
Milizac
Blason de Milizac Blason Parti, au premier d'or aux trois fasces ondées d'azur surmontées de deux coquilles de sable, au second d'argent au lion de sable lampassé et couronné d'or.
Détails Elles sont composées des armoiries accolées des familles nobles de Kéranflec'h (1448) et du Manoir du Curru (Roué Pharamus et de Kernezne : 1238... 1689).
Approuvée par la mairie (22/01/1974) - Enregistrée en préfecture (28/10/1977)[71]
Moëlan-sur-Mer
Blason de Moëlan-sur-Mer Blason Tiercé en pairle renversé, au premier de gueules aux trois molettes d'éperon d'argent ordonnées en chevron tourné, au second d'argent aux trois mouchetures d'hermine de sable ordonnées en chevron contourné, au troisième d'or aux trois sardines d'azur posées en fasce mal ordonnées ; à la crosse d'or mouvant de l'abîme et brochant en pal sur la partition.
Détails Les molettes d’argent sont les armes de la seigneurie de Kermoguer. Les hermines rappellent les possessions des Ducs de Bretagne à Moëlan. Les trois poissons : les ports de Merrien, Brigneau et du Belon. La crosse, le rattachement de la paroisse aux Abbayes de Saint-Maurice, Quimperlé et de Landevennec. Le liseré or symbolise les plages.
Approuvé en conseil municipal le 19 juin 1982. Présenté sur le site officiel de la commune[72]
Morlaix
Blason de Morlaix Blason De gueules au navire d’or, aux voiles éployées d’hermines, flottant sur une mer d’azur.
Détails Présente sur l'armorial d'Hozier en 1696. Présenté sur le site officiel de la commune[73]
Motreff
Blason de Motreff Blason De sable au double chevron vairé d'or et de gueules, accompagné en chef d'un lion léopardé d'or accosté de deux mouchetures d'hermine du même.
Détails Le vairé est repris du sceau de 1312 des seigneurs de Kergorlay, le lion léopardé du Pays de Poher.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas de blason connu pour les communes suivantes : Mahalon - Melgven et Mespaul

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

N[modifier | modifier le code]

Pas de blason connu pour la commune suivante : Névez.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

O[modifier | modifier le code]

Ouessant
Blason de Ouessant Blason Écartelé, au premier et au quatrième d'or à la fasce de sable, au deuxième et au troisième de gueules plain.
Détails Il s'agit des armes de la famille Heusaff, seigneurs de l'île au XIVe siècle.
Enregistré le 18 avril 1978 à la préfecture du Finistère.

P[modifier | modifier le code]

Pencran
Blason de Pencran Blason D’or à un lion de sable surmonté d’une moucheture d’hermine et accompagné de trois annelets d’azur posés 2 et 1.
Détails Les trois annelets bleus sur fond jaune sont la reprise en partie du blason des seigneurs Huon de Kermadec qui ont construit le manoir de la commune au XVe siècle. Le lion de sable représente le Léon, armoiries parlantes, dont fait partie Pencran. La moucheture d'hermine rappelle la Bretagne.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Penmarch
Blason de Penmarch Blason Écartelé : au premier d'azur à la nef d'or grande voile carguée, au deuxième d'hermine plain, au troisième d'argent à la croix de sable cantonnée de douze mouchetures d'hermine du même ordonnées 1 et 2 dans chaque canton, au quatrième d'or à la tête de cheval arrachée de gueules.
Détails Le premier quartier représente le port de Saint-Guénolé, le deuxième le blason de la Bretagne, le troisième le pavillon de la marine bretonne, et le quatrième des armes parlantes, "pen marc'h" signifiant "tête de cheval" en breton. L'or et le rouge sont les couleurs emblématiques du pays bigouden.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Peumerit
Blason de Peumerit Blason D'or aux dix tourteaux ordonnés 4, 3, 2 et 1, les quatre du chef et celui de la pointe de sinople, les cinq autres de gueules, à la filière engrêlée du même de onze pièces, chargée en chef de trois mouchetures d'hermine d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plabennec
Blason de Plabennec Blason Écartelé aux premier et quatrième d'azur à la tour sommée de trois tourillons d'argent, portée sur une demi-roue du même, au deuxième et au troisième d'or au lion d'azur ; le tout sommé d'un chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pleuven
Blason de Pleuven Blason Losangé de sable et d'argent, mantelé du même chargé de deux mouchetures d'hermine aussi de sable, à la bordure de sinople chargée de dix besants d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pleyben
Blason de Pleyben Blason Taillé : au premier de sable au rencontre de vache d'or, au second d'azur à l'épi de blé d'or posé en pal ; à la barre d'argent chargée de trois mouchetures d'hermine de sable posées dans le sens de la barre.
Détails Les armoiries rappellent la spécialisation de la commune dans une agriculture reposant sur la polyculture autour des céréales et de l'élevage des bovins.
Présenté sur le site officiel de la commune[74].
Plogastel-Saint-Germain
Blason de Plogastel-Saint-Germain Blason Parti d'or et de gueules, au château donjonné de trois tours, accompagné en chef de trois mouchetures d'hermine mal ordonnées, le tout de l'un dans l'autre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plogoff
Blason de Plogoff Blason D'azur au soleil d'or mouvant de la pointe, au phare d'hermine aux deux éclats aussi d'or, terrassé de sinople, mouvant de la pointe et brochant en pal.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plogonnec
Blason de Plogonnec Blason D'azur à la fasce d'or, chargée d'un léopard morné de gueules, accompagnée en chef de trois couronnes et en pointe de trois mouchetures d'hermine, le tout aussi d'or et posé en fasce.
Détails Le bleu du blason symbolise d'une part le pays Glazik, auquel appartient Plogonnec, et d'autre part le ruisseau qui sépare Plogonnec de Kerlaz et que le Baron du Névet (léopard rouge sur fond jaune)traversa pour se rendre indépendant de l'Évêché de Cornouaille. Les couronnes d'or rappellent rappellent Notre-Dame-de-Tréguron (trois couronnes), vénérée dans la chapelle du Seznec, au pardon de laquelle on pouvait voir autrefois en grand nombre des lutteurs, des joueurs de soule, des athlètes, des bateleurs, des comédiens. Les trois hermines d'or représentent les trois agglomérations actuelles de la commune de Plogonnec : le Bourg, le Croëzou, et Saint Albin[75].
Présenté sur le site officiel de la commune[76]
Plomelin
Blason de Plomelin Blason D'argent à un dragon de gueules, à la bordure de sinople.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plomeur
Blason de Plomeur Blason Coupé mi-parti d'argent, de gueules et d'or, l'argent chargé de deux bonnets phrygiens de gueules.
Détails Ces armoiries rappellent qu'au moment de la révolte du papier timbré ou bonnets rouges, le Code Paysan a été proclamé dans la commune le 2 juillet 1675.
Fixé au Conseil Municipal du 5 mai 1978, officialisées par arrêté préfectoral du 24 mai 1978[77].
Plomodiern
Blason de Plomodiern Blason De sinople à la mitre d'argent bordée d'or, accostée de deux épis de blé du même et soutenue d'un poisson aussi d'argent, à la champagne ondée d'azur sommée d'une onde d'or ; au chef ondé d'hermine.
Détails La mitre d'argent fait référence à Saint Corentin, évêque de Quimper dont l'ermitage se trouve sur la commune. Le vert et le blé rappellent sa vocation agricole, le bleu sa façade maritime et la bande dorée la plage de Pentrez. Le chef représente le blason de Bretagne.
Présenté sur le site officiel de la commune[78]
Plonéis
Blason de Plonéis Blason D'azur au besant d'argent chargé d'une moucheture d'hermine de sable et entouré de trois annelets concentriques en filet d'or, le tout soutenu d'une tierce engrêlée d'argent et d'une biche d'or brochant sur la tierce.
Détails Présenté sur le site officiel de la commune[79]
Plonéour-Lanvern
Blason de Plonéour-Lanvern Blason Coupé : au premier d'or aux deux têtes de lion arrachées de gueules, lampassées d'azur, rangées en fasce, au second de gueules à la gerbe de blé d'or, liée d'hermine.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plonévez-du-Faou
Blason de Plonévez-du-Faou Blason D'or au tourteau de gueules chargé d'un lion léopardé du champ, accompagné à dextre d'un rameau de chêne et à senestre d'un rameau de hêtre, le tout de sinople, fruité aussi d'or, leurs tiges passées en sautoir, au chef de sable chargé de sept fusées d'argent, la quatrième surchargée d'une moucheture d'hermine aussi de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plonévez-Porzay
Blason de Plonévez-Porzay Blason Écartelé : au premier d'azur à Sainte Anne présentant un livre ouvert à Marie, le tout d'or, au deuxième de sinople aux trois épis de blé d'or joints en pointe, au troisième de sinople à la bande d'argent chargée de trois mouchetures d'hermine de sable, posées dans le sens de la bande, au quatrième d'azur à la mer démontée d'argent en fasce ; à la croix d'argent brochant sur l'écartelé.
Détails Présenté sur le site officiel de la commune[80]
Plouarzel
Blason de Plouarzel Blason Coupé ondé : au premier parti d'or à une coquille d'argent, et d'azur à un demi-soleil non figuré d'or; au second de sinople à deux épis de blé d'or aux tiges passées en sautoir, surmontés d'une moucheture d'hermine de sable.
Détails Présenté sur le site officiel de la commune[81]
Ploudalmézeau
Blason de Ploudalmézeau Blason Parti : au premier d'hermine plain, au second coupé, au un, d'azur aux cinq grelots d'argent ordonnés en sautoir, et au deux, fascé d'or et de gueules de six pièces.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Ploudaniel
Blason de Ploudaniel Blason Coupé émanché de trois pièces : au premier de sinople chargé de trois fleurs de pommes de terre d'argent, boutonnées d'or, rangées en fasce, au second d'or au rencontre de cerf de sable.
Blason plou.PNG
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Ploudiry
Blason de Ploudiry Blason D'or au chêne arraché de sable, englanté de gueules.
Détails La devise de la commune peu se traduire par gland chétif mais chêne grandiose, retenez bien ma leçon ou encore le moindre gland devient chêne majestueux, d'où le thème général du blason.
Présenté sur le site officiel de la commune[82]
Plouescat
Blason à dessiner Blason Ecartelé au premier et au quatrième d'azur à la fasce d'argent surmontée d'un bras au naturel portant une merlette d'argent, au deuxième et au troisième de gueules au fermail d'argent.[réf. nécessaire]
Détails De gueules au fermail d'argent est le blason de la famille de Kersauzon, seigneur de Plouescat.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouezoc'h
Blason de Plouezoc'h Blason De sable fretté d'or, à la bordure engrêlée de gueules.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plougasnou
Blason de Plougasnou Blason D'argent fretté d'azur.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plougastel-Daoulas
Blason de Plougastel-Daoulas Blason Écartelé en sautoir : au premier et au quatrième d'azur à une coquille au naturel, au deuxième et au troisième de sinople à une fraise au naturel ; au sautoir d'argent chargé en cœur d'une tour du même maçonnée de sable, surchargée d'une moucheture d'hermine du même, brochant sur l'écartelé.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plougonvelin
Blason de Plougonvelin Blason De sinople au cheval marin ailé d'argent, au chef ondé de même chargé de trois trèfles de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plougoulm
Blason de Plougoulm Blason De gueules à une colombe éployée et contournée d'argent tenant en son bec un rameau d'olivier de sinople, au chef d'argent à cinq mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plougourvest
Blason de Plougourvest Blason Coupé émanché tréflé, au premier de sinople, au second d'or chargé de deux croisettes de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouguerneau
Blason de Plouguerneau Blason D'or à la fasce de gueules, à la bande de sinople chargée de trois besants d'argent, brochant sur le tout, au chef d'hermine.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouguin
Blason de Plouguin Blason Fascé d’argent et d’or de quatre pièces, à deux pals d’azur brochant – au chef d’or chargé de trois mouchetures d’hermines de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouhinec
Blason de Plouhinec Blason Taillé : au premier de gueules à la gerbe de blé d'or, au second de sinople au thon d'or ; à la barre d'argent chargée de cinq mouchetures d'hermine de sable brochant sur la partition.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouider
Blason de Plouider Blason Parti : au premier d'or à la moucheture d'hermine de sable en chef et au rencontre de vache du même en pointe, au second d'azur à la moucheture d'hermine d'argent en chef et au rencontre de vache du même en pointe ; à la croix latine alésée d'argent, chargée d'un glaive tombant de sable, brochant sur le tout.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouigneau
Blason de Plouigneau Blason De sinople à la croix celtique alésée d'or.
Détails La croix celtique rappelle l'évangélisation de la région par les moines venus d'outre-Manche. La couleur verte évoque la terre celte d'Irlande.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Ploumoguer
Blason de Ploumoguer Blason Coupé, au premier mi-coupé ondé d'or et d'azur, un soleil non figuré couchant de gueules issant de la partition; au deuxième d'or à trois quintefeuilles de gueules disposées 2 et 1; sur le tout un écusson d'azur chargé d'un barbeau d'argent en pal, au chef componé de neuf pièces d'azur et d'argent[83].
Détails adoptées par délibération municipale le 5 février 1988
Alias
Blason à dessiner
Coupé, au premier mi-coupé ondé d'or et d'azur, un soleil non figuré couchant de gueules issant de la partition; au deuxième de sinople à deux gerbes de blé d'or; sur le tout un écusson d'azur chargé d'un barbeau d'argent en pal, à la bordure bastillée d'argent.
Plounéventer
Blason de Plounéventer Blason Parti : au premier d'azur à la jumelle d'or ployée, contre-ployée et jointe en abîme, accompagnée de deux fleurs de lys du même, au second d'or à une ombre d'épi de blé, à la tête de cheval de sable contournée, brochant sur l'épi ; le tout sommé d'un chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable ; le tout enfermé dans une bordure d'argent chargée de trois chevrons d'azur.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plounévez-Lochrist
Blason de Plounévez-Lochrist Blason Écartelé en sautoir, au premier d'argent à une moucheture d'hermine de sable, au deuxième d'or à une tête de lion morné arrachée de sable, au troisième d'or à la tête de lion arrachée d'azur, au quatrième de sable à la tête de lion arrachée d'argent, au sautoir de gueules brochant sur l'écartelé.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plounévézel
Blason de Plounévézel Blason Parti d'or et de gueules au vol de l'un en l'autre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plourin
Blason de Plourin Blason Parti: au 1er fascé d'or et de gueules, au 2e fascé d'argent et de sable[55].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouvien
Blason de Plouvien Blason D'or au lion morné de sable couronné d'or, tenant une crosse de même chargée en pointe de la lettre P capitale d'argent, au chef componé d'argent et de gueules de six pièces.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plouzané
Blason de Plouzané Blason D'or aux deux billettes de gueules, l'une en abîme et l'autre évasée vers le bas mouvant de la pointe, flanqué en rond du même aux trois quarts à partir de la pointe chargé à dextre d'un microscope du champ et à senestre d'un épi de blé du même, au comble bastillé de trois pièces cousues d'argent chargées de trois mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plovan
Blason de Plovan Blason D'or au heaume du même sommé d'un tortil de cinq pièces de gueules et aussi d'or, lui-même sommé d'un cimier au lion léopardé aussi de gueules, bloquant des lambrequins du même entourant le heaume, au chef engrêlé de trois et deux demies pointes de gueules, chargé de trois mouchetures d'hermine du champ, aux quatre tourteaux aussi de gueules rangés entre les pointes du chef.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Plozévet
Blason de Plozévet Blason D'or au vaisseau de trois mâts, armé, gréé et pavillonné de gueules, surmonté de deux mouchetures d'hermine du même, à l'émanche aussi de gueules chargée d'une plume de paon du champ accompagnée de trois besants du même, les deux du chef deux fois plus larges que celui de la pointe.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pluguffan
Blason de Pluguffan Blason D'azur au cerf saillant d'or, à la bordure ondée de gueules et d'argent.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pont-Aven
Blason de Pont-Aven Blason D'azur au pont de deux arches d'or, maçonné de sable, accompagné en chef de deux roues de moulin aussi d'or et en pointe d'un besant d'argent chargé d'un navire de gueules habillé d'hermine.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pont-Croix
Blason de Pont-Croix Blason D'azur au lion morné d'argent.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h
Blason de Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h Blason De gueules au pont alaisé d'or, accompagné de quatre étoiles flamboyantes de cinq rais du même.
Détails Le site blasonne "Pont d'or, en abîme, accompagné de quatre étoiles flamboyantes à six raies sur fond de gueule"(ortho respectée) mais dessine un pont alaisé, et des étoiles à cinq rais. Adopté en 1952 (et non modifié en 1965), le pont est "parlant", les étoiles d'or symbolisent la poudrerie créée par Colbert à l'origine du développement de la commune, et le fond de gueules la nature industrielle originelle (poudres et explosifs) de Pont-de-Buis.
Présent sur le site officiel de la commune issue de la fusion des communes de Pont-de-Buis, de Quimerc'h et de Logonna-Quimerc'h en 1965[84].
Ponthou (Le)
Blason de Ponthou (Le) Blason D'or chaussé d'azur, aux deux ponts anciens de trois arches, posés en fasce et brochant sur le partition, de l'un en l'autre, accompagné en chef d'une croix pattée de gueules et en pointe d'un cor de poste d'azur.
Détails La croix rouge des Templiers rappelle l'origine du Ponthou alors que le cor de poste évoque le relais de diligence sur la route Paris-Brest. Les autres éléments illustrent la vallée, le confluent du Douron et du Squiriou et les deux ponts de la commune.
Décision du conseil municipal en juillet 1992.
Pont-l'Abbé
Blason de Pont-l'Abbé Blason D'or au lion de gueules.
Détails Ce sont les armoiries des anciens seigneurs de la ville.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Port-Launay
Blason à dessiner Blason 'Blason-carte-postale, impossible à blasonner.'
Détails utilisé sur le site internet de l'office de tourisme de l'Aulne et du Porzay[85]
Poullan-sur-Mer
Blason de Poullan-sur-Mer Blason D'azur à la croix pattée d'argent, à la gerbe de blé d'or, liée de gueules, brochant sur le tout, au chef ondé d'argent, chargé de trois mouchetures d'hermine de sable.
Détails Blason présent sur le site officiel de la commune[86]
Poullaouen
Blason de Poullaouen Blason D'hermine chevronné de gueules.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Primelin
Blason de Primelin Blason D'azur à la clef et à la canne médiévales d'or passées en sautoir, au mantel d'or chargé de onze tourteaux d'azur ordonnés en orle, soutenus de trois mouchetures d'hermine de sable rangées en fasce.
Détails Le bâton est celui de Saint Primel, qui était boiteux, tandis que la clé est l'attribut de Saint Tugen ( qui fit fuir des chiens enragés). Le mantel d'or symbolise les deux pointes du cap sizun. Les tourteaux évoquent les petites prunes sauvages "polosses" que l'on trouve sur la commune et dont les Primelinois ( surnommés les Polosserien's) étaient friands[87].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas de blasons connus pour les communes suivantes : Pleyber-Christ - Plobannalec-Lesconil - Ploéven - Plouédern - Plouégat-Guérand - Plouégat-Moysan - Plouénan - Plougar - Plougonven - Plounéour-Ménez - Plounéour-Trez - Plourin-lès-Morlaix - Plouvorn - Plouyé - Plouzévédé - Porspoder - Pouldergat et Pouldreuzic

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Q[modifier | modifier le code]

Querrien
Blason de Querrien Blason De sinople à un épi de blé d'or issant de la pointe accosté de deux pals ondés d'argent, au chef de même chargé d'une croix celtique de sinople mouvant du trait du chef, accostée de deux mouchetures d'hermine de sable.
Détails Présent sur le site officiel de la commune[88]
Quimper
Blason de Quimper Blason D'azur au bélier passant d'argent accorné et onglé d'or, au chef d'hermine[89].''
Détails Le champ d'hermines symbolise la Bretagne (emblème des ducs de Bretagne) et le bélier symbolise le pays de Cornouaille (bro kerne) dont Kemper est la capitale.
Blason de la ville depuis 1697[90]
Quimperlé
Blason de Quimperlé Blason D’hermine au coq de gueules, barbé, membré et crêté d’or[91].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas de blason connu pour la commune suivante : Quéménéven.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

R[modifier | modifier le code]

Relecq-Kerhuon (Le)
Blason de Relecq-Kerhuon (Le) Blason D'azur au navire kerhor de sable, équipé et habillé d'or, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.
Détails Déposé en préfecture le 5 septembre 1980[92]
Riec-sur-Bélon
Blason de Riec-sur-Bélon Blason D'or à la fasce ondée d'azur chargée de trois coquilles d'huîtres d'argent, accompagnée en chef d'une moucheture d'hermine de sable accostée de deux mâcles aussi d'azur et en pointe d'un griffon de gueules.
Détails L’onde bleue représente le Bélon, rivière marine célèbre pour ses parcs à huîtres, d’où la présence des 3 coquilles. Les mâcles évoquent la famille des Guer de Pontcallec, puissante famille bretonne, à la tête de nombreux territoires bretons durant plusieurs siècles et seigneurs du Manoir de la Porte Neuve à Riec de 1300 à 1800. L’hermine rappelle la Bretagne. Enfin, le griffon était le symbole de la famille Morillon, possesseurs de La Porte Neuve au XIIIe siècle.
Blason présent sur le site officiel de la commune[93]
Roche-Maurice (La)
Blason de Roche-Maurice (La) Blason Ecartelé, au premier d'azur à la tour d'argent posée sur un roc du même, au deuxième et au troisième d'or au lion morné de sable, au quatrième d'azur à la truite d'argent surmontée d'un pont de deux arches du même, sur le tout de gueules aux neuf mâcles d'or ordonnées 3, 3 et 3.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Roscanvel
Blason de Roscanvel Blason D'azur au pignon de quatre degrés d'or, mouvant de la pointe et chargé d'une moucheture d'hermine de gueules.
Détails Le pignon d’or sur champ d’azur symbolise la presqu'ile de Crozon s’avançant sur la mer. Le choix d’un pignon (triangle crénelé) rappelle que Roscanvel fut une zone fortifiée, véritable camp retranché. L’or et le gueules évoquent les combats historiques avec les Espagnols (rouge et or : couleurs de l’Espagne). La moucheture d’hermine revêt une double signification, l'appartenance brestonne et le rejet des Espagnols puisque les Bretons étaient finalement demeurés maîtres du territoire.
Présent sur le site officiel de la commune[94]
Roscoff
Blason de Roscoff Blason D'azur au navire d'argent équipé d'hermine voguant sur une onde d'argent ; au chef d'hermine.
Détails La devise s'inspire du nom de la ville, dont la première syllabe : Ro signifie : Donne et la finale : sco, moins les deux f non prononcé en breton, veut dire : Frappe.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Rosporden
Blason de Rosporden Blason D'hermine au filet en barre de gueules, au chef d'azur.
Détails Blason utilisé sur le bulletin municipal[95]

Pas de blason connu pour les communes suivantes : Rédené - Rosnoën.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

S[modifier | modifier le code]

Saint-Coulitz
Blason de Saint-Coulitz Blason D'argent, ... Blasonnement à écrire.
Détails Le blason de la commune date des années 1991/1992, années de la rénovation de la mairie. L'ampoule rappelle que la commune fût la 1re ville de l'ouest et la 3e ville de France à être électrifiée grâce à l'usine hydro-électrique de Coatigrac'h en 1887; les épis de blé symbolisent l'agriculture; la rivière bleue rappelle l'Aulne, les mains ouvertes symbolisent l'accueil, les étoiles sur fond bleu représentent le drapeau européen,; enfin, le triskell et les hermines matérialisent la Bretagne.
Blason présenté sur le site officiel de la commune[96].
Saint-Derrien
Blason de Saint-Derrien Blason De sable au dragon d'or, au chef chevron renversé du même chargé d'un heaume paré et cimé d'un lion morné, le tout du champ, l'animal reposant sur un bandeau tressé de sept pièces de sable et d'or, garni d'un lambrequin aussi de sable, orlé d'or, le tout accosté de deux mouchetures d'hermine du champ.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Éloy
Blason de Saint-Éloy Blason D'or à l'arbre de sinople au fût enrubanné de gueules, accompagné de trois fers à cheval de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Évarzec
Blason de Saint-Évarzec Blason De gueules au château donjonné de trois tours d'argent, maçonné de sable, posé sur un rocher de trois coupeaux du même et chargé du reliquaire du saint clou d'argent, posé en fasce, orné d'une pierre précieuse d'azur sertie d'or, portant un Christ crucifié d'argent auréolé d'or, gravé DE SANCTO CLAVO.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Jean-Trolimon
Blason de Saint-Jean-Trolimon Blason De gueules au mouton d'or, au chef engrêlé du même chargé d'une croix pattée alésée du champ accostée de deux mouchetures d'hermine du même.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Martin-des-Champs
Blason de Saint-Martin-des-Champs Blason D'argent à la roue d'engrenage de gueules de quatre rais assemblés en croix, au mantel de gueules chargé de cinq besants d'or ordonnés 3 et 2.
Détails Déposé en préfecture le 5 avril 1978.
Saint-Méen
Blason de Saint-Méen Blason D'azur à la Vierge à l'Enfant, assise sur un siège antique, le tout d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Pabu
Blason de Saint-Pabu Blason De sable aux deux besants d'or accompagnés d'un gousset d'azur, les coutures en filet d'argent, chargé d'un besant rangé en fasce avec les deux premiers et en chef d'une tiare papale accostée de deux mouchetures d'hermine, le tout aussi d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Pol-de-Léon
Blason de Saint-Pol-de-Léon Blason Parti, au premier d'or au lion morné de sable tenant une crosse épiscopale de gueules, au second d'hermine au sanglier rampant de sable allumé et défendu d'argent accolé d'une couronné d'or soutenant au canton dextre une tour de gueules donjonnée de trois tourelles.
Détails présenté sur le site officiel de la commune[97]
Saint-Renan
Blason de Saint-Renan Blason D'or au cheval gai cabré de sable.
Détails D'après le sceau de la cour de justice ducale de Saint-Renan (XIVe siècle), le cheval rappelle les nombreux marchés aux chevaux de Saint-Renan.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Sauveur
Blason de Saint-Sauveur Blason D'argent aux deux pals d'azur ; sur le tout de sinople à l'épi de blé d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Ségal
Blason de Saint-Ségal Blason De sinople au cheval d'argent, au chef ondé du même chargé de trois mouchetures d'hermine de sable et d'une flèche de gueules posée en fasce brochant.
Détails La flèche est là pour rappeler le martyre de Saint-Sébastien à qui une chapelle est dédiée dans la commune. Les ondes rappellent la présence de l'Aulne. Les épis et le fond vert de la partie inférieure du blason évoque la vocation essentiellement agricole de Saint-Ségal dans les années passées. Le cheval témoigne d'une activité jadis importante et florissante de la commune : l'élevage de chevaux.
Présent sur le site officiel de la commune[98]
Saint-Thégonnec
Blason de Saint-Thégonnec Blason De sinople au loup passant d'argent, animé, armé et lampassé de gueules, au chef aussi d'argent chargé de trois croisettes aussi de gueules.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Santec
Blason de Santec Blason Taillé: au 1er d'or à l'artichaut, au chou-fleur et à la botte de trois carottes, le tout au naturel et ordonné en orle, au 2e d'or au voilier de gueules, les voiles d'hermine, voguant de front et de trois-quarts sur une mer d'azur; à la bande d'argent chargée de cinq mouchetures d'hermine de sable posées dans le sens de la bande, brochant sur la partition[55].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Scaër
Blason de Scaër Blason D'or au pal ondé d'azur accosté de deux pierres de Coadry de sable, posées en pal, au chef d'azur chargé d'un rencontre de bélier du champ accosté de deux haches d'armes adossées d'argent.
Détails L’or symbolise la postérité agricole de cette vaste commune rurale. L’azur était autrefois la couleur des lutteurs scaérois. L’onde évoque l’Isole et, secondairement, les activités industrielles de Scaër notamment la plus ancienne : les papeteries de Cascadec. Les deux " pierres de Coadry " sont nombreuses dans le sol de la commune : ce sont des staurotides ou staurolithes (silicate d’alumine et de fer de couleur sombre) cristallisées en forme de croix. Par le fait, elles peuvent aussi rappeler les nombreuses chapelles éparpillées sur le territoire de la commune. Le bélier rappelle les lutteurs bretons, très réputés à Scaër, et servait de trophée de récompense (le " maout "). Les deux haches d’armes sont empruntées à une famille noble, les DU BOT, dont les armes étaient " d’argent à deux haches d’armes adossées de gueules (ou de sable) ". Les branches de hêtre et de chêne symbolisent la forêt domaniale de Coatloc’h et, en ce qui concerne le hêtre, rappelle l’artisanat sabotier très pratiqué naguère encore dans cette forêt. La croix de guerre 1939-1945 évoque les combats de la résistance (Kernabat notamment) de la fin de la 2e guerre mondiale.
Blason présenté sur le site officiel de la commune[99]
Sizun
Blason de Sizun Blason D'argent aux sept mouchetures d'hermine de sable ordonnées 3, 3 et 1, à la bordure de sinople chargée de huit besants d'or.
Détails Les hermines situent la terre de Bretagne et les besants d'or sur fond de sinople, classant la commune dans sa vocation agricole. L'arc de triomphe de l'enclos, formant la couronne murale est noté comme le plus beau de Basse-Bretagne, selon le livre de références "La vie des Saints de la Bretagne Armorique" d'Albert Le Grand. Le feuillage roman de gueules est inspiré du très bel orgue de l'église, représentatif monument de l'art musical sacré breton. Les truites, produit de l'Elorn en particulier, en plus des projets prévus, sont mises de même à contribution pour la décoration des armoiries et s'y ajoute la devise démontrant le caractère exemplaire local, allant toujours de l'avant et au plus haut degré en pays de Léon.
Blason décrit sur le site officiel de la commune[100].
Spézet
Blason de Spézet Blason Coupé emmanché d'argent à cinq mouchetures d'hermine de sable et de sable au lion léopardé d'argent.
Détails Le blason figure sur le site officiel de la commune[101].

Pas de blason connu à ce jour pour les communes suivantes : Saint-Divy - Sainte-Sève - Saint-Frégant - Saint-Goazec - Saint-Hernin - Saint-Jean-du-Doigt - Saint-Nic - Saint-Rivoal - Saint-Servais - Saint-Thois - Saint-Thonan - Saint-Thurien - Saint-Urbain - Saint-Vougay - Saint-Yvi - Scrignac - Sibiril.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

T[modifier | modifier le code]

Taulé
Blason de Taulé Blason De sable au chef-pal d'or chargé d'une moucheture d'hermine de sable et d'un lion passant morné du même en chef ; accosté de deux mouchetures d'hermine de sable.
Détails Le chef-pal a été choisi car il représente le T initial de Taulé. Les couleurs sable et or ainsi que le lion symbolise le pays du Léon dont fait partie Taulé. Les hermines situent la commune en Bretagne.
Le blason apparaît sur le site officiel de la commune[102].
Telgruc-sur-Mer
Blason de Telgruc-sur-Mer Blason Palé d'argent et d'azur de six pièces, au phénix d'or sur son immortalité du même brochant sur le tout.
Détails Les bandes alternées bleues et blanches constituent l'écu des seigneurs de Rosmadec, noble et ancienne famille bretonne, puissants propriétaires notamment des terres et du moulin de la commune depuis le XIVe siècle.

Les Rosmadec étaient descendants des anciens princes et rois de Bretagne (XIe siècle). Ces armes se retrouvent dans la cathédrale Saint Corentin à Quimper car Bertrand de Rosmadec, issu de cette famille, en fit édifier les tours, les orgues et la nef.

Le phénix, symbole de renaissance, a été rajouté après la seconde guerre mondiale, la ville ayant été reconstruite après avoir été en partie rasée par les bombardements alliés (américains) le 3 septembre 1944.
Blason utilisé sur le site internet officiel de la commune[103].
Tourch
Blason de Tourch Blason D’argent au sanglier passant de sable, allumé et défendu d’argent, à la bordure d’azur; au chef d’argent chargé de cinq mouchetures d’hermine.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Trégarantec
Blason de Trégarantec Blason De sinople à l'écusson d'or chargé d'un lion morné de sable, accompagné en chef à dextre d'une tour aussi d'or, ouverte et ajourée du champ, maçonnée aussi de sable, à senestre d'une croisette d'or et en pointe d'une mitre épiscopale d'argent parée d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Trégarvan
Blason de Trégarvan Blason De sinople à une nef d’or, chapé du même.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Tréglonou
Blason de Tréglonou Blason Écartelé, au premier d'azur à la barque d'argent voguant sur une rivière d'azur accostée à dextre d'une falaise aussi d'argent surmonté d'une chapelle d'or au franc-canton d'hermine, qui est Tréglonou ancien, au deuxième contre-écartelé d'or et d'azur le tout sommé d'un chef bastillé de gueules, qui est cadet de Tournemine, au troisième de vair plain de gueules et d'or, qui est Kergolay, au quatrième d'argent au gouvernail de sable accosté de trois croisettes du même, qui est Kerouarz; sur le tout d'or au lion morné de sable, qui est seigneur de Léon.
Détails Adopté le 25 aoüt 1935, le blason ajoute à celui de 1674 les armes des principaux seigneurs du lieu.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Tréguennec
Blason de Tréguennec Blason De gueules au loup d'or, allumé du champ, au chef cousu d'azur, chargé de quatre mouchetures d'hermine aussi d'or et cinq besants du même accolés brochant sur la ligne du chef.
Détails Blason utilisé sur le site internet officiel de la commune[104]
Tréhou (Le)
Blason de Tréhou (Le) Blason D'argent à la hache à douille de sable, accompagnée de trois fleurs de lin d'azur.
Détails La découverte en 1958 d'un trésor constitué de 900 haches à douille en bronze explique le motif principal du blason, complété par les fleurs de lins, car l'exploitation du lin et de la toile assura une longue période de prospérité et les juloded, paysans-marchands, administrèrent la commune et lui donnèrent ses maires successifs.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Tréméoc
Blason de Tréméoc Blason De gueules au cheval trottant d'or, au chef du même chargé de trois mouchetures d'hermine du champ ordonnées 2 et 1 et de trois flèches du même, posées en fasce, s'intercalant entre les deux premières et la dernière.
Détails Utilisé sur le site officiel de la commune[105]
Tréogat
Blason de Tréogat Blason De gueules au lion d'or, à la bordure du même chargée en chef de cinq mouchetures d'hermine du champ, aux flancs et en pointe de six tourteaux du même ordonnés en orle.
Détails En son centre d’un lion crachant de l’eau (?) qui illustre la menace constante de la mer ; il est entouré de besants d’or qui figurent la dune de galets protectrice (elle ne l’est plus maintenant) ; les hermines sont le symbole de la Bretagne et les couleurs jaune et rouge celui du pays Bigouden.
Adopté en 1995[106]
Trévoux (Le)
Blason de Trévoux (Le) Blason D'or aux trois clochers de sable rangés en pal, soutenus chacun de deux coquelicots de gueule boutonnés aussi de sable, aux tiges de sinople passées en sautoir, au comble d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable et soutenu d'un filet du même.
Détails Sous un chef de Bretagne, les armes montrent les trois clochers des villages de la commune.
Armes déposées le 27 juin 1996 en préfecture du Finistère.

Pas de blasons connus pour les communes suivantes : Trébabu - Treffiagat - Tréflaouénan - Tréflévénez - Tréflez - Trégourez - Trégunc - Trémaouézan - Tréméven - Tréouergat et Trézilidé.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Armorial des villes de Bretagne sur le site Marikavel
  2. Sur de nombreux sites Internet on peut trouver les armoiries ci-dessus (proposition de Le Guennec de 1934) concernant la commune d’Argol. Des recherches ont été menées aux archives départementales de Quimper. Les armoiries ont bien été dessinées par Monsieur Louis Le Guennec en 1934, mais n’a jamais été officialisée, car il n’y a pas de délibération validant ce projet. Par délibération en date 20 juin 2009, la commune a souhaité reprendre ces armoiries en les réactualisant au niveau graphique tout en gardant l’originalité du visuel (forme, dessin, traits, couleurs) un dossier a été transmis à la Commission Nationale d'Héraldique le 3 novembre 2009 qui statuera sur le dossier.
  3. a, b, c et d Site Internet La Banque du Blason
  4. a et b Site Armoiries
  5. Site Emblèmes de France
  6. Site officiel d'Audierne
  7. Site officiel de Bannalec
  8. Le dessin du blason sur le site de la commune de Bodilis fait apparaître un chef d'or et non d'argent, en fournissant ce blasonnement.
  9. Site officiel de la commune de Bodilis
  10. Site de la mairie de Bohars
  11. Le Télégramme - Édition en ligne - 15/01/2008
  12. Site officiel de la commune de Bourg-Blanc
  13. Site officiel de la commune de Brélès
  14. Le blason de Brest est identique à celui de Bourg-la-Reine en Ile-de-France.
  15. Malte-Brun, La France illustrée, 1882.
  16. Site de la mairie de Brest
  17. Site officiel de la commune de Briec
  18. Site de la mairie de Châteaulin
  19. Site officiel de Châteauneuf-du-Faou
  20. site officiel de Cléden-Cap-Sizun
  21. Site de la ville de Clohars-Fouesnant
  22. Site de la commune de Coat-Méal
  23. Site sur la commune de Coat-Meal
  24. Site officiel
  25. Dessin meilleure résolution
  26. Site sur Commana
  27. site de la mairie de Coray
  28. Site de la ville de Crozon
  29. Détail de la construction du blason de Dirion :
    Le léopard appartenait aux premiers seigneurs de Kerdaoulas, du nom de Névet, issus d'une illustre maison de Cornouaille. Bien que le château de Kerdaoulas soit aujourd'hui en Saint-Urbain, ancienne trève de Dirinon, il y a lieu de faire honneur à la mère-paroisse du fier blason des vieux sires de Névet. Le chevron et les trois oiseaux de mer, dits Huppes, étaient aux seigneurs de Lézuzan, du nom de Maufuric, dont les armes se voient encore au fronton des deux fontaines de Sainte-Nonne et de Saint-Divy, et sur l'une des fenêtres du charmant reliquaire gothique en vermeil, où l'on conserve, dans l'église de Dirinon, les reliques de la mère et du fils. (un cadet de la maison de Lézuzan fut élu abbé de Daoulas au XVe siècle). Les trois annelets appartenaient aux seigneurs de Kerguern et Kervern, et les trois merlettes aux seigneurs du Roualze. On les distingue encore sur le joli moulin féodal du Roualze, bâti en 1622 par Olivier de Coatnempren, l'un de leurs descendants. Le chiffre placé en abîme représente les initiales de sainte Nonne et de Saint-Divy, et la couronne indique que la fille de Brecan (souverain de Galles) et le fils de Xantus (monarque de Démétie) étaient de race royales (Il s'agit de sainte Nonne et de saint Divy). Les hermines de Bretagne accompagnent ses emblèmes. Ce blason se trouve accompagné de la devise bretonne de la Maison du Roualze : « Sell petra ri » ce qui signifie : Regarde ce que tu feras... Réfléchis avant d'agir... Cette devise a été adoptée par la commune, car elle comporte une consigne fort judicieuse : il ne faut pas se lancer à l'aveuglette ; il faut bien réfléchir avant d'entreprendre...
  30. Site officiel de la commune de Dirinon
  31. Site officiel de la mairie de Douarnenez
  32. Site officiel de la commune d'Elliant
  33. Article sur la conception des armoiries d'Ergué Gabéric Article sur la conception des armoiries d'Ergué Gabéric
  34. Site officiel de la mairie du Faou
  35. Site officiel de la commune de Le folgoët
  36. site officiel de la commune de La Forest-Landerneau
  37. Les armoiries de la Forêt-Fouesnant ont été homologuées le 22 mai 1991 par la Commission d'Héraldique du Finistère. Le projet fut présenté le 11 juin 1991 au Conseil municipal qui l'entérina. Le 24 juin 1991, les armoiries furent enregistrées à la Préfecture.
  38. Site de la commune de la Forêt-Fouesnant
  39. Site de la mairie de Gouesnac'h
  40. Site officiel de la commune de Gouesnou
  41. Site officiel de Gourlizon
  42. site sur la commune de genguat
  43. Site de la mairie de Guerlesquin
  44. Site de la mairie de Guiclan
  45. Rannou Trelever : Né à Guimaëc, sorte d'Hercule bas-breton qui vécut à la fin du XIVe siècle et au début du XVe. Il contribue entre autres, du poids de sa formidable épée à la victoire navale de St Mathieu sur les Anglais (1403).
  46. Jean Coëtanlem : Né à Guimaëc, corsaire breton de la fin du XVe siècle, à la fois pirate et armateur, il fréquenta les côtes américaines bien avant Christophe Colomb et devint vers 1492 grand-amiral du Portugal.
  47. Site officiel de Guimaec
  48. Site de la mairie de Guipavas
  49. Site internet de la mairie de Guipronvel
  50. Note sur le site de la ville, le 4 est marqué 3 et le 3 est marqué 4.
  51. site officiel de L'Hôpital-Camfrout
  52. Site de l'office de tourisme de Huelgoat
  53. Site de la mairie de l'île de sein
  54. Site de la mairie de l'île Molène
  55. a, b, c et d Armorial de France
  56. « Un blason pour la commune d'Irvillac », sur Keleier Irvilhag,‎ (consulté le 22 janvier 2014)
  57. Site de l'office de tourisme de Kerlouan
  58. Site officiel de la commune de Landivisiau
  59. Site sur la commune de Landrévarzec
  60. Site de la commune de Landrévarzec sur le site de la communauté de commune
  61. Site sur la commune de Langolen sur le site de la communauté des communes du pays glazik (www.glazik.com)
  62. Dictionnaire d'Ogée
  63. Site officiel de la commune de Lannilis
  64. Ressources généalogiques sur Laz
  65. Site de la ville de Lesneven
  66. http://www.leuhan.fr/
  67. Site officiel de la commune
  68. Site officiel de la mairie de Locmélar
  69. Ecusson de tissu représentant les armoiries de la ville
  70. Site de la communauté de communes du Pays de Landerneau-Daoulas sur de la commune de La Martyre (www.pays-landerneau-daoulas.fr)
  71. Site de la mairie de milizac
  72. Site de la mairie de Moëlan-sur-mer
  73. Site officiel de la ville de Morlaix
  74. Site de la mairie de Pleyben
  75. Généalogie de José CHAPALAIN
  76. Site de la commune de Plogonnec
  77. Site officiel de la commune de Plomeur
  78. Site officiel de la ville de Plomodiern
  79. Site officiel de la ville de Plonéis
  80. Site officiel de Plonévez-Porzay
  81. Site officiel de Plouarzel
  82. Site officiel de la commune de Ploudiry
  83. http://www.ploumoguer.fr/
  84. Site officiel de la commune de Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h
  85. « Port-Launay », sur www.aulne-porzay-tourisme.com (consulté le 18 janvier 2013)
  86. Site officiel de la commune de Poullan sur Mer
  87. Explications sur le blason de Primelin
  88. Site sur la ville de Querrien
  89. Depuis le brevet d'armoiries de la ville de 1696. L'armorial de Guy Le Borgne rédigé en 1667 donne pour armes anciennes à la ville de Quimper « De gueule au cerf passant d'or, au chef d'azur semé de France ».
  90. Site officiel de la mairie de Quimper
  91. Généalogie Bachmann Méheut Lauwers Cadic
  92. Site de la mairie du Relecq-Kerhuon
  93. Site officiel de Riec-sur-Bélon
  94. Site officiel de la commune de Roscanvel
  95. Site officiel de la mairie de Rosporden
  96. Site officiel de Saint-Coulitz
  97. Site officiel de Saint-Pol-de-Léon
  98. Site de la mairie de Saint Ségal
  99. Site officiel de Scaër
  100. Site officiel de Sizun
  101. Site sur la commune de Spézet
  102. www.commune-taule.fr
  103. www.mairie-telgruc.fr
  104. Site internet de la commune de Tréguennec
  105. Site officiel de la commune de Tréméoc
  106. Site de la commune de Tréogat sur la communauté de communes du Haut pays bigouden

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :