Armorial Wijnbergen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wijnbergen.
Armorial Wijnbergen
Armorial Wijnbergen.jpg

Extrait de l'armorial : folio « Rois »

Date
Vers entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Dimensions (H × L)
28,8 × 19,7 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
coll. part. (famille van Wijnberg)

L'Armorial Wijnbergen (du nom d'un de ses anciens possesseurs) est un armorial manuscrit français daté des années 1265-1285.

Historique[modifier | modifier le code]

Le manuscrit original doit son nom à son ancien propriétaire, le baron van Wijnberg. Il a été un temps conservé à la Société royale néerlandaise de généalogie et d'héraldique (nl) (en néerlandais : Koninklijk Nederlandsch Genootschap voor Geslacht en Wapenkunde[1]), à La Haye. Il a depuis été récupéré par le baron et reste conservé au sein de la famille Wijnbergen[2].

Une copie est consultable à la Bibliothèque royale de Bruxelles[3].

Contenu[modifier | modifier le code]

Il se divise en deux parties :

Ainsi les armoiries sont réparties de la manière suivante :

Nos de folios Fief
1 à 318 Vassaux de l'Île-de-France
(sous le roi Saint-Louis)
319 à 462 Duché de Normandie
495 à 516 Poitou et Anjou
517 à 591 Duché de Lorraine
592 à 759 Allemagne
(Saint-Empire romain germanique)
760 à 823 Comté d'Artois
824 à 873 Comté de Champagne
874 à 920 Comté de Vermandois
921 à 1020 Duché de Bretagne
1021 à 1082 Beauvaisis
1083 à 1169 Duché de Bourgogne
1170 à 1204 Duché de Brabant
1205 à 1231 Comté de Hainaut
1232 à 1256 Comté de Flandre
1257 à 1312 Rois

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel de Boos, Marches d'armes : Berry, t. III, Éditions du Léopard d'Or,  ;
  • Paul Adam-Even et Léon Jéquier, Un armorial français du milieu du XIIIe siècle : L'armorial Wijnbergen, Archives Héraldiques Suisses, , p. 49-62, 101-110, 1952, p. 28-36, 103-111 ;
  • L'Armorial Wijnbergen (1270-1285), Lausanne, Archives héraldiques suisses, 1951-1954 ;
  • Jean-Christophe Blanchard, « L'armorial Wijnbergen est-il un reflet de la communauté du royaume de France ? », dans Communitas regni. La « communauté du royaume » (Angleterre, Écosse, France, Empire, Scandinavie) de la fin du Xe siècle au début du XIVe siècle. Théories et pratiques (Nancy 6-8 novembre 2014), à paraître, (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « www.knggw.nl », Koninklijk Nederlandsch Genootschap voor Geslacht en Wapenkunde (consulté le 17 mars 2011)
  2. Blanchard 2016
  3. Collection Goethals, ms. 2569, f° 233.