Armand Leleux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leleux.
Armand Leleux
Naissance
Décès

Dardagny (Suisse)
Nom de naissance
Armand Hubert Simon Leleux
Nationalité
Activité
Maître
Mouvement
Fratrie
Conjoint
Louise-Émilie Leleux-Giraud (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Armand Leleux[1], né le à Paris, mort à Dardagny le , est un peintre français.

Il est le frère cadet du peintre Adolphe Pierre Leleux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maison d'Armand Leleux à Dardagny

Élève d'Ingres, Armand Leleux l'accompagne en Italie en 1835. Il expose pour la première fois au Salon de Paris en 1839. En 1840, il est envoyé en Espagne pour réaliser des copies des maîtres espagnols. Il voyage beaucoup, en Espagne, en Italie, en Allemagne, puis s'installe en Suisse. En 1848, il épouse Louise-Émilie Giraud (1824-1885), Genevoise et peintre comme lui. Le couple vit alors entre Paris et Dardagny où les parents d'Émilie possèdent un petit château. Le couple y accueille de nombreux amis, parmi lesquels Jean-Baptiste Camille Corot, Théophile Gautier ou Eugène Sue. La couple a eu deux enfants, Hélène et Léon[2]

En 1864, Armand Leleux reçoit de S. M. le roi d'Italie la croix de chevalier des SS. Maurice et Lazare [3]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Comme son frère, Armand Leleux peint des scènes de genre folkloriques ou pittoresques dans un style réaliste. Mais il exécute aussi des tableaux plus intimistes représentant des intérieurs dans un style flamand ou hollandais.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Armand Leleux, Souvenirs d'artiste, Bibliothèque universelle, 1882

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Armand Hubert Simon Leleux.
  2. Journal de Genève 2 juin 1885
  3. Journal de Genève, le 29 novembre 1864

Liens externes[modifier | modifier le code]