Armand Thiery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Armand Thiery
logo de Armand Thiery

Création 1841
Dates clés 1991 (immatriculation société actuelle)
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan tout pour les Berthounes !
Siège social Levallois-Perret
Drapeau de la France France
Direction Rodolphe Deveaux (depuis 2009)
Actionnaires Famille Deveaux
Activité Commerce de détail d'habillement en magasin spécialisé
Produits prêt-à-porter
Société mère Groupe Deveaux
Sociétés sœurs Groupe Progrés

Riu Aublet Première Vision Ecce (Ecce Uomo) Cegid Devlocation Deveaux Sas Immobilière et Mobilière de Montagny IMM (Edji)

Effectif 2 320 en 2018
SIREN 380 622 332
Site web armandthiery.fr

Chiffre d'affaires 376 882 300 € en 2018
Résultat net 18 114 400 € en 2018[1]

Armand Thiery est une enseigne de magasins de prêt-à-porter, fondée en 1841 à Saint-Ghislain en Belgique, ainsi qu'une marque commerciale sous laquelle sont vendus ses produits.

Aujourd'hui, l'entreprise est divisée en quatre chaînes de magasins : « AT homme », « AT femme », la marque « Toscane » et la marque « Edji ».

Elle dispose de 580 établissements en France , Monaco et en Belgique. Armand Thiery appartient à la famille de Lucien Deveaux, qui a racheté la société à Bidermann en 1995 pour 150 millions de francs.

La fortune professionnelle de Lucien Deveaux et de sa famille est estimée à 250 millions d'euros[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Armand Thiery Homme, Italie 2, Paris.

Les frères Thiéry ouvrent en 1841 leur premier magasin de draps à Saint-Ghislain, sous l'enseigne Thiery frères[3]. Le fils d'un des frères, nommé Eugène développe ensuite l'entreprise familiale en ouvrant de nombreux points de vente en France.

C'est le petit-fils des créateurs, Armand, qui donne son nom à l'enseigne en 1963. En 1968, la société s'associe avec les magasins Sigrand, et l'année suivante, l'enseigne devient Armand Thiery et Sigrand.

La crise du secteur textile dans les années 1970 pousse Armand et son fils Nicolas à céder leur entreprise en 1991 au groupe PPR.

Afin de réduire son endettement, le groupe PPR cède en 1995 l'entreprise à Bidermann[4].

Candidats favoris du CIRI (Comité interministériel de restructuration industrielle) et des banques créancières du groupe Bidermann en difficulté, MM. Deveaux et Jama concluent en 1995 un protocole d'accord portant sur la reprise des actifs français du groupe d'habillement masculin, soit 1,7 milliard de francs de CA et 3 200 emplois[5],[6].

Armand Thiery crée en 2007 « Toscane », magasins dédiés aux femmes qui s'habillent du 44 au 52, commercialisant des collections à l'attention des femmes rondes.

En 2011, une nouvelle enseigne appelée « Edji » (par digression du terme anglais EDGY - être à la pointe) est créée, destinée principalement aux jeunes femmes. L'enseigne dispose de neuf points de vente.

Réseau de distribution[modifier | modifier le code]

L'enseigne comporte 580 points de vente (dont des multi-enseignes) sur le territoire français et belge :

  • Armand Thiery Homme : 200 points de vente (dont 7 en belgique et 1 à Monaco)
  • Armand Thiery Femme : 284 points de vente (dont 4 en belgique et 1 à Monaco)
  • Toscane : 114 points de vente (dont 1 en belgique)
  • Edji : 9 points de vente

Trois sites marchands relayent l'offre commerciale :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/etablissements/armand-thiery-sas-380622332.html
  2. nc, « les 500 --- », challenges,‎
  3. Histoire de l'entreprise
  4. « Pinault a cédé Armand Thiery à Bidermann », sur lesechos.fr (consulté le )
  5. « Bidermann: Lucien Deveaux franchit un pas vers la reprise du groupe », sur lesechos.fr (consulté le )
  6. L'Usine Nouvelle, « TEXTILE-HABILLEMENTLUCIEN DEVEAUX À LA BARRE DE BIDERMANNLucien Deveaux va reprendre les activités européennes du groupe Bidermann.Il se partagera la tâche avec son associé, Sylvain Jama. », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]