Armistice d'Erzincan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’armistice d'Erzincan (Erzindjan), signé le [1], mit fin au conflit entre l'Empire ottoman et la Russie bolchévique dans le cadre de la campagne perse et du Caucase sur le front du Moyen-Orient. Il fut signé entre la 3e armée ottomane et le Comité spécial de Transcaucasie (Особый Закавказский Комитет) à la suite de l'arrivée au pouvoir des bolchéviques en Russie (cf. Révolution russe).

Conséquences[modifier | modifier le code]

Cet armistice voit ainsi le retrait des troupes russes de Perse et du Caucase et sera suivi peu de temps après par le traité de Brest-Litovsk avec l'Empire allemand en , qui voit le désengagement de la Russie de la Première Guerre mondiale.

Les forces britanniques déployées au Caucase durent être rappelées en Palestine et en Mésopotamie à cause de la pression exercée par l'armée ottomane dans la région.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Duclert, "L'Empire ottoman et la conduite de la guerre", in Stéphane Audoin-Rouzeau, Jean-Jacques Becker (sous la direction de), Encyclopédie de la Grande Guerre (1914-1918), Paris, Bayard, 2004, p. 529.