Armand René du Châtellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Armand René du Châtellier
Fonction
Maire de Pont-l'Abbé (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
Château de Kernuz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Membre de
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maufras et Le Châtellier.

Armand René du Châtellier ou Armand René de Maufras du Châtellier, né le à Quimper et mort le au château de Kernuz à Pont-l'Abbé, est un archéologue, historien et économiste français.

Historique familial[modifier | modifier le code]

Armand René Maufras du Châtellier est né dans une famille d'ancienne bourgeoisie originaire de Normandie , établie en Bretagne au XVIIIe siècle[1], issue de Jean Maufras, (mort en 1764), bourgeois de Poilley, (Manche. *Louis Maufras, sieur du Châtellier (1718-1797), était économe de l'Abbaye de Saint-Georges, juge de paix, feudiste distingué, auteur du chartrier de l'Évêché de Léon. *René Louis Maufras du Châtellier 1754-1845), était commissaire du roi, président du tribunal de Quimper, (Finistère). *Paul Armand Maufras du Châtellier (1835-1905), était lauréat de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres, président de la Société archéologique du Finistère, officier de l'Instruction publique.

Armes de la famille[modifier | modifier le code]

« de gueules à 3 molettes d'or : 2 et 1., et un trèfle de sinople en abîme ; parfois écartelé: d'azur à la fasce d'argent chargée de 3 têtes de lions de gueules et accompagnée de 3 molettes d'argent : et 1 ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Armand René du Châtellier est membre fondateur de l'Académie des sciences morales et politiques, président en 1850 d'une société savante l'Académie des sciences morales, des lettres et des arts de Versailles. Il a fondé l'Association bretonne et le journal Le Quimperois[2]. Propriétaire châtelain de Kernuz, il est aussi maire de Pont-l'Abbé du 16 février 1874 au 8 novembre 1877.

Son fils Paul-Armand du Châtellier, archéologue breton connu, rassembla au château de Kernuz une vaste collection d'objets, vases, outils et bijoux de la Préhistoire dont l'essentiel se trouve désormais au musée des Antiquités nationales à Saint-Germain-en-Laye.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la Révolution dans les départements de l'ancienne Bretagne, livre publié en 1836[3] .
  • La mort de Louis XVI : scènes historiques de juin 1792 à janvier 1793, Moutardier éditeur, Paris, 1828
  • La mort des Girondins, drame en cinq actes, Paris, Rapilly éditeur, 1829
  • La guerre de Vendée
  • Les persécutions religieuses et la Convention
  • Des alphabets celtiques et celto-armoricains
  • L'Inde antique
  • Mémoire sur la pêche à la sardine
  • Évêché et ville de Quimper

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri de La Messelière, Filiations Bretonnes, Prudhomme, Saint-Brieuc, 1914, T.III, p.693-694
  2. http://fr.topic-topos.com/eveche-et-ville-de-kemper-pont-l-abbe
  3. A. du Châtellier, Histoire de la révolution en Bretagne,4 tomes, réédité Morvran, Berrien, 1977 [ (ISBN 2-85968-003-9)]


Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]