Armorial des communes de Lot-et-Garonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blason département fr Lot-et-Garonne2.svg

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes de Lot-et-Garonne.

Sur les autres projets Wikimedia :

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Agen
Blason de Agen Blason Parti : au premier de gueules à l'aigle essorant d'argent tenant dans ses serres un listel du même chargé du nom AGEN en lettres onciales de sable, au second aussi de gueules au château donjonné de trois tourelles pavillonnées d'or, maçonné, ajouré et ouvert de sable.
Devise 
"Nisi dominus custodierit civitatem frustra vigilat qui custodit eam" (Si le Seigneur ne protégeait pas la cité, c'est en vain que veillerait celui qui la garde)[1]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Aiguillon
Blason de Aiguillon Blason De gueules aux trois bandes d'or[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Allemans-du-Dropt
Blason de Allemans-du-Dropt Blason De gueules à la gerbe de blé d’or accompagnée de trois molettes d’éperons de huit rais du même[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Astaffort
Blason de Astaffort Blason De gueules à la bande d'or, accompagnée de six croisettes du même.
Devise 
"Stat fortiter" (Elle se dresse avec force)[1]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Auradou
Blason de Auradou Blason De sinople au chevron d'or accompagné en pointe d'une burele ondée d'argent; au chef cousu de gueules chargé d'une épée d'argent garnie d'or, posée en fasce la pointe vers senestre.
Devise 
"De la discussion jaillit la lumière"[1]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Agmé, Agnac, Allez-et-Cazeneuve, Allons, Ambrus, Andiran, Antagnac, Anthé, Anzex, Argenton et Aubiac
Pas de blasons pour les communes suivantes : Armillac et Auriac-sur-Dropt

B[modifier | modifier le code]

Bajamont
Blason de Bajamont Blason Parti: au premier d'azur au lion contourné d'or, au second d'argent à la montagne de sinople sommée d'un château masuré de gueules, ouvert et ajouré du champ[2].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Barbaste
Blason de Barbaste Blason D'azur au pont roman de deux arches et deux demies, mouvant des flancs et de la pointe et sommé d'un château carré de quatre tours, le tout d'argent, maçonné de sable et surmonté de trois fleurs de lis d'or rangées en chef[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Beaupuy
Blason de Beaupuy Blason Coupé de gueules et d'azur, au premier à deux grappes de raisin d'or feuillées de quatre pièces de sinople et au second à l'arbre du même.
Détails Officiel, présent sur les plaques de rue de la commune.
Beauville
Blason de Beauville Blason Parti, Au premier d’or aux deux vaches au naturel l’une sur l’autre, au second de gueules à la croisette d’or.
Devise 
'« Sul camin del pais » (Sur le chemin du pays)[1]
Détails Officiel.
Bias
Blason de Bias Blason Taillé, au premier d'azur plain, au second de gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d'or ; à la barre d'argent chargée de trois oiseaux volant de sable, brochant sur la partition[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Bouglon
Blason de Bouglon Blason D'argent au bouc au naturel sur une terrasse de sinople surmonté d'un monde d'azur cintré et croiseté d'or, le tout accosté de deux épées basses de gueules garnies d'or[1].
Détails Créé en 1873.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Brax
Blason de Brax Blason D'or au lion d'azur, couronné du champ, lampassé de gueules[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Buzet-sur-Baïse
Blason de Buzet-sur-Baïse Blason Palé et contre-palé d'or et de gueules de six pièces[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Baleyssagues, Bazens, Beaugas, Birac-sur-Trec, Blaymont, Boudy-de-Beauregard, Bourgougnague, Bourlens, Bournel, Bourran, Boussès, Bruch et Brugnac
Pas de blasons pour les communes suivantes : Beauziac, Blanquefort-sur-Briolance et Bon-Encontre

C[modifier | modifier le code]

Cancon
Blason de Cancon Blason Palé d'or et de gueules de huit pièces à la bordure de sable chargée de huit besants d'argent[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Casseneuil
Blason de Casseneuil Blason De gueules à un plant de chêne arraché feuillé de trois pièces d'argent[1].
Détails Officiel, présent sur le site internet de la commune[3]
Cassignas
Blason de Cassignas Blason D'or à un rameau de chêne posé en barre, tigé de sable, feuillé et englanté de sinople ; au chef du même chargé de deux fleurs de lys d'or.
Devise 
"Debat lou casse fay boun bioure" (Sous le chêne il fait bon vivre)[1]
Cri de guerre 
"Cassanum cassanhabella 1263"
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[4].
Castelculier
Blason de Castelculier Blason Coupé : au 1) d’argent à la croix tréflée de gueules, au 2) d’azur à l’enceinte d’or maçonnée de sable, fortifiée d’une tour aussi d’or ouverte du champ, maçonnée et ajourée aussi de sable[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Casteljaloux
Blason de Casteljaloux Blason Tranché d'or et de sable au château de deux tours couvert et girouetté d'argent brochant sur le tout.
Devise 
"Fiat pax en virtute tua et abondantia in turribus tuis" (Que la paix règne grâce à ta force et que l'abondance soit dans tes tours)[1]
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes.
Officiel, présenté sur le site internet de la commune[5]
Castella
Blason de Castella Blason D'azur aux vingt losanges d'or aboutées et accolées en cinq tires de quatre, senestrées d'un lion du même, le tout soutenu d'une losange aussi d'or.
Devise 
"Des croissants à la pleine lune, elle obtient toujours le plein pouvoir"
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[6].
Castelmoron-sur-Lot
Blason de Castelmoron-sur-Lot Blason D'argent au château de gueules surmonté d'une tête de maure de sable[1].
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (armes accordées en 1697 par Louis XIV en référence aux invasions maures).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Castillonnès
Blason de Castillonnès Blason D'azur aux trois châteaux d'argent.
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias
Alias du blason de Castillonnès
D’azur à trois tours couvertes et pavillonnées d’argent, ouvertes de sable, accompagnées de trois fleurs de lis d’or rangées en chef.
Alias du blason de Castillonnès
D'azur au château de trois tours couvertes d'argent, celle du milieu flammée de gueules[1].
Caudecoste
Blason de Caudecoste Blason D’or au mont de trois coupeaux d’azur mouvant de la pointe[7]..
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Caumont-sur-Garonne
Blason de Caumont-sur-Garonne Blason D’azur à trois léopards d’or, couronnés, armés et lampassés de gueules, passant l’un au-dessus de l’autre[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Clairac
Blason de Clairac Blason D'azur au soleil rayonnant d'or[1].
Devise 
"Ville sans roy, soldat sans peur"
Cri de guerre 
"Lux clareat"
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes. (soleil/clair)
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Clermont-Dessous
Blason de Clermont-Dessous Blason D'argent à la croix pattée alésée de gueules[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Cocumont
Blason de Cocumont Blason D'or à la montagne de chênes de sinople, au chef d'azur chargé de trois abeilles d'or[1].
Détails Créé en 1863.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Colayrac-Saint-Cirq
Blason de Colayrac-Saint-Cirq Blason Tranché, de gueules au léopard d'or, et d'azur à trois fasces ondées d'argent ; à la cotice d'or brochant sur le tout.
Devise 
"So que l'homme lu donno, la terro sat li tourna" (Ce que l'homme lui donne, la terre sait lui rendre)
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[8].
Croix-Blanche (La)
Blason de Croix-Blanche (La) Blason Écartelé au 1) d’or à la feuille de fougère de sinople posée en barre, au 2) de pourpre à la tour droite ouverte du champ, au 3) de pourpre au clocher-fronton d’or ouvert du champ, au 4) d’or au bœuf arrêté au naturel ; à la croix estrée alésée d’argent brochant sur la partition.
Devise 
"La crout blanco en tout temps et en tout l'an"
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[9].

Pas d'informations pour les communes suivantes : Cahuzac, Calignac, Calonges, Cambes, Castelnaud-de-Gratecambe, Caubeyres, Caubon-Saint-Sauveur, Cauzac, Cavarc, Cazideroque, Clermont-Soubiran, Condezaygues, Coulx, Courbiac, Cours, Couthures-sur-Garonne, Cuq et Cuzorn
Pas de blason pour Castelnau-sur-Gupie

D[modifier | modifier le code]

Damazan
Blason de Damazan Blason De gueules à la croix ancrée d'or[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Dausse
Blason de Dausse Blason Coupé, d'azur et de sinople ; à la fasce ondée d'argent brochant sur la partition, accompagnée en chef de trois étoiles d'or[1].
Devise 
"Fay so que dibes fa, et arribara so que pouyra" (Fais ce que tu dois, et il arrivera ce qu'il pourra)
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[10].

Pas d'informations pour les communes suivantes : Dévillac, Dondas, Douzains et Durance
Pas de blasons pour les communes suivantes : Dolmayrac, Doudrac et Duras

E[modifier | modifier le code]

Estillac
Blason de Estillac Blason Écartelé, au premier d'azur à la louve arrêtée d'or, au deuxième de gueules à la tour carrée talutée d'or, maçonnée de sable, au troisième de gueules à la gerbe de blé d'or liée d'azur, au quatrième de sinople à la coquille d'or.
Devise 
"Deo duce, ferro comite" (Dieu comme chef, mon épée comme compagnon)[11]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Engayrac, Escassefort, Esclottes et Espiens

F[modifier | modifier le code]

Fargues-sur-Ourbise
Blason de Fargues-sur-Ourbise Blason Parti : au premier d'argent au pin terrassé de sinople, au cerf au naturel brochant sur le fût de l'arbre, au second de gueules aux trois asperges d'argent liées d'or en botte ; le tout sommé d'un chef d'or chargé d'une rivière d'azur ondée d'argent mouvant de la partition surmontée de deux enclumes de sable.
Détails Créé en 2006[1].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Foulayronnes
Blason de Foulayronnes Blason D'azur semé de fleurs de lis d'or, à la fontaine jaillissante d'argent; au chef cousu de gueules chargé de trois coquilles d'or[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Fourques-sur-Garonne
Blason de Fourques-sur-Garonne Blason Écartelé: aux 1er 4e d'or à quatre ponts en arc de sable, l'un au-dessus l'autre, brochant sur un pal d'azur; aux 2 et 3e de sinople à la fourche de sable accostée de deux épis de maïs d'or[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Francescas
Blason de Francescas Blason Coupé: au 1er de gueules au triangle d'argent surmonté d'un besant d'or et accosté de deux autruches affrontées au naturel, 2e d'azur à trois fleurs de lis d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias
Alias du blason de Francescas
D'azur à la bastide d'or ouverte, ajourée et maçonnée de sable, accompagnée de trois fleurs de lis d'or; au chef cousu de gueules chargé d'un lion léopardé d'or[1].
Fréchou
Blason de Fréchou Blason Écartelé: aux 1er et 4e de gueules à deux balances d'or l'une au-dessus de l'autre, aux 2e et 3e de sinople plain[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Frégimont
Blason de Frégimont Blason D'azur au mont de trois coupeaux de sinople accompagnés en chef de deux aquilons affrontés d'argent ; au chef de gueules chargé d'une balance d'or.
Détails Créé en 2015 par Jean-François Binon[1].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Frespech
Blason de Frespech Blason Parti : au 1) d’azur aux trois étoiles d’or rangées en pal, au 2) d’or aux trois bandes de gueules ; le tout enfermé dans une bordure de sable chargée de onze besants d’argent
Devise 
"Cal prene lou tens coume ben e lou mounde coume soun" (Il faut prendre le temps comme il vient et les gens comme ils sont)
Détails Le blason de la ville reprend certains éléments du blason des Montferrand.
Officiel, adopté par le conseil municipal le , créé par Roger Séré[12].
Fumel
Blason de Fumel Blason D'or au mont de trois pointes d'azur[1].
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (rébus ⇒ fumée/feu).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Fauguerolles, Fauillet, Ferrensac, Feugarolles, Fieux et Fongrave
Pas de blasons pour Fals

G[modifier | modifier le code]

Gontaud-de-Nogaret
Blason de Gontaud-de-Nogaret Blason Écartelé d’or et de gueules[1].
Détails Ces armoiries sont celle des Gontaut-Biron
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Granges-sur-Lot
Blason de Granges-sur-Lot Blason Coupé au 1) d’or au château de gueules ouvert du champ et maçonné de sable, soutenu d’une croisette de pourpre, au 2) fascé ondé d’argent et d’azur à la barre de sable brochant.
Devise 
"Locus Sancti Damiani de Grangia" (Localité de Saint Damien de Granges)
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[13].

Pas d'informations pour les communes suivantes : Galapian, Gaujac, Gavaudun, Grateloup-Saint-Gayrand, Grayssas, Grézet-Cavagnan et Guérin

H[modifier | modifier le code]

Pas d'informations pour les communes suivantes : Hautefage-la-Tour et Houeillès
Pas de blason pour Hautesvignes

J[modifier | modifier le code]

Jusix
Blason de Jusix Blason Taillé, de pourpre à un épi de maïs d’or en pal, et du second, à une feuille de tabac de sinople aussi en pal, à la rivière en Champagne ondée d’Azur, ombré d’argent, un rocher du dernier émergeant et portant l’inscription : "1906, quand je t’ai vue …".
Devise 
"Quand je t’ai vue, j’ai pleuré, quand je te reverrai, je pleurerai"[14]
Détails Créé en 1990 par Serge Hubert.

L[modifier | modifier le code]

Labretonie
Blason de Labretonie Blason Écartelé : au premier de gueules au léopard d'or, armé et lampassé d'azur, au deuxième d'hermine plain, au troisième d'argent à la prune de pourpre, tigée et feuillée au naturel, au quatrième tiercé en bande d'or, de gueules et d'azur[15].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Lacapelle-Biron
Blason de Lacapelle-Biron Blason D'azur à trois bandes d'argent chargées de neuf boulets de charbon de sable, 2, 5 et 2.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias
Alias du blason de Lacapelle-Biron
D'argent semé de charbons ardents de gueules, à trois bandes d'azur[1].
Lafox
Blason de Lafox Blason Écartelé: au 1er d'argent au pont droit isolé, crénelé d'or, maçonné de sable, d'une arche enjambant une rivière d'azur surmontée d'une roue de moulin d'or, au 2e de gueules à saint Christophe d'or portant sur son épaule l'enfant Jésus d'or tenant dans sa senestre un monde du même cerclé et croiseté d'azur, au 3e de gueules au léopard d'or armé et lampassé d'azur, au 4e d'argent au filet ondé en barre mouvant d'une fasce ondée d'une pièce et sur lequel broche une trangle, le tout alésé d'azur[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Lagruère
Blason de Lagruère Blason Écartelé : au premier de gueules au léopard d'or, au deuxième d'argent aux trois fasces ondées d'azur, au troisième d'argent à la grue d'azur tenant sa vigilance du même, au quatrième de gueules à la gerbe d'or liée d'azur[16].
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (Lagruère/grue).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Laparade
Blason de Laparade Blason D'argent au puits de gueules, maçonné de sable; au chef de gueules chargé d'un léopard d'or[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Laplume
Blason de Laplume Blason D'azur aux trois tours couvertes d'argent, girouettées de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias
Alias du blason de Laplume
D'azur à trois tours d'or, celle de la pointe sommée d'un bouquet de trois plumes d'argent, le tout enfermé dans une filière du même.
Alias du blason de Laplume
D'azur à trois tours terrassées et couvertes d'argent, girouettées de gueules, celle du milieu plus haute, sommée d’une croisette pattée de sable[1].
Laroque-Timbaut
Blason de Laroque-Timbaut Blason D’azur à l'épée basse d’argent au pommeau d’or, adextrée d’un lion et senestrée d’un poisson en pal, les deux adossés aussi d’argent.
Détails Officiel, adopté le [17]
Laugnac
Blason de Laugnac Blason Écartelé au 1) et au 4) d’azur aux deux balances de deux plateaux d’argent l’une sur l’autre, au 2) et 3) de gueules aux trois bandes d’or.
Devise 
"Cand lou sourel se levo, se levo per tout le mounde" (Quand le soleil se lève, il se lève pour tout le monde)
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[18].
Lauzun
Blason de Lauzun Blason Tiercé en bande d’or, de gueules et d’azur[19].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Lavardac
Blason de Lavardac Blason De gueules à la bande d’argent chargée de trois tourteaux du champ.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias
Alias du blason de Lavardac
De gueules à trois besants d'argent rangés en bande[1].
Layrac
Blason de Layrac Blason De sinople à la grappe de raisin tigée et feuillée de pourpre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Alias
Alias du blason de Layrac
De sinople à la grappe de raisin tigée et feuillée de pourpre accompagnée de trois étoiles d’or mal ordonnées[20].
Lusignan-Petit
Blason de Lusignan-Petit Blason Burelé d’argent et d’azur[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Lacaussade, Lacépède, Lachapelle, Lafitte-sur-Lot, Lagarrigue, Lalandusse, Lamontjoie, Lannes, Laperche, Lasserre, Laussou, Lavergne, Lédat, Lévignac-de-Guyenne, Leyritz-Moncassin et Lougratte
Pas de blasons pour les communes suivantes : Labastide-Castel-Amouroux, Lagupie, Longueville et Loubès-Bernac

M[modifier | modifier le code]

Marcellus
Blason de Marcellus Blason Parti : au 1, d'argent au drapeau tricolore mis en pal ; au 2, de gueules à l'étoile d'or; le tout sommé d'un chef d'azur chargé de trois abeilles d'or[21].
Détails Créé en 1865.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Marmande
Blason de Marmande Blason De gueules aux quatre tours d'argent, maçonnées de sable, posées en croix et confrontées par leurs pieds, entre lesquels est posée une croix potencée aussi d'argent, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or.
Détails Les quatre tours du blason correspondent aux quatre premières portes de la ville. Le chef de France a été ajouté en 1414 par Charles VI grâce à sa fidélité[22].
Officiel, présent sur le site internet de la commune[23]
Marmont-Pachas
Blason de Marmont-Pachas Blason Coupé au 1) parti au I de gueules au coq de sable, au II d’or à la coquille au naturel ; au 2) d’azur aux cinq épis d’or liés en gerbe[1].
Détails * Ces armes sont fautives : sable sur gueules, or sur argent.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Mas-d'Agenais (Le)
Blason de Mas-d'Agenais (Le) Blason De gueules à trois mains senestres appaumées d'or[1].
Détails Officiel, présent sur le site internet de la commune[24]
Mauvezin-sur-Gupie
Blason de Mauvezin-sur-Gupie Blason D'or à deux fasces de gueules[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Meilhan-sur-Garonne
Blason de Meilhan-sur-Garonne Blason De gueules à la tour d'or, accompagnée de trois grenouilles du même.
Détails Officiel, présent sur le site internet de la commune[25].
Alias
Alias du blason de Meilhan-sur-Garonne
De gueules à la tour d'or, accompagnée de trois grenouilles d'argent[1].
Mézin
Blason de Mézin Blason D'azur aux trois fleurs de lys d'argent, bordées d'or[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Miramont-de-Guyenne
Blason de Miramont-de-Guyenne Blason Parti : au premier de gueules à l'épée haute d'or, au second d'azur au château d'argent, accompagné de deux gerbes de blé du même, une en chef et une en pointe.
Devise 
"Le fort céans 1494 portait le faible"[26]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Moirax
Blason de Moirax Blason De gueules aux deux clefs d’argent passées en sautoir, à l’épée du même brochant sur le tout[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Monbahus
Blason de Monbahus Blason De gueules au léopard d’or accompagné de deux meules de moulin d’argent, une en chef et une en pointe[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Monbalen
Blason de Monbalen Blason Parti :au 1) d’or aux deux roses de gueules boutonnées d’argent l’une sur l’autre, au 2) de sinople au poisson d’argent posé en pal ; le tout sommé d’un chef parti de sinople et d’or chargé de deux entrelacs de sable brochant sur le parti.
Devise 
"Fay pla e daisso dire" (Fais bien et laisse dire)[26].
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré
Monclar
Blason de Monclar Blason Parti : au premier d'azur aux deux tours d'argent ajourées de sable, celle de senestre plus haute, reliées par un mur aussi d'argent, le tout maçonné aussi de sable, surmonté d'un croissant d'argent et soutenu d'un soleil non figuré d'or, au second mi-parti de gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d'or[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Moncrabeau
Blason de Moncrabeau Blason Écartelé : au premier et au quatrième d'azur aux trois fleurs de lys d'or, au deuxième et au troisième d'argent plain[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Monflanquin
Blason de Monflanquin Blason D'azur au mont d'or mouvant de la pointe, surmonté de deux étoiles du même, au chef aussi d'azur chargé d'un mur crénelé surchargé d'une tour et de deux demies, le tout d'or[26].
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (Monflanquin/mont).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Monsempron-Libos
Blason de Monsempron-Libos Blason De gueules à quatre pals abaissés d'or, surmontés de trois flammes d'argent[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Montayral
Blason de Montayral Blason Parti : au 1er un casque romain, au 2e une mitre; le tout sommé d'un chef chargé d'une fasce ondée[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Montesquieu
Blason de Montesquieu Blason D'azur à la fasce d'or, accompagnée en chef de deux coquilles du même et en pointe d'un croissant d'argent[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Monteton
Blason de Monteton Blason De gueules au chevron d'or, à une branche de prunier de sinople en barre, feuillée de même et fruitée de deux pièces de pourpre, posée sur une claie de sable, brochant sur le tout et soutenue d'une anguille d'argent, lorée d'or, la tête et la queue brochant sur le chevron ; le tout accompagné en pointe d'une jumelle ondée d'azur[26].
Détails * Ces armes sont fautives : azur sur gueules.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Montpezat
Blason de Montpezat Blason De gueules à l'épée haute d'or portant sur sa pointe une balance de deux plateaux du même[1].
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (MontPezat/pesée).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Monviel
Blason de Monviel Blason Parti: au 1er d'or au dragon de sinople armé et lampassé de gueules, au 2e de sinople à la gerbe de blé d'or liée de gueules; le tout sommé d'un chef de gueules chargé d'un léopard d'or armé et lampassé d'azur.
Détails Créé en 2015 par Jean-François Binon[26].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Moustier
Blason de Moustier Blason Parti : au 1er un lion chargé en abîme d'une aigle de sable et au chef chargé d'une fleur de lis, au 2e des arcades de monastère gothique et au chef chargé d'une clé contournée en fasce[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Madaillan, Marcellus, Masquières, Massels, Massoulès, Mazières-Naresse, Moncaut, Mongaillard, Monheurt, Monségur, Montagnac-sur-Auvignon, Montagnac-sur-Lède, Montastruc, Montauriol, Montaut, Montignac-de-Lauzun, Montignac-Toupinerie, Montpouillan, Moulinet et Moustier

N[modifier | modifier le code]

Nérac
Blason de Nérac Blason D'azur au soleil d'or[27].
Devise 
"Sol justitiæ Christus" (Christ, soleil de justice)
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Nomdieu
Blason de Nomdieu Blason Parti d'argent et de sable à la croix alésée pattée de gueules brochant sur le parti.
Devise 
"Non nobis domine sed nomini tuo da gloriam" (Apporte la gloire, Seigneur, non à nous, mais à ton nom)[28].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour Nicole

P[modifier | modifier le code]

Passage d'Agen (Le)
Blason de Passage d'Agen (Le) Blason Écartelé : aux 1er et 4e d’azur plain, au 2e de gueules à la gerbe d’or, au 3e de gueules à l’ancre d’or ; à la bande d’argent chargée de trois aloses de sable brochant sur l’écartelé.
Devise 
"Lay gesir lay"[29]
Détails Les bateliers qui descendent les rivières, doivent, lorsqu’ils en voient d’autres remonter, leur crier "lay gesir lay", c’est-à-dire de se ranger du côté de la terre car il est plus aisé de s’arrêter au bateau qui monte qu’à celui qui descend.
L’écartelé a été choisi pour représenter les quatre hameaux avec leurs églises respectives :
  • Dolmayrac, avec Saint-Urbain, à vocation essentiellement agricole, est symbolisé par la gerbe d’or,
  • Ganet, avec Sainte-Jehanne,
  • Le Passage, avec Saint-Joseph,
  • Monbusq, avec Notre-Dame de l’Assomption, à vocation fluviale, est symbolisé par l’ancre d’or.


Les couleurs de l’écartelé indiquent l’appartenance du territoire de la commune à la Gascogne, une des fiertés de ses habitants.


La bande argentée et les trois poissons (aloses) de sable symbolisent la Garonne.

Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Penne-d'Agenais
Blason de Penne-d'Agenais Blason D'azur aux trois coquilles rangées en pointe, surmontées à dextre de deux clefs passées en sautoir et à senestre d'un château de trois tours, le tout d'or[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pinel-Hauterive
Blason de Pinel-Hauterive Blason D'argent au pieu de sinople[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pont-du-Casse
Blason de Pont-du-Casse Blason D’argent à la croix pattée alésée de gueules, chaussé d’azur aux quatre fasces ondées d’argent, au point alésé d’or maçonné de sable brochant en pointe sur le tout.
Devise 
"Chêne je suis, chêne je reste, jamais ne plie"
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (pont).
Officiel, adopté le [30]
Port-Sainte-Marie
Blason de Port-Sainte-Marie Blason D'azur au pont de trois arches d'argent sommé de trois tours du même, celle du milieu donjonnée et chargée d'un cadran d'horloge, le tout sur une rivière de sinople chargée de Notre Dame tenant l'Enfant Jésus d'or, assise sur un croissant aussi d'argent, accostée de deux anges affrontés aussi d'or qui la couronnent d'une couronne fermée du même.
Devise 
"Sancta Maria, ora pro nobis" (Sainte Marie, priez pour nous)[31]
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (Sainte-Marie).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Poudenas
Blason de Poudenas Blason D'argent au lion d'azur armé et couronné de gueules[32].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Prayssas
Blason de Prayssas Blason De gueules à deux balances d'or[26].
Détails Officiel.
Puch-d'Agenais
Blason de Puch-d'Agenais Blason D'azur à un arbre d'or posé sur un mont du même[26].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Pujols
Blason de Pujols Blason D'azur au chevron d'or, à la bordure componée d'argent et de sable.
Devise 
"Como feras troberas"[1]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Puymirol
Blason de Puymirol Blason D'or au mont de gueules posé en abîme, accosté de deux arbres de sinople[26].
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (Puymirol : puy ⇒ mont).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Pailloles, Pardaillan, Parranquet, Paulhiac, Peyrière, Pindères, Pompiey, Pompogne, Puymiclan et Puysserampion
Pas de blasons pour Poussignac

R[modifier | modifier le code]

Roquefort
Blason de Roquefort Blason Échiqueté: aux 1er et 4e d'azur à la fasce d'or accompagnée, en chef, de deux coquilles du même et, en pointe, d'un croissant d'argent, aux 2e et 3e d'azur au chevronel d'or accompagné en pointe d'une salamandre d'argent, couchée dans son brasier d'or, et surmontée d'un soleil du même.
Devise 
"Virtutem fortuna"[1]
Détails Reprise des armes des De Secondat, barons de Montesquieu et de Roquefort, avec l'accord de cette famille.
Officiel, blason adopté en 2013.
Roumagne
Blason de Roumagne Blason Tiercé en fasce : au premier de sinople aux deux fasces ondées d'argent, à l'église d'or brochant sur le tout, au deuxième d'azur au léopard d'or, couronné, armé et lampassé de gueules, au troisième de sinople aux deux églises d'or.
Devise 
"Vim unctio facit"[33]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Rayet, Razimet, Réaup-Lisse, La Réunion, Rives, Romestaing et Ruffiac

S[modifier | modifier le code]

Saint-Antoine-de-Ficalba
Blason de Saint-Antoine-de-Ficalba Blason D'argent au tau d'azur chargé sur sa branche transversale de trois besants d'or.
Détails Officiel, adopté le , créé par Jean Delaneuville[34].
Saint-Barthélemy-d'Agenais
Blason de Saint-Barthélemy-d'Agenais Blason Écartelé : au premier de gueules au léopard d'or, armé et lampassé d'azur, au deuxième et au troisième tiercé en bande d'or, de gueules et d'azur, au quatrième de gueules au château donjonné d'or, ouvert du champ, maçonné de sable[34].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Hilaire-de-Lusignan
Blason de Saint-Hilaire-de-Lusignan Blason Tiercé en pairle au 1) d’argent au lion de gueules couronné d’or, au 2) de gueules au serpent ondoyant en pal d’or, au 3) d’azur à la tierce ondée d’argent accompagnée, en pointe, d’une ancre avec sa gumène d’or[34].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Martin-de-Beauville
Blason de Saint-Martin-de-Beauville Blason De gueules à la barre d’or chargé de trois fers de dard d’azur futés de sable à plomb, accompagnée, en chef d’un épervier essorant d’argent tenant un rameau d’olivier de sinople dans sa serre dextre et en pointe d’un lion aussi d’or à la filière du même.
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[34].
Saint-Maurin
Blason de Saint-Maurin Blason D'azur au lion d'or adextré du donjon et senestré du clocher de l'abbaye du lieu, tous deux d'or, essorés et maçonnés de sable et posés sur une terrasse de sinople, voûtée à dextre et ployée à senestre[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Pastour
Blason de Saint-Pastour Blason De gueules à la croix alésée d’argent au chef cousu d’azur chargé de trois fleurs de lys d’or[34].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Robert
Blason de Saint-Robert Blason D’azur au chevronnel accompagné de deux étoiles en chef et d’un soleil non figuré en pointe le tout d’or.
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[34].
Saint-Sardos
Blason de Saint-Sardos Blason De gueules à l’épée d’or posée à senestre, adextrée d’un léopard du même en pointe, au franc-quartier cousu d’azur chargé d’une fleur de lys aussi d’or, à la filière du même chargée de onze tourteaux du champ.
Devise 
"Saint Sardos tenguet, la libertat caousiguet" (Saint Sardos a tenu, la liberté a choisi)[35]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Sixte
Blason de Saint-Sixte Blason De gueules à une gabarre arrêtée d'argent, son mât accompagné d'un léopard d'or à dextre et d'une croix cléchée, vidée et pommetée d'or de douze pièces à sénestre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Saint-Urcisse
Blason de Saint-Urcisse Blason Parti : au 1) de pourpre à la crosse d’or, au 2) coupé au I de gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or et au II de sinople à l’orchidée de trois pétales d’argent boutonnée d’or et de sable.
Devise 
"Quitte passa l'aygo al riou"
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[36].
Sainte-Bazeille
Blason de Sainte-Bazeille Blason Écartelé : au 1) tiercé en bande d’or, de gueules et d’azur, au 2) de gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or au 3) de gueules plain au 4) de gueules à la fasce d’argent ; à la fasce ondée d’argent brochant sur la partition ; sur le tout d’azur à la hache d’armes d’argent, à la bordure d’or chargée de neuf tourteaux du champ ; le tout sommé d’un comble de gueules chargé d’un léopard d’or, flanqué en pal d’azur à dextre et à senestre et à senestre, chaque pal chargé d’une fleur de lys aussi d’or[34].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sainte-Colombe-en-Bruilhois
Blason de Sainte-Colombe-en-Bruilhois Blason D’argent au lion d’azur, couronné d’or, armé et lampassé de gueules[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sainte-Livrade-sur-Lot
Blason de Sainte-Livrade-sur-Lot Blason D’azur à Sainte Livrade auréolée d’or tenant dans sa dextre une palme du même[34].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sainte-Maure-de-Peyriac
Blason de Sainte-Maure-de-Peyriac Blason De gueules au pal d'argent maçonnée à l'ancienne, accosté de deux grappes de raisins adossées, tigées et feuillées de même[34].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sauvagnas
Blason de Sauvagnas Blason D’argent à la croix pattée alésée de gueules, au chef du même chargé de deux coquilles d’or.
Devise 
"A Sen Salbi, tout es poulit, tout es benezit" (À Saint-Salvy, tout est joli, tout est béni)
Détails Officiel, adopté le , créé par Roger Séré[37].
Sauvetat-de-Savères (La)
Blason de Sauvetat-de-Savères (La) Blason De gueules au pont droit de trois arches alésé d’or sommé d’une tour du même ouverte et ajourée de sable, au chef aussi d’or chargé de trois croisettes aussi de sable[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sauvetat-du-Dropt (La)
Blason de Sauvetat-du-Dropt (La) Blason Tranché au 1) d’azur à la tour carrée d’or maçonnée, ouverte et ajourée de sable, au 2) d’argent au pont droit de huit arches de sable ; au franc-quartier de gueules chargé de trois léopards l’un sur l’autre[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Sos
Blason de Sos Blason De gueules à deux clés d'argent passées en sautoir et nouées d'azur[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

T[modifier | modifier le code]

Tayrac
Blason de Tayrac Blason Parti : au 1) de gueules à la statuette en pied de la Vénus de Tayrac contournée d’or, au 2) d’azur au menhir d’argent, à deux annelets d’or brochant sur la partition l’un sur l’autre.
Devise 
"Arriba, passa, resta" (Arrivé, passé, resté)[38]
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Temple-sur-Lot (Le)
Blason de Temple-sur-Lot (Le) Blason De gueules à la tour d’or ouverte du champ, senestrée d’un avant mur aussi d’or ajouré d’une croisette pattée aussi du champ, le tout maçonné de sable, soutenu d’une rivière ondée d’azur mouvant de la pointe, chargé d’ondes d’argent[39].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Tonneins
Blason de Tonneins Blason Coupé : au premier de sinople au croissant d'or surmonté de trois étoiles mal ordonnées du même; au second d'azur aux deux tours d'or surmontées d'une fleur de lys du même.
Détails En 1699, le Roi Soleil, Louis XIV, inventa un nouvel impôt sur les armoiries pour financer les nouvelles constructions du Château de Versailles. Les Tonneinquais ne pensaient pas payer cet impôt car ils n’avaient pas d’armoiries. Mais on leur en attribua d’office.

Tonneins-Dessous reçut un blason d’azur à trois tours d’or rangées sur une terrasse de sable et Tonneins-Dessus reçut un autre blason de couleur sable et à trois coquilles d’or. Mais les consuls des deux cités n’en voulurent point et en choisirent d’autres.
Tonneins-Dessous en choisit un de couleur azur à deux tours crénelées et ajourées surmontées d’une Fleur de lys. Tonneins-Dessus choisit un blason de couleur verte au croissant d’argent surmonté de trois étoiles.
Le blason actuel est donc composé des deux blasons choisis par les Tonneinquais : 1 étoile pour le bourg de Fauillet, 1 pour celui d’Ayet et 1 pour Tonneins. Le croissant désigne la forme qu’affecte la Garonne devant Tonneins-Dessus. Une tour pour Tonneins-Dessous et l’autre pour Tonneins-Dessus et, entre les deux, un Lys symbole de la paix entre les deux cités.

  • Blason fr Tonneins-Dessus (Tonneins, Lot-et-Garonne).svg Tonneins-Dessus : De sable à 3 coquilles d'or.
  • Blason fr Tonneins-Dessous (Tonneins, Lot-et-Garonne).svg Tonneins-Dessous : D'azur à 3 tours d'or posées en fasce sur une terrasse de sable.[40]

Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Tournon-d'Agenais
Blason de Tournon-d'Agenais Blason De sinople aux quatre tours d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

V[modifier | modifier le code]

Varès
Blason de Varès Blason De sinople au pont voûté d'or, maçonné de sable, posé sur une rivière d'azur agitée d'argent et mouvant de la pointe, et sommé d'un cerf d'argent, ledit cerf accompagné en flancs de quatre feuilles de chêne d'or nervurées du champ, celles de dextre posées en chevron couché et celles de senestre en chevron contourné; au comble d'argent chargé de l'inscription "VARÈS" de gueules, flanqué en pal du même, chaque flanc chargé d'un léopard lionné d'or, celui de dextre contourné
Détails Adopté en conseil municipal le 12 décembre 2013[41].
Verteuil-d'Agenais
Blason de Verteuil-d'Agenais Blason D'or à l'arbre terrassé de sinople.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Vianne
Blason de Vianne Blason Écartelé, au I et au IV contr-écartelé d'or et de gueules, au II de gueules à trois léopards d’or, armés et lampassés d’azur, au III aussi de gueules à la croix de Toulouse (cléchée, vidée et pommetée d'or).
Détails Vianne, étant une bastide, ne possédait pas de blason. Celui décrit ci-dessous a été créé à l'occasion des fêtes du septcentenaire de la création de la bastide.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Villefranche-du-Queyran
Blason de Villefranche-du-Queyran Blason D'azur à la tour côtoyée d'un entremur senestre d'argent.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Villeneuve-sur-Lot
Blason de Villeneuve-sur-Lot Blason D'azur au pont de cinq arches d'argent, sommé de trois tours du même, celle du milieu plus élevée, celles de dextre et senestre surmontées d'une fleur de lys d'or, sur une rivière aussi d'argent.
Détails Cette description a été faite pour la première fois en 1547 par le roi de France Henri II. Le blason représente à la fois le pont, symbole de la ville, dans son ancienne configuration (cinq arches, trois tours) et, par la fleur de lys, le pouvoir royal (la ville a été fondée par Alphonse de Poitiers, frère de saint Louis).
Le statut officiel du blason reste à déterminer.
Villeréal
Blason de Villeréal Blason D'azur à trois tours d'or maçonnées de sable[1].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pas d'informations pour les communes suivantes : Villebramar, Villeneuve-de-Duras et Villeton
Pas de blasons pour Virazeil

X[modifier | modifier le code]

Pas d'informations pour Xaintrailles

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az et ba Armorial de France
  2. http://genealogie-en-47.fr/Heraldique/Armorial/Armorial_B_01.html Cercle Héraldique Généalogique Historique du Lot-et-Garonne]
  3. Site internet de Casseneuil
  4. GASO - Banque du blason - 47050
  5. Histoire de Casteljaloux sur le site officiel de la commune.
  6. GASO - Banque du blason - 47053
  7. GASO - Banque du blason - 47060
  8. GASO - Banque du blason - 47069
  9. GASO - Banque du blason - 47075
  10. GASO - Banque du blason - 47079
  11. GASO - Banque du blason - 47091
  12. GASO - Banque du blason - 47105
  13. GASO - Banque du blason - 47111
  14. Cercle Héraldique Généalogique Historique du 47
  15. GASO - Banque du blason - 47122
  16. GASO - Banque du blason - 47130
  17. GASO - Banque du blason - 47138
  18. GASO - Banque du blason - 47140
  19. GASO - Banque du blason - 47140
  20. Cercle Héraldique Généalogique Historique du 47
  21. Cercle Héraldique Généalogique Historique du 47
  22. GASO - Banque du blason - 47157
  23. Site officiel de Marmande > Marmande > Histoire et Patrimoine, bas de page, consulté le 9 janvier 2012.
  24. Site officiel du Mas-d'Agenais, consulté le 9 janvier 2012.
  25. Site officiel de Meilhan-sur-Garonne, bas de page, consulté le 9 janvier 2012.
  26. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q Cercle Héraldique, Généalogique et Historique du 47 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « L.27armorial_du_47 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  27. Cercle Héraldique, Généalogique et Historique du 47
  28. GASO - Banque du blason - 47197
  29. GASO - Banque du blason - 47201
  30. GASO - Banque du blason - 47209
  31. GASO - Banque du blason - 47210
  32. http://www.communes.com/images/orig/aquitaine/lot-et-garonne/poudenas_47170/Poudenas_19334_Le-fronton-de-pala.jpg
  33. GASO - Banque du blason - 47226
  34. a, b, c, d, e, f, g, h et i [1]
  35. GASO - Banque du blason - 47276
  36. GASO - Banque du blason - 47281
  37. GASO - Banque du blason - 47288
  38. GASO - Banque du blason - 47305
  39. GASO - Banque du blason - 47306
  40. Cercle Héraldique Généalogique Historique du Lot-et-Garonne
  41. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=12170

Liens externes[modifier | modifier le code]