Armande Navarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Armande Navarre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (81 ans)
Nationalité
Activité

Armande Navarre est une actrice française, née Monique Beaurepaire.

Elle est la sœur du peintre André Beaurepaire[1].

Elle s'est rendue célèbre par son rôle-titre dans le feuilleton La Prunelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sur les planches de Paris, Armande Navarre joue en 1955 à la Comédie Caumartin dans Un monsieur qui attend et en 1958 au Théâtre de la Madeleine dans La Folie de Louis Ducreux, avec Claude Dauphin, Élina Labourdette et Nicole Berger. En 1959, elle est Cruche dans Les Bâtisseurs d'empire de Boris Vian, avec la toute jeune Dany Saval, dans une mise en scène de Jean Négroni au Théâtre Récamier.

Sa carrière au cinéma commence en 1955 avec le rôle du mannequin Arlette chez Georges Lampin dans Rencontre à Paris, suivi par son rôle de la jeune Esther dans L'Homme à l'imperméable de Julien Duvivier. Sosie de Martine Carol, elle a joué la jeune habilleuse Pivoine, dans le policier Nathalie (1957).

Son premier grand rôle principal au cinéma, Armande Navarre le trouve en 1959 avec François Périer et Micheline Presle dans Bobosse d'Étienne Périer. Elle tourne beaucoup, entre autres avec Jean Gabin dans Maigret et l'Affaire Saint-Fiacre (Myriam, l'amie de Robert Hirsch) ou avec Darry Cowl dans Le Petit Prof dans le rôle de Tosca, la fille de Rosy Varte. Dans le segment Tu ne déroberas point dans Le Diable et les Dix Commandements, elle incarnait la fiancée de Jean-Claude Brialy.

Après ces débuts prometteurs, Armande Navarre tourne beaucoup pour la télévision. En 1967, elle a joué son plus grand rôle dans le feuilleton La Prunelle, une danseuse qui se transforme en détective. Claude Jade, qui a joué le rôle de sa copine et nièce Rosette, écrit dans son livre Baisers envolés : « Le rôle-titre est tenue par une comédienne qui a le double de mon âge, Armande Navarre. Elle est vive, bien faite, assez gouailleuse et gentille, c'est manifestement une ancienne brune aux cheveux très blonds, avec le petit nez 'spirituel' qu'on a connu à beaucoup d'actrices dans les années soixante. »

Après cette série, tournée en 1967 et diffusée en 1968, elle a disparu des écrans.

En 1970, elle joue dans Herminie de Claude Magnier.

Armande Navarre est la sœur du décorateur de théâtre André Beaurepaire.

Théâtre[modifier | modifier le code]

(liste sélective)

Filmographie[modifier | modifier le code]

(liste sélective)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « La prunelle », sur php88.free.fr (consulté le 6 juin 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]